endurer

 

définitions

endurer ​​​ verbe transitif

Supporter avec patience (ce qui est dur, pénible). ➙ subir. Je n'en endurerai pas plus. ➙ supporter, tolérer.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'endure

tu endures

il endure / elle endure

nous endurons

vous endurez

ils endurent / elles endurent

imparfait

j'endurais

tu endurais

il endurait / elle endurait

nous endurions

vous enduriez

ils enduraient / elles enduraient

passé simple

j'endurai

tu enduras

il endura / elle endura

nous endurâmes

vous endurâtes

ils endurèrent / elles endurèrent

futur simple

j'endurerai

tu endureras

il endurera / elle endurera

nous endurerons

vous endurerez

ils endureront / elles endureront

 

synonymes

endurer verbe transitif

subir, souffrir, soutenir, supporter, encaisser (familier), essuyer (familier)

tolérer, permettre, supporter, avaler (familier), digérer (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ma sœur, vous m'avez fait endurer en une seconde plus de maux que je n'en avais prévu dans les plus dures extrémités de cette vie.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Quels que soient les tourments qu'il me faudra endurer, j'y souscris de grand cœur si l'on m'assure du succès ; je ne regarderai pas plus à la souffrance qu'à la dépense !Edmond About (1828-1885)
Comme on pense, il eut bien des peines à endurer pour arriver au terme de sa route, et il se trouva souvent dans la misère.Augustine Fouillée (1833-1923)
Il leur faut donc une réelle force d'âme pour endurer la souffrance elle-même, et résister à l'envie furieuse de la faire cesser, du moins passagèrement.Louis Boussenard (1847-1910)
Dès lors, je m'interroge : combien de citoyens européens devront souffrir d'un système euro qui, en réalité, les contraint à endurer les critères impossibles du pacte de stabilité et de croissance ?Europarl
J'aime mieux faire ma pénitence en une fois, c'est à savoir à mourir, qu'endurer plus longuement peine en chartre.Anatole France (1844-1924)
Leur voracité est remarquable, mais ils peuvent endurer (comme les aborigènes du pays) la faim pendant un espace de temps considérable.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Cette grève est motivée par les conditions de travail intolérables que doivent endurer nos médecins et infirmières.Europarl
Je supporterai tout ce qui sera supportable, et ce que je pourrai endurer, j'y résisterai.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il n'oublie pas de leur tracer le tableau des avanies, des humiliations, des affronts que seront forcés d'endurer leurs respectables magistrats.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Il semblait qu'elle fût blessée de me voir endurer la punition sans révolte ou sans crainte.George Sand (1804-1876)
C'est à vous de tout endurer, de lui marquer toujours l'estime la plus tendre, et de traiter avec des ménagemens infinis un cœur que vous avez blessé.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Ne nous est-il pas enjoint de tout endurer pour mériter à force de charité notre salut ?Camille Lemonnier (1844-1913)
J'étais résolu néanmoins à l'endurer sans réclamer, mais résolu aussi à lui demander le paiement du louis qu'il me devait.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Dès l'enfance, il connut par lui-même les souffrances que les ouvriers de cette époque avaient à endurer pour tisser la soie.Augustine Fouillée (1833-1923)
Le prisonnier ne put s'empêcher de frémir à la pensée des tourments qu'il allait endurer.Pamphile Le May (1837-1918)
Je n'aurai plus à endurer les atroces contraintes d'une jalousie que je n'osais pas même exprimer... tant cette femme m'imposait... tant je redoutais l'amertume de ses sarcasmes !...Eugène Sue (1804-1857)
Il attendit sans trop de regret, ce petit déjeuner étant un repas frugal, très léger, qui n'eût pu le satisfaire après le long jeûne qu'il venait d'endurer.Michel Zévaco (1860-1918)
Je n'eus pas la force d'endurer plus longtemps un pareil supplice, et je m'en fus de l'endroit où il m'était imposé.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Son nouveau mari pourrait lui en faire endurer beaucoup, et être certain qu'elle ne se séparerait pas de lui.Octave Uzanne (1851-1931)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENDURER » v. act.

Souffrir avec patience. Un Philosophe endure constamment les adversitez. Un Chrêtien doit endurer les injures, les opprobres, les persecutions pour l'amour de son Maistre.
 
ENDURER, signifie aussi, Permettre, souffrir qu'on fasse. Il ne faut pas qu'un Magistrat endure qu'on blaspheme le nom de Dieu, qu'il endure le vice, le scandale.
 
ENDURÉ, ÉE. part. & adj.
Le mot du jour Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète

L’emploi des mots de la famille de sauvage pour décrire des problèmes de sécurité fait aujourd’hui polémique. Si le rôle des linguistes et des lexicographes n’est pas de se prononcer ni de porter un jugement, l’analyse des choix lexicaux des personnalités publiques peut être révélatrice des préoccupations de notre époque.

Édouard Trouillez 17/09/2020