Email catcher

supporter

Définition

Définition de supporter ​​​ verbe transitif

Recevoir le poids, la poussée de (qqch.) sur soi. ➙ soutenir ; porter. Piliers qui supportent une voûte.
Avoir (qqch.) comme charge ; être assujetti à. Supporter les conséquences de ses actes. ➙ subir.
Subir les effets pénibles de (qqch.) sans faiblir. ➙ endurer. Elle supporte mal cette attente.
(avec de et l'infinitif) Elle supporte mal d'attendre.
Subir de la part d'autrui, sans réagir. Je ne vais pas supporter cet affront. ➙ tolérer. (avec que et le subjonctif) Il ne supporte pas qu'on lui mente.
Admettre (qqn), tolérer sa présence, son comportement. Je ne peux pas le supporter (➙ détester ; aversion). pronominal Ils se sont supportés pendant dix ans.
Subir sans dommage (une action physique). ➙ résister. Bien supporter le froid. Mon foie ne supporte pas l'alcool.
Résister à (une épreuve). Cette thèse ne supporte pas l'examen.
Admettre, accepter. Elle ne supporte pas l'hypocrisie.
anglicisme Encourager, soutenir (un sportif, une équipe sportive).
Supporter un parti, un candidat.

Conjugaison

Conjugaison du verbe supporter

actif

indicatif
présent

je supporte

tu supportes

il supporte / elle supporte

nous supportons

vous supportez

ils supportent / elles supportent

imparfait

je supportais

tu supportais

il supportait / elle supportait

nous supportions

vous supportiez

ils supportaient / elles supportaient

passé simple

je supportai

tu supportas

il supporta / elle supporta

nous supportâmes

vous supportâtes

ils supportèrent / elles supportèrent

futur simple

je supporterai

tu supporteras

il supportera / elle supportera

nous supporterons

vous supporterez

ils supporteront / elles supporteront

Synonymes

Synonymes de supporter verbe transitif

soutenir, étayer, maintenir

être à l'épreuve de, résister à, tenir bon contre, tolérer

subir, endurer, résister à, digérer (familier), encaisser (familier), se faire (familier), se farcir (familier)

admettre, accepter, s'accommoder de, tolérer, avaler (familier), souffrir (littéraire)

se charger de, assumer, endosser, prendre à sa charge, prendre sur soi, s'appuyer (familier), se coltiner (familier)

[Sport] encourager, soutenir

Synonymes de ne pas pouvoir supporter

[quelqu'un] ne pas pouvoir sentir (familier), ne pas pifer (familier), ne pas pouvoir blairer (familier), ne pas pouvoir encadrer (familier), ne pas pouvoir encaisser (familier), ne pas pouvoir voir (en peinture) (familier)

