Email catcher

affliger s'affliger

Définition

Définition de affliger ​​​ verbe transitif

littéraire Frapper, accabler.
passif Être affligé de qqch., qqn, devoir le supporter. Être affligé d'une maladie chronique.
Attrister profondément. ➙ chagriner, peiner. Cette nouvelle m'afflige. au participe passé Une femme affligée. nom Consoler les affligés.

Définition de s'affliger ​​​ verbe pronominal

Être triste à cause de. Il s'afflige de votre refus.

Conjugaison

Conjugaison du verbe affliger

actif

indicatif
présent

j'afflige

tu affliges

il afflige / elle afflige

nous affligeons

vous affligez

ils affligent / elles affligent

imparfait

j'affligeais

tu affligeais

il affligeait / elle affligeait

nous affligions

vous affligiez

ils affligeaient / elles affligeaient

passé simple

j'affligeai

tu affligeas

il affligea / elle affligea

nous affligeâmes

vous affligeâtes

ils affligèrent / elles affligèrent

futur simple

j'affligerai

tu affligeras

il affligera / elle affligera

nous affligerons

vous affligerez

ils affligeront / elles affligeront

Synonymes

Synonymes de affligé, affligée

adjectif

peiné, abattu, accablé, affecté, attristé, chagriné, contrarié, désespéré, désolé, navré, souffrant, triste

Synonymes de affligé de

frappé de, atteint de, doté de, pourvu de

Exemples

Phrases avec le mot affliger

Le secteur financier doit assumer ses responsabilités dans la crise économique qui continue de nous affliger.Europarl
Il n'existe pas de bonne solution – constatation qui a bien de quoi affliger.Europarl
Je ne sais si elle m'affligera : mais je sais bien qu'elle ne me surprendra pas.Madame de Sévigné (1626-1696)
C'est dans la peur d'affliger ton ancienne, avoue-le !Gustave Flaubert (1821-1880)
Et, dans cette occasion, bien loin de m'en affliger, je m'en applaudis du fond du cœur.François Guizot (1787-1874)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de AFFLIGER verbe act.

Faire souffrir quelque chagrin, peine, ou douleur. Dieu afflige les bons par la persecution des méchants. cet homme est affligé des gouttes. cette ville est affligée de la peste. cette nouvelle afflige toute la famille.
 
Ce mot vient du vieux Latin fligere, qui represente le bruit que font les coups de main, & de fouët flic flac ; d'où on a aussi formé fleaux, qui sont les chastimens de Dieu, & les afflictions qu'il nous envoye.
 
AFFLIGÉ, ÉE. part. C'est une oeuvre de misericorde spirituelle de consoler les affligez.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022