emprunt

 

définitions

emprunt ​​​ nom masculin

Action d'obtenir une somme d'argent, à titre de prêt ; cet argent. Contracter un emprunt. ➙ emprunter. —  spécialement Mesure par laquelle l'État, une collectivité publique, demande des fonds ; sommes ainsi recueillies.
au figuré Action d'emprunter à un auteur un thème, des expressions pour les utiliser dans son œuvre ; ce qui est ainsi pris. Les emprunts que Molière a faits à Plaute.
Linguistique Processus par lequel une langue accueille directement un élément d'une autre langue ; élément (mot, tour) ainsi incorporé. Les mots hérités et les emprunts.
D'emprunt locution adjective : qui n'appartient pas en propre au sujet, vient d'ailleurs. Sous un nom d'emprunt. ➙ pseudonyme.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'était un emprunt forcé de six cents millions en valeur réelle, soit numéraire, soit assignats au cours, réparti sur les classes les plus riches.Adolphe Thiers (1797-1877)
Le soir, pour couronner la fête, le sacristain fûté disparaissait avec toutes les richesses d'emprunt qu'on ne put jamais retrouver.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
L'emprunt était de 4 millions 600,000 livres sterling (115 millions de francs), l'intérêt à 5 pour 100.Adolphe Thiers (1797-1877)
Au premier mot de subvention, d'emprunt, ils ne savent que dire ; ils n'ont pas d'instructions de leurs provinces.Jules Michelet (1798-1874)
Mais je le ferai immanquablement sous mon nom et non sous un nom d’emprunt.Europarl
A l'exception d'une ou deux peut-être, aucune de ces réminiscences proposées n'est certaine, aucune ne révèle un emprunt direct et incontestable.Pierre Villey (1879-1933)
Toute proposition d'impôt, d'emprunt ou de levée d'hommes, ne peut être faite qu'à la chambre des représentans.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Ce dernier vise essentiellement à financer des études de faisabilité et des études techniques, ainsi que des bonifications d'intérêt et des garanties d'emprunt.Europarl
Je salue l'amélioration des conditions d'emprunt offertes aux pays à faible revenu par les institutions financières.Europarl
Nous avions trouvé, en entrant aux affaires, deux traités, l'emprunt grec et le traité américain.François Guizot (1787-1874)
Ulric lui avait trop souvent répété qu'il n'avait aucune connaissance, aucun ami, aucune protection, pour qu'il pût prétexter un emprunt fait à quelque personne.Henry Murger (1822-1861)
L'air retentit de mots exotiques et barbares : cent weights, primage, emprunt à la grosse aventure.Georges Eekhoud (1854-1927)
Je n'avais étalé cette science d'emprunt que pour tromper ma faim et celle des autres.Joseph Vilbort (1829-1911)
Tantôt c'était un emprunt, tantôt une liquidation ou une répartition de dividendes, dont il était chargé.Émile Gaboriau (1832-1873)
Tâchons de l'engager à se découvrir, mais n'exigeons pas qu'elle apparaisse sous des traits d'emprunt.George Sand (1804-1876)
Quand elle court, la lourde natte de ses cheveux lui bat les épaules, ainsi qu'un harnais d'emprunt.Jules Renard (1864-1910)
Ce fut alors qu'il lui raconta la visite précipitée qu'il avait reçue de son père, voyageant sous un nom d'emprunt et le suppliant d'oublier ses traces.André Lemoyne (1822-1907)
Du reste, on vivait de ces soumissions, ainsi que des denrées provenant de l'emprunt, et des promesses de paiement faites par les ministres.Adolphe Thiers (1797-1877)
Nous voulons relancer l'idée d'un grand emprunt européen et nous voulons savoir ce que vous en pensez.Europarl
Est-ce un emprunt, est-ce une idée originale que ces lignes riantes que je trouve parmi les autres et sans plus d'indication ?Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EMPRUNT » s. m.

L'argent ou la marchandise qu'on prend d'un ami ou d'un Marchand à credit, à la charge d'en payer la valeur dans certains temps. Cet homme va souvent à l'emprunt, ne vit que d'emprunt.
 
EMPRUNT, se dit aussi des taxes que le Roy fait sur les villes & Communautez, lors qu'il leur fait payer quelques deniers, & qu'il leur donne leur remboursement à prendre sur quelques droits qu'il establit en même temps. Cette Province est exempte de tous imposts, emprunts & contributions.
Drôles d'expressions Pendre la crémaillère Pendre la crémaillère

Pendre la crémaillère : fêter son installation dans un nouveau logement.

Alain Rey 16/02/2020