expédier

 

définitions

expédier ​​​ verbe transitif

Faire (qqch.) rapidement, sans attendre. Expédier les affaires courantes.
Faire (qqch.) sans soin, pour s'en débarrasser. ➙ bâcler.
Expédier qqn, en finir au plus vite avec lui pour s'en débarrasser.
Faire partir pour une destination. ➙ envoyer. Expédier un colis par la poste.
familier Envoyer (qqn) au loin pour s'en débarrasser. —  Expédier qqn dans l'autre monde, le tuer.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'expédie

tu expédies

il expédie / elle expédie

nous expédions

vous expédiez

ils expédient / elles expédient

imparfait

j'expédiais

tu expédiais

il expédiait / elle expédiait

nous expédiions

vous expédiiez

ils expédiaient / elles expédiaient

passé simple

j'expédiai

tu expédias

il expédia / elle expédia

nous expédiâmes

vous expédiâtes

ils expédièrent / elles expédièrent

futur simple

j'expédierai

tu expédieras

il expédiera / elle expédiera

nous expédierons

vous expédierez

ils expédieront / elles expédieront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Vous, son aide de camp, vous serez chargé de les expédier ; vous ne m'oublierez sans doute pas ?Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Mais d'abord, dis-moi la vérité, c'est elle qui t'a envoyé pour m'expédier dans l'autre monde ?Henry Gréville (1842-1902)
Breteuil, encore en possession des lettres écrites par le roi et la reine à divers souverains, était tenu de les expédier.Ernest Daudet (1837-1921)
J'attendrai jusque-là, sans t'expédier une seule ligne ; je tiens à pouvoir compter sur la fidélité de notre intermédiaire.Émile Zola (1840-1902)
Mais je ne veux pas expédier les choses, comme c'est le cas pour certains amendements.Europarl
Autrement, quand elle dînait en ville, si le départ de la poste l'exigeait, elle rentrait chez elle pour expédier son courrier.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Mais je viens d'en expédier un, et ça ne m'amuserait pas de recommencer la même cérémonie pour chacun de vous.Édouard Corbière (1793-1875)
Après tout, il est bien plus facile d’expédier de la viande surgelée vers les lieux les plus reculés.Europarl
Vous aurez donc quatre heures d'avance sur tous ceux que le roi voudrait expédier après vous.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le long du mur, s'alignaient d'immenses caisses à claires-voies, à demi couvertes de bâches, et qui servaient à expédier au loin les aéroplanes.Michel Corday (1869-1937)
Allons, dis-je, je vous aime, voyez ce que vous pouvez faire pour moi, car le temps est cher, il faut expédier les hommes.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Quand on l'avait obtenu, ce serment procurait quelque répit dont les consuls profitaient pour expédier les galères aux destinations que demandait la guerre.Émile Vincens (1764-1850)
Les uns durent recevoir les requêtes et les expédier, les autres eurent la charge des enquêtes.Jules Michelet (1798-1874)
Cette mission étant fort périlleuse, le général en chef craignit qu'il ne refusât de la remplir ; en conséquence, il m'ordonna de l'expédier par surprise.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Commencez par expédier par terre cinquante mulets chargés de poudre, chaque mulet portant deux barils, ce qui fera un total de cent barils ou dix milliers.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Afin de tromper l'impatience du vieux prince, il se borne à lui faire expédier des passeports pour quelques membres de sa maison et « pour ses enfants naturels », non pour lui-même.Albert Vandal (1853-1910)
Il avait chaque jour un nombre extraordinaire de lettres à expédier ; toutes les affaires lui passaient par les mains et il n'était pas très familiarisé avec le style français.André Le Glay (1785-1863)
Celui de cet excellent esprit est d'expédier la besogne qu'on lui confie, d'une façon irréprochable, et surtout promptement.Joséphine Marchand (1861-1925)
Raoul eût été chargé de m'expédier les miens ou de me les apporter en revenant chez moi s'il y revient.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Tout avait été prévu : ou avait même trouvé moyen d'expédier des vivres au dehors, et de les faire déposer à certains endroits connus seulement des prisonniers qui devaient s'évader.Henri Sévérin Béland (1869-1935)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EXPEDIER » v. act.

Faire beaucoup d'affaires en peu de temps. Ce Conseiller expedie bien des procés. Cet ouvrier expedie bien de la besogne. On dit aussi, Il faut expedier matiere, pour dire, finir promptement quelque chose.
 
Expedier un Courier, c'est à dire, le despescher promptement, l'envoyer à quelqu'un avec les lettres & instructions suffisantes.
 
EXPEDIER, signifie aussi, Executer à mort. Il y a eu aujourd'huy quatre hommes expediez à la Greve.
 
EXPEDIER, signifie encore, Manger goulument. On eut beau servir à ces goinfres un grand repas, ils l'eurent bientost expedié.
 
EXPEDIER, signifie aussi, Delivrer des actes tirez d'un depost public. Il est allé faire expedier son brevet chez le Secretaire d'Estat ; expedier son arrest par le Greffier ; expedier une seconde grosse de son contract par le Notaire.
Vidéos Granny Smith, par Alain Rey Granny Smith, par Alain Rey

La pomme Granny Smith, littéralement « mémé Smith », tire son nom d’une dame âgée, Mrs Smith, qui fut la première à en produire ! Découvrez l’histoire du nom de cette variété de pomme, avec Alain Rey.

Alain Rey 15/09/2020