Email catcher

tolérer

Définition

Définition de tolérer ​​​ verbe transitif

Laisser se produire ou subsister (une chose qu'on aurait le droit ou la possibilité d'empêcher). ➙ permettre. au participe passé Stationnement toléré.
Considérer avec indulgence (une chose qu'on n'approuve pas). ➙ excuser, pardonner. Tolérer qqch., tolérer que… Tolérer qqch. de qqn, chez qqn, (vieux) à qqn. Je ne tolérerai pas cela plus longtemps.
Supporter avec patience (ce qu'on trouve désagréable, injuste). ➙ endurer.
Tolérer qqn, admettre sa présence, le supporter malgré ses défauts. pronominal Ils ne s'aimaient pas, ils se toléraient.
(organisme vivant) Supporter sans réaction fâcheuse. Tolérer un médicament. ➙ tolérance (II).

Conjugaison

Conjugaison du verbe tolérer

actif

indicatif
présent

je tolère

tu tolères

il tolère / elle tolère

nous tolérons

vous tolérez

ils tolèrent / elles tolèrent

imparfait

je tolérais

tu tolérais

il tolérait / elle tolérait

nous tolérions

vous tolériez

ils toléraient / elles toléraient

passé simple

je tolérai

tu toléras

il toléra / elle toléra

nous tolérâmes

vous tolérâtes

ils tolérèrent / elles tolérèrent

futur simple

je tolérerai / ro je tolèrerai

tu toléreras / ro tu tolèreras

il tolérera / ro il tolèrera / elle tolérera / ro elle tolèrera

nous tolérerons / ro nous tolèrerons

vous tolérerez / ro vous tolèrerez

ils toléreront / ro ils tolèreront / elles toléreront / ro elles tolèreront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot tolérer

Chaque partie est disposée à assumer ses propres ambiguïtés, mais aucune d'elles n'est prête à tolérer les ambiguïtés de l'adversaire.Lignes, 2015, Denis Charbit (Cairn.info)
Le seigneur évêque, instruit de ce fait, en fut mécontent ; il donna l'ordre à l'huissier de ne plus tolérer à l'avenir de telles oraisons.Anatole France (1844-1924)
Nous ne pouvons dès lors pas tolérer que ces balises ne soient pas correctement posées.Europarl
En bout de chaîne, blasé, le passionné, lui, tolérerait presque résigné cette possible nouvelle décennie volée.Ouest-France, Gaspard BREMOND, 16/03/2021
Dans ce contexte, la rationalité consiste à fournir des arguments pour défendre son point de vue et à tolérer les différences d'opinion.Revue du Mauss, 2014, Andrew Feenberg (Cairn.info)
Dans une perspective éthique, les institutions européennes ne peuvent la tolérer plus longtemps.Europarl
Nous ne pouvons tout simplement pas tolérer que ces droits soient bafoués.Europarl
La seule chose qui permît de tolérer l'attente était la pensée de tout ce qu'on aurait à se dire, quand on se reverrait.Romain Rolland (1866-1944)
La prochaine fois, nous ne tolérerons plus l'échéancier qui nous a été imposé pour la troisième fois maintenant.Europarl
La désensibilisation permet de modifier la réaction immunitaire anormale et de tolérer sur le long terme les pollens.Ouest-France, 24/04/2021
On ne doit pas la tolérer chez les camarades de la compagnie.Félix Chapuis (1853-?)
Dans ce mouvement, le clinicien peut mieux tolérer certains mouvements identificatoires, empathiques, contre-transférentiels et régressifs.Le divan familial, 2006, Guy Gimenez (Cairn.info)
Autre point sur lequel les puzzles sont très bons pour les enfants : ils leur permettent de développer leur capacité à tolérer la frustration !Ouest-France, 04/04/2020
Je ne dis pas uniquement cela pour les liaisons que nous avons dû lui tolérer.Émile Zola (1840-1902)
Selon ces chercheurs, 10 % des employeurs américains auraient mis des lieux de sieste à la disposition de leurs collaborateurs et 33 % valoriseraient (ou du moins toléreraient) la pratique.Capital, 28/02/2013, « Faites la sieste au travail, c'est bon pour le moral… »
Il finira par ne plus vous tolérer ici.Émile Zola (1840-1902)
Elles sont parfaitement équipées pour repérer, tolérer ou détruire les éléments qui transitent à leur surface.Ça m'intéresse, 04/01/2022, « Comment notre corps se défend-il contre les virus ? »
Il ne pouvait les tolérer l'un près de l'autre, des idées si vilaines le serraient à la gorge, qu'il éprouvait une honte, dans son angoisse.Émile Zola (1840-1902)
Deux rôles pour l'institution qui exerce le pouvoir de tolérer ou de ne pas tolérer peuvent ainsi être conçus.RIMHE : Revue Interdisciplinaire Management, Homme(s) & Entreprise, 2018, Lionel Honore (Cairn.info)
Depuis 1945, il a pris le risque d'initier – ou tolérer ?Maghreb-Machrek, 2019, Pierre Boussel (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de TOLERER v. act.

Souffrir quelque chose, ne s'en pas plaindre, n'en pas faire la punition. Il faut tolerer les defauts de ceux avec qui nous avons à vivre. On tolere à Rome les lieux de débauche, mais on ne les approuve pas. Il faut tolerer les abus, quand on ne peut pas les retrencher tout à fait ; tolerer les crimes qu'on ne peut pas punir.
 
TOLERÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.