nervosité

définitions

nervosité ​​​ nom féminin

État d'excitation nerveuse passagère. ➙ énervement, irritation, surexcitation. La nervosité des marchés. ➙ inquiétude.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle les dit comme s'ils ne comportaient pour elle aucune espèce de signification ; ce n'était pas nervosité, bien au contraire ; elle paraissait absolument consciente de ce qu'elle faisait.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Jacques les écouta un instant, avec une nervosité de sa physionomie qui me fit lui pardonner bien des choses.Paul Bourget (1852-1935)
Il y avait dans sa voix de l'impatience et de la nervosité ; entre les cils, ses yeux avides inspectaient la jeune fille.Henri Ardel (1863-1938)
Il y avait une autorité et de nouveau une nervosité dans ce petit coup sec.Paul Bourget (1852-1935)
Apparemment, certaines manifestations de nervosité accusent les difficultés politiques que vit son groupe en ce moment.Europarl
Toute la nervosité du pauvre être se tendait pour une haine évidente contre ceux qui attaquaient le mystère de son œuvre.Paul Adam (1862-1920)
Sa crédulité aux formes nouvelles de poésie et d'art, était faite d'ignorance, de nervosité un peu morbide, d'inquiétude toute spontanée.Jules Lemaître (1853-1914)
Voilà qui devrait l’aider, lui et d’autres, à calmer la nervosité excessive dont ils font si souvent preuve.Europarl
Je sais qu'effectivement le signal de départ est donné lorsque la question suivante est annoncée, et je comprends qu'il règne une certaine nervosité, mais, s'il vous plaît, n'anticipez pas.Europarl
Un trouble était en elle, une nervosité rêveuse, non sans charme, et elle s'accoudait sur l'allège de sa fenêtre, s'oubliait à contempler les estompes de la nuit.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Il entrevoyait un malaise d'âme, devant lequel sa propre nervosité s'atténuait, disparaissait, pour faire place à une sollicitude mêlée d'une certaine anxiété.Daniel Lesueur (1854-1921)
C'était déjà toute une crise de nervosité maladive qui se déclarait, une épidémique fièvre exagérant la peur comme la confiance, lâchant la bête humaine débridée, au moindre souffle.Émile Zola (1840-1902)
Il les refond dans le creuset de sa cervelle brûlante, il en nourrit sa fièvre et sa nervosité, il en exalte sa raison généreuse.Camille Mauclair (1872-1945)
Il eut un petit frémissement de joie, et ses doigts se tordirent dans un accès de nervosité.Remy de Gourmont (1858-1915)
Le soir du 23 octobre, vers huit heures, j'avais quitté ma cellule dans un indéfinissable état de nervosité, comme si j'eusse éprouvé le pressentiment de quelque événement grave et prochain.Jules Verne (1828-1905)
Il en avait vu, sans doute, des caprices et des lubies, près desquels ma nervosité, à la veille du mariage, était vraiment négligeable !René Boylesve (1867-1926)
Le jeune homme restait d'une immobilité de statue, sans un tressaillement de plaisir ou d'impatience, sans un sourire, ou une nervosité, ou un dédain.Daniel Lesueur (1854-1921)
Daudet me dit qu'il n'a plus l'émotion du théâtre, qu'il n'en a que la nervosité agacée.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Il le fait face à un climat de nervosité croissante dans le monde agricole, de l'industrie, des syndicats et d'autres secteurs de son pays.Europarl
Sa nervosité, d'instant en instant, augmentait, et des tics bizarres contractaient les muscles de son visage, lançaient à droite et à gauche ses mains.André Beaunier (1869-1925)
Afficher toutRéduire
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020