insouciant

 

définitions

insouciant ​​​ , insouciante ​​​ adjectif et nom

littéraire Insouciant de : qui ne se soucie pas de (qqch.). ➙ indifférent. Être insouciant du danger.
Qui ne se préoccupe de rien, vit sans souci. ➙ détaché, nonchalant. Ils sont gais et insouciants. —  nom Une bande d'insouciants.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais cette unité, qui la fera reconnaître, qui la fera respecter, par quels nouveaux miracles s'imposera-t-elle au monde insouciant qui la méconnaît ?Astolphe de Custine (1790-1857)
Il était né insouciant et gai, et se défendait de la mélancolie comme d'une maladie.Pierre Zaccone (1818-1895)
Insouciant en apparence, le menuisier avait remarqué l'altération des traits du baron pendant cette lecture.Charles de Bernard (1804-1850)
Je n'étais alors qu'un futile jeune homme, insouciant de ma nature, et fort peu jaloux de creuser bien avant dans les choses humaines !Jules Janin (1804-1874)
Tandis que son corps alourdi simulait le plus insouciant repos, son esprit s'énervait à poursuivre, sans la trouver, la solution du problème.Daniel Lesueur (1854-1921)
J'aime son cynisme insouciant ; je lui crois pour moi une sorte d'affection, car je le sais incapable de reconnaissance.Jean Lorrain (1855-1906)
Sa peinture de la condition humaine n'en représente pas seulement le côté insouciant, pittoresque et quotidien.Auguste Angellier (1848-1911)
Pour le duc, insouciant et brave, il était allé le matin à la chasse, et à son retour il alla, selon sa coutume, présenter ses hommages à la reine.Victor Cousin (1792-1867)
Le voyant insouciant de tout, je suis devenue comme lui, insouciante de tout... j'ai laissé aller les choses comme elles ont voulu aller, dans cette maison...Eugène Sue (1804-1857)
Il est insouciant et erroné d'attribuer chaque manifestation eurosceptique aux précédents élargissements et à la lassitude.Europarl
Sans aucune suite dans le caractère, tour à tour insouciant de l'opinion ou avide de popularité, il était hardi et ambitieux un jour, docile et distrait le lendemain.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il ne sait pas composer : l'ensemble ne prend pas de relief, dans les détails il fait des digressions, il est obscur, il n'est pas insouciant et supérieur.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Autant le chiffonnier est gai, gouailleur, chanteur, insouciant, autant le bon pauvre est triste, désolé, morose, ennuyeux.Alexandre Privat d'Anglemont (1815-1859)
Et l'autre, insouciant, vivra loin de lui sa vie heureuse, sans plus se préoccuper du pauvre petit être que s'il n'avait jamais existé.Jules de Gastyne (1847-1920)
Pour la première fois cet insouciant en mesura la durée, aux battements de son cœur.Jules Claretie (1840-1913)
C'était un mortel d'un naturel insouciant, peu curieux du savoir et des savans, allant toujours où l'appelait son inclination, et ne songeant pas que sa dame pût s'en inquiéter.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Et tandis que le triste fêtard somnole, insouciant de tout, les bonnes pièces qui l'entourent s'entendent à merveille pour le dévaliser.Armand Dayot (1851-1934)
Elle s'installa de son air insouciant, heureuse, contente, car de tous les gens que j'ai connus, il n'en fut aucun qui aimait autant la chaleur et la lumière.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Wil, dont la tristesse et la mélancolie s'augmentaient de jour en jour, insouciant et chagrin, prit ce logement parce que ce fut le premier qu'il vit.Eugène Sue (1804-1857)
C'est parce que le premier fut toute sa vie un grand enfant insouciant que l'autre tendit toujours à la pensée rigidement virile.Han Ryner (1861-1938)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions À la bonne franquette À la bonne franquette

À la bonne franquette : sans façon, sans cérémonie. 

Alain Rey 16/02/2020