Email catcher

errements

Définition

Définition de errements ​​​ nom masculin pluriel

littéraire
vieux Manière d'agir habituelle.
moderne, péjoratif Habitude invétérée et mauvaise ; manière d'agir blâmable.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot errements

Avec la provocation des revenus perçus par ses stars, ses contrats pharaoniques et ses errements éthiques.Ouest-France, 17/04/2020
Comme un signe, la punition lilloise intervient à ce moment comme pour pointer les errements caennais.Ouest-France, Mehdi Mahmoud, 19/02/2017
Chacune reflète à son niveau un certain nombre d'enseignements que la communauté des donateurs entend tirer de ses errements passés.Politique africaine, 2005, Roland Marchal, Richard Banégas (Cairn.info)
Comment faire payer aux marchés leurs errements sans tarir le financement des dettes souveraines : question du défaut organisé.politique étrangère, 2012, Élie Cohen (Cairn.info)
Dans quelle mesure devait-il suivre les errements de son oncle ?Edmon Texier (1815-1887)
Cette démarche vise à ne pas tomber dans les errements de la première stratégie.Revue Congolaise de Gestion, 2019, Prince Valnis Kester Mouloumba Moukango (Cairn.info)
Cette victoire est-elle imputable aux errements de la politique américaine et à l'exigence imposée d'élections démocratiques ?politique étrangère, 2010, Antoine Coppolani (Cairn.info)
Ces nouveautés ne duraient guère, un siècle au plus, et l'école retombait dans ses anciens errements.Gaston Maspero (1846-1916)
Et pourtant, profitant des errements défensifs angevins, ils se montrent dangereux sur leurs rares incursions.Ouest-France, 26/01/2016
L'homme habitant la demeure des aïeux, reproduisant leur nom, est porté à suivre leurs errements.Jules Michelet (1798-1874)
D'une certaine manière, elle assure la régulation des errements du management, en traitant une multitude de problèmes.Revue du MAUSS, 2010, Norbert Alter (Cairn.info)
Pour ne pas que cette vente soit polluée par les errements supposés du passé.Ouest-France, François CHRETIEN, Thomas HENG, 29/05/2018
De nombreuses réflexions, demandes de précisions, et critiques des errements passés ont alimenté la discussion.Ouest-France, 02/05/2016
Le nouveau dispositif était pourtant censé offrir enfin au secteur privé des mécanismes transparents et efficaces, de nature à faire oublier les errements du passé.Capital, 08/01/2016, « Formation professionnelle : encore une réforme ratée ! »
Refuser la censure, c’est couvrir de tels errements et donner le sentiment que les institutions européennes doivent échapper aux règles de la transparence financière.Europarl
Et il s'obstina dans ses errements gouvernementaux, si opposés, si contraires aux principes de 1789.Aristide Briand (1862-1932)
Il nous reste à espérer que nos créditeurs seront tolérants avec nos errements financiers et que nous ne gaspillerons pas la future reprise, comme nous avons gâché les précédentes.Capital, 06/11/2020, « Dette, déficits... le confinement a bon dos ! »
Ce sont les tensions et décalages entre ces trois éléments qui sont à l'origine des errements et des crises existentielles, conjugales ou professionnelles vécues par de nombreux adultes.Capital, 06/03/2014, « C'est la fin du diktat générationnel, ayez l'âge de vos… »
Dans ce cas, un accompagnement psychologique structurant les errements de l'adolescent paraît tout à fait adéquat et le pronostic s'avère positif.Revue de psycholigie clinique et projective, 2007, Marie Dejonghe1,, Marc Malempré2,, Jacqueline Richelle (Cairn.info)
Engluées dans les profondeurs du classement, les deux anciennes gloires du foot français paient cher leurs errements.Ouest-France, Loïc FOLLIOT, 03/02/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.