rage

 

définitions

rage ​​​ nom féminin

État, mouvement de colère ou de dépit extrêmement violent, qui rend agressif. ➙ fureur. Être fou, ivre de rage (➙ enrager, rager). Il était dans une rage folle.
Rage de… : envie violente et passionnée de… ➙ fureur. La rage de vivre. —  familier Avoir la rage : en vouloir, être très déterminé. ➙ avoir la niaque.
(choses) Faire rage : se déchaîner, atteindre la plus grande violence. L'incendie faisait rage.
Rage de dents : mal de dents violent.

rage ​​​ nom féminin

Maladie mortelle d'origine virale transmise à l'homme par la morsure de certains animaux, et caractérisée par des convulsions ou de la paralysie. Vaccin contre la rage (➙ antirabique).
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette démarche a été modifiée en 1979 pour céder la place à une déclaration fermée – et, depuis lors, la discussion fait rage.Europarl
Si encore le jeu ne faisait que donner des espérances infinies, s'il ne montrait que le sourire de ses yeux verts on l'aimerait avec moins de rage.Anatole France (1844-1924)
Si la tempête semble s'apaiser pendant quelques heures, elle reprend avec une nouvelle rage après un calme subit, de mauvais augure.Louis Boussenard (1847-1910)
Brûlé de rage, fou de désespoir, il ne se possédait plus, il s'emportait en menaces, il poussait les paysans à la révolte.Jules Verne (1828-1905)
Cependant, qui veut noyer son chien l’accuse de la rage, et c’est ce qu’on a délibérément tenté de faire.Europarl
Ce dernier se crut bravé et répondit par des paroles de rage à cette demande si légitime.Paul Gaffarel (1843-1920)
La guerre qui y fait rage permet non seulement ce genre d'exploitation, que l'on qualifie de « légale », mais aussi des pillages beaucoup moins dissimulés.Europarl
Il faut avoir lu ce document pour prendre conscience, avec tout de même beaucoup de stupeur, de cette véritable rage d'effacement des nations.Europarl
Il existe aujourd'hui des preuves scientifiques montrant que la vaccination du furet contre la rage est efficace.Europarl
A cet amour se mêlait quelquefois de la rage... je voudrais aujourd'hui donner ma vie pour réparer le passé ; j'avais pour la solitude la peur que vous aviez du mariage.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
On ne fit, il est vrai, pas de prisonniers, mais les cailloux et les triques firent rage, et les blessés n'avaient guère, le soir, envie de rire.Louis Pergaud (1882-1915)
Ne renvoyez pas cet homme alors que la guerre fait rage et qu'il risque sa vie.Europarl
Ceux qui me connaissent savent que je lutte avec rage contre les subventions de toute sorte, car elles ont toujours pour conséquence inévitable des distorsions de la concurrence.Europarl
C'était une curieuse femme dont les toilettes semblaient toujours conçues dans un accès de rage et mises dans une tempête.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il ne s'en faudrait pas de beaucoup que notre courage ne se mette en rage.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Chacun connaît des gens qui ont la rage de sortir, qui croiraient que le monde va s'arrêter s'ils ne figuraient pas partout.Charles Wagner (1852-1918)
Tout à coup, il eut un mouvement de rage et reprit le chemin de l'atelier.Albert Delpit (1849-1893)
Ceci, notamment, pour faire cesser le marché noir des chiots et des chatons non vaccinés contre la rage, un commerce qui existe manifestement aujourd'hui.Europarl
La lutte fait rage depuis plus de 20 ans et deux millions de personnes ont perdu la vie.Europarl
Entre-temps, si nous faisons de la lutte contre la rage une priorité, nous nous devons d'exclure, pour l'instant, les furets de la liste.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RAGE » s. f.

Maladie qui oste la raison, qui transporte de fureur. On n'a point connu d'autre remede à la rage que de plonger les gens dans la mer. La rage est un venin qui ne paroist qu'au bout des neuf jours, & souvent long-temps aprés. La rage se communique. Il faut estouffer les gens saisis de la rage. On appelle autrement ce mal hydrophobie ; & ceux qui y sont tombez n'en guerissent jamais, si ce n'est quand ils se peuvent connoistre en un miroir, parce que c'est une marque que le venin n'a pas encore occupé les parties animales. Balde fameux Jurisconsulte mourut de la rage, quatre mois aprés avoir esté mordu à la levre par un petit chien. On dit la même chose de Diogene le Cynique. La rage vient principalement aux chiens, & sur tout dans les grandes chaleurs. La marque de la rage, c'est lors qu'un chien ne veut ni boire ni manger, qu'il escume par la gueule & par les nazeaux, qu'il a un regard morne & de travers, qu'il se jette sans abboyer sur le premier qu'il rencontre, soit homme, soit beste, connu ou inconnu. Galien dit qu'elle n'est propre qu'aux chiens, quoy qu'elle arrive aussi aux chevaux, chameaux & mulets, aux renards, fouines, belettes, furets, martes, &c. La rage leur vient pour avoir mangé du sang pourri, des charognes pleines de vers, beu des eaux puantes, &c. La rage est incurable, lors que le malade est venu jusqu'à craindre l'eau. Palmarius a escrit de la morsure du chien enragé, & rapporte une poudre contre la rage inventée par Pirou.
 
RAGE, se dit figurément en Morale, de toutes les passions outrées. Un soufflet receu met la rage dans le coeur d'un Gentilhomme. Les Tyrans poussent leur haine jusqu'à la rage. Le chien mord la pierre, de rage & de colere d'en avoir esté frappé.
 
RAGE, s'employe quelquefois pour loüer ou blasmer une action. Cet Advocat a fait rage pour sa partie, il a bien plaidé pour elle. Cette femme dit la rage de sa rivale, en mesdit continuellement. Ce Docteur a fait rage pour soustenir son opinion. Cette critique est l'effet de la rage & de l'envie.
 
RAGE, se dit aussi d'une furieuse envie de faire ou de dire quelque chose. Un Poëte a la rage de faire des vers. Je ne sçay quelle rage le possede, de vouloir escrire, puis qu'il y reüssit si mal. Il a eu la rage de parler, cela a descouvert son crime.
 
RAGE, signifie aussi, Desordre. Les soldats font la rage chez les hostes. Cet ouragan a fait rage dans la campagne, il a renversé, il a descouvert beaucoup de maisons. Il est entré des filles dans la chambre de ce garçon, qui y ont fait rage, qui y ont tout mis en desordre.
 
RAGE, se dit proverbialement en ces phrases. Qui veut noyer son chien, l'accuse de la rage, pour dire, qu'on veut toûjours avoir un pretexte pour le mal qu'on fait. On dit aussi, Rage de cul fait passer le mal de dents, pour dire, qu'un plus grand mal en fait oublier un moindre. On dit aussi, qu'on fait rage de ses pieds tortus, pour dire, qu'on s'esvertuë à faire des choses, quoy qu'on n'y ait pas de disposition naturelle. Ce mot vient de rabies.
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020