supporter

 

définitions

supporter ​​​ verbe transitif

Recevoir le poids, la poussée de (qqch.) sur soi. ➙ soutenir ; porter. Piliers qui supportent une voûte.
Avoir (qqch.) comme charge ; être assujetti à. Supporter les conséquences de ses actes. ➙ subir.
Subir les effets pénibles de (qqch.) sans faiblir. ➙ endurer. Elle supporte mal cette attente.
(avec de et l'infinitif) Elle supporte mal d'attendre.
Subir de la part d'autrui, sans réagir. Je ne vais pas supporter cet affront. ➙ tolérer. —  (avec que et le subjonctif) Il ne supporte pas qu'on lui mente.
Admettre (qqn), tolérer sa présence, son comportement. Je ne peux pas le supporter (➙ détester ; aversion). —  pronominal Ils se sont supportés pendant dix ans.
Subir sans dommage (une action physique). ➙ résister. Bien supporter le froid. —  Mon foie ne supporte pas l'alcool.
Résister à (une épreuve). Cette thèse ne supporte pas l'examen.
Admettre, accepter. Elle ne supporte pas l'hypocrisie.
anglicisme Encourager, soutenir (un sportif, une équipe sportive).
Supporter un parti, un candidat.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je supporte

tu supportes

il supporte / elle supporte

nous supportons

vous supportez

ils supportent / elles supportent

imparfait

je supportais

tu supportais

il supportait / elle supportait

nous supportions

vous supportiez

ils supportaient / elles supportaient

passé simple

je supportai

tu supportas

il supporta / elle supporta

nous supportâmes

vous supportâtes

ils supportèrent / elles supportèrent

futur simple

je supporterai

tu supporteras

il supportera / elle supportera

nous supporterons

vous supporterez

ils supporteront / elles supporteront

 

synonymes

supporter verbe transitif

soutenir, étayer, maintenir

être à l'épreuve de, résister à, tenir bon contre, tolérer

subir, endurer, résister à, digérer (familier), encaisser (familier), se farcir (familier), se faire (familier)

admettre, accepter, s'accommoder de, tolérer, avaler (familier), souffrir (littéraire)

se charger de, assumer, endosser, prendre à sa charge, prendre sur soi, s'appuyer (familier), se coltiner (familier)

[Sport] encourager, soutenir

ne pas pouvoir supporter

[quelqu'un] ne pas pouvoir sentir (familier), ne pas pouvoir voir (en peinture) (familier), ne pas pouvoir blairer (familier), ne pas pouvoir encadrer (familier), ne pas pouvoir encaisser (familier), ne pas pifer (familier)