Exemples

Phrases avec le mot supporter

Pas facile à supporter lorsqu'on a un bac + 5 dans son sac à main.Capital, 28/01/2011, « Les dessous pas très glamour du monde des hôtesses »
Eh oui, quand le développement est vécu comme unique source de profits, de gains perpétuels, d'accroissements constants, l'homme ne peut supporter les pertes.Revue d'éthique et de théologie morale, 2012, Alain de Broca (Cairn.info)
Les minutes ont ensuite paru longues aux supporters en attendant l'arrivée du car des joueurs rennais.Ouest-France, Romain LECOMPTE, 14/03/2021
Nous soutiendrons également les amendements qui renforcent cette proposition, mais nous ne supporterons pas les amendements protectionnistes.Europarl
Un sur deux déclare ne pas supporter les nuisances sonores au travail.Capital, 19/02/2008, « Beaucoup de bruit pour travailler »
Dans ce cas, l'idée du groupement est de mieux rentabiliser des investissements indispensables au développement mais néanmoins trop lourds à supporter pour une entreprise seule.La Revue des Sciences de Gestion, 2012, Martine Boutary, Raphaëlle Faure, Marie-Christine Monnoyer (Cairn.info)
Une fois terminée, il faut supporter les périodes de sécheresse.Ouest-France, 29/06/2021
Difficile à supporter, surtout si votre ancien chef était du genre à vous laisser beaucoup d'autonomie.Capital, 27/03/2015, « S'adapter à un nouveau boss en sept leçons »
De supporter la rivalité avec les autres femmes, et d'oser exister aux yeux des hommes.Le Coq-héron, 2005, Danièle Deschamps (Cairn.info)
La douleur est violente, impossible de supporter ça plus longtemps.Ça m'intéresse, 18/09/2017, « Mal de dos : qui consulter en cas d'urgence? »
Pour supporter ce gros coup de chaud, les astronautes doivent boire de grandes quantités d'eau avant de partir.Ça m'intéresse, 02/06/2017, « Comment se passe le retour sur terre des astronautes ? »
Dans des villes petites et grandes, les supporters de ces deux systèmes rivaux se disputent le terrain.Annales. Histoire, Sciences Sociales, 2010, Joanna Innes (Cairn.info)
La grogne était présente parmi les groupes de supporters marseillais.Ouest-France, Victor WEULERSSE, 30/01/2021
Or, s'ils apprécient le service, les consommateurs français ne sont pas du tout prêts à en supporter le juste prix.Capital, 27/12/2018, « Courses en ligne : les astuces des enseignes pour vous… »
Dans ce contexte, comment continuer d'encourager et de supporter le travail d'élaboration ?Rhizome, 2018, Laura Holdner (Cairn.info)
Combien de temps le corps peut-il supporter une grève de la faim ?Ouest-France, 21/08/2018
Si vous voulez me rendre en confiance un peu de l'intérêt que vous m'inspirez, je serai heureux de vous aider à supporter vos peines.Ernest Daudet (1837-1921)
Tous donnent d'ores et déjà rendez-vous aux supporters pour la prochaine saison.Ouest-France, Charlotte BAHUON, 24/05/2021
Une saison éprouvante en tout point pour les clubs mais aussi les supporters.Ouest-France, Quentin BURBAN, 24/05/2021
Dans ce contexte, améliorer l'accès au microcrédit pourrait permettre de supporter les dépenses indispensables pour l'agriculture juste après la période de soudure.Mondes en développement, 2016, Yaya Koloma, Marc Oswald (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SUPPORTER verb. act.

Soustenir, porter un fardeau. Deux rangs de colomnes supportent la voute de ce vestibule. Les arcsboutans servent à supporter, à appuyer les voutes. Ce sont les jambes de force qui supportent, qui entretiennent toute une charpente.
 
SUPPORTER, se dit figurément en choses morales, & signifie, Souffrir, endurer. La constance est la vertu qui fait supporter la douleur, les afflictions, la fatigue. Les Martyrs ont supporté toutes sortes de tourments. On n'impose les tailles sur les Parroisses qu'à proportion de ce qu'elles en peuvent supporter, ou payer. Cette phrase n'est pas excellente, mais on la peut supporter, elle est passable. Les chameaux supportent long-temps la soif.
 
SUPPORTER, signifie encore, Donner appuy, secours, protection. Les gens d'un même corps se supportent les uns les autres. La fortune de cet homme est bien appuyée, les Ministres les supportent, le protegent. Ce Docteur supporte les Heretiques, il écrit en leur faveur, il les excuse.
 
On dit aussi, que l'eau ne peut supporter qu'un certain poids de sel, pour dire, qu'il ne s'y peut fondre qu'en une certaine quantité : qu'une veuë foible ne peut pas supporter une grande lumiere : qu'un habit leger ne peut pas supporter la pluye. Cet escadron n'a pas pû supporter l'effort de toute l'armée. Cette ville est capable de supporter un grand siege. Ce vaisseau n'est pas équippé pour supporter la tempeste.
 
SUPPORTÉ, ÉE. part. pass. & adj.
 
SUPPORTÉ, en termes de Blason, se dit des plus hauts quartiers d'un Escu divisé en plusieurs quartiers, qui semblent être supportez & soûtenus par ceux d'enbas. On appelle aussi le chef supporté, ou soustenu, lors qu'il est de deux esmaux, & que l'esmail de la partie superieure en occupe les deux tiers. En ce cas il est en effet supporté par l'autre esmail qui est au dessous.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ? « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ?

Quand on évoque l’écrivain britannique George Orwell, on pense automatiquement à 1984, son roman dystopique publié en 1949 et fréquemment salué comme...

Florent Moncomble 05/03/2024
sondage de la semaine