supporter nom masculin

partisan, aficionado, fan (familier), [italiens] tifosi

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce rapport est davantage qu'un mauvais bulletin météo que nous pouvons supporter aujourd'hui en sachant que le temps pourrait s'améliorer demain.Europarl
Quelque fardeau qu'on fasse supporter à ce genre de chaîne, elle ne s'alonge pas sensiblement.Antoine Lavoisier (1743-1794)
Il n’est pas acceptable, à ce stade, de faire supporter ce fardeau particulier à ce type d’industrie.Europarl
Depuis son enfance, elle en avait tellement avalé, qu'elle s'étonnait de le supporter si mal, les oreilles bourdonnantes, la gorge en feu.Émile Zola (1840-1902)
Ce n'est pas aux contribuables européens de supporter la charge du coût social impliqué par la fermeture ou la délocalisation d'entreprises.Europarl
Si nous n'étions pas des gens à supporter quelque chose pour la bonne cause, nous ne serions pas dignes de notre nom.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Le présent amendement améliorera tout d’abord la situation des petites et moyennes entreprises, qui ont éprouvé le plus de difficultés à supporter la charge que supposent les remboursements.Europarl
Nous pourrons en déduire quel effort de pêche peuvent supporter les stocks et quelles sont les mesures techniques à mettre en ?œuvre.Europarl
Les entreprises et les consommateurs devront supporter des coûts plus élevés, tandis que l'infrastructure sera fortement fragilisée.Europarl
S'il y avait beaucoup de vérité dans ces attaques, elles n'en étaient que plus dures à supporter.Émile Zola (1840-1902)
Il avait un de ces caractères qui savent tout supporter, jusqu'à ce que le moment favorable pour agir se présente.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Trop d'insécurité, trop de risques, ils doivent supporter les conséquences de cette politique incohérente et antisociale.Europarl
Et c'est le consommateur qui doit supporter le coût de la réception et de la lecture de cette publicité.Europarl
Nous devons prendre des mesures pour éviter que les plus vulnérables et les plus pauvres aient à supporter les coûts de cette crise.Europarl
Un débat est en cours sur la répartition juste et équitable du fardeau financier à supporter.Europarl
Si vous vous accrochez à votre second dogme, à savoir le fameux taux de 1%, nous serons incapables de supporter cette charge financière.Europarl
Même si cela est cher, le prix mérite d'être payé ; de préférence en joint-ventures entre pays voisins, qui se répartissent les coûts à supporter.Europarl
Étant donné que 14 millions d'animaux seront concernés, il faut également prendre en considération leurs propriétaires qui devront supporter le coût de toute modification des règles applicables au transport.Europarl
Par ailleurs, la suppression du régime d'intervention impliquera pour les producteurs de supporter le coût de la gestion du marché en violation du principe de subsidiarité.Europarl
En raison d'une politique gouvernementale erronée et à la dérive, les consommateurs hongrois ont été forcés de supporter quatre augmentations des prix du gaz rien qu'en 2008.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SUPPORTER » verb. act.

Soustenir, porter un fardeau. Deux rangs de colomnes supportent la voute de ce vestibule. Les arcsboutans servent à supporter, à appuyer les voutes. Ce sont les jambes de force qui supportent, qui entretiennent toute une charpente.
 
SUPPORTER, se dit figurément en choses morales, & signifie, Souffrir, endurer. La constance est la vertu qui fait supporter la douleur, les afflictions, la fatigue. Les Martyrs ont supporté toutes sortes de tourments. On n'impose les tailles sur les Parroisses qu'à proportion de ce qu'elles en peuvent supporter, ou payer. Cette phrase n'est pas excellente, mais on la peut supporter, elle est passable. Les chameaux supportent long-temps la soif.
 
SUPPORTER, signifie encore, Donner appuy, secours, protection. Les gens d'un même corps se supportent les uns les autres. La fortune de cet homme est bien appuyée, les Ministres les supportent, le protegent. Ce Docteur supporte les Heretiques, il écrit en leur faveur, il les excuse.
 
On dit aussi, que l'eau ne peut supporter qu'un certain poids de sel, pour dire, qu'il ne s'y peut fondre qu'en une certaine quantité : qu'une veuë foible ne peut pas supporter une grande lumiere : qu'un habit leger ne peut pas supporter la pluye. Cet escadron n'a pas pû supporter l'effort de toute l'armée. Cette ville est capable de supporter un grand siege. Ce vaisseau n'est pas équippé pour supporter la tempeste.
 
SUPPORTÉ, ÉE. part. pass. & adj.
 
SUPPORTÉ, en termes de Blason, se dit des plus hauts quartiers d'un Escu divisé en plusieurs quartiers, qui semblent être supportez & soûtenus par ceux d'enbas. On appelle aussi le chef supporté, ou soustenu, lors qu'il est de deux esmaux, & que l'esmail de la partie superieure en occupe les deux tiers. En ce cas il est en effet supporté par l'autre esmail qui est au dessous.
Les mots de l’époque Sommes-nous envahis par les anglicismes ? Sommes-nous envahis par les anglicismes ?

Quand on demande aux gens ce qui pourrait mettre la langue française en danger, on entend souvent citer les anglicismes et la place trop importante que l’anglais prendrait aujourd’hui dans notre langue.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 26/11/2020