Email catcher

fard

Définition

Définition de fard ​​​ nom masculin

Produit qu'on applique sur le visage pour en changer l'aspect naturel. ➙ maquillage. Fard à joues.
vieux Apparence trompeuse. locution, moderne Sans fard : sans artifice. Parler sans fard.
locution, familier (personnes) Piquer un fard, rougir brusquement.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot fard

Le diktat de l'immédiateté et la bêtise, désormais sans frein ni fard, ont eu raison de notre dignité.Ouest-France, Stéphane VERNAY, 12/12/2018
Mais le fard ne servait qu'à faire ressortir la finesse incroyable de cette ligne droite et sans épaisseur qui lui séparait la figure en deux.Edmond About (1828-1885)
Derrière la provoc ', l'écriture sans fard dit l'ennui dans le couple, la vanité tourbillonnante du monde et les angoisses de l'écrivain.Ouest-France, 07/11/2011
Il est au contraire humain à l'extrême, vérité sans fard de l'institutionnel.La lettre de l'enfance et de l'adolescence, 2004, Bertrand Ogilvie (Cairn.info)
À elle de guider le trait de crayon, de mimer le geste de l'application du fard à joues.Ouest-France, Nelly CLOAREC, 21/09/2020
L'indulgence est le fond où elle puise constamment, le fard dont elle embellit les vertus les plus solides qu'une femme et une reine puisse posséder.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Choisir cette voie consistait d'abord à nous raconter sans fard nos travaux.Sociologies pratiques, 2016, Martine Buffier-Morel, François Granier (Cairn.info)
D'un autre côté, un professionnel qui s'abrite derrière le masque de ses fonctions pour aller sans fard à la rencontre des clients.Capital, 31/01/2022, « Hypersensible, il cartonne dans son job : voici son témoignage »
Cette vertu d'humilité rend le prince à même d'entendre une vérité dévoilée sans fards par le bon conseiller.Le Moyen Age, 2010, Philippe MAUPEU (Cairn.info)
De ses paroles et de son livre ressort toujours une analyse fine et sans fard de ce dont elle souffre, du pourquoi, du comment.Ouest-France, Virginie BACHELIER, 25/03/2021
Il s'agit plutôt d'une traduction sans fard du manque cruel de médecins sur nos territoires.Ouest-France, 23/05/2018
Des patrons, sans fard ni mise en scène, s'exprimer spontanément dans des vidéos amateurs tournées depuis leur téléphone portable.Capital, 23/06/2021, « Six grands patrons qui ont fait le buzz pendant la… »
Chaque personnage crie son espoir, son désespoir, sa tendresse ou sa folie sans fleurs, ni fard.Ouest-France, 27/06/2013
Je veux aborder sans fard une autre question démocratique fondamentale.Europarl
Le projet donne l'espoir d'un monde différent et génère une seconde motivation encore plus importante en montrant le réel tel qu'il est, sans maquillage et sans fard.Capital, 02/07/2019, « Managers, pour motiver vos équipes, offrez-leur une vision »
Il y décrit sans fard la longue persistance des faits de paupérisme.Revue du Nord, 2005, Philippe Guignet, Philippe Marchand (Cairn.info)
Ces histoires mettent toujours en scène deux personnes qui se parlent, sans fard et sans faiblesse.Capital, 07/12/2018, « Ce livre va vous apprendre à mieux manager au boulot »
Chacun dit ce qu'il pense, sans honte et sans fard.Esprit, 2009, Claude-Marie Trémois (Cairn.info)
Désormais, c'est de l'individu, fard, qu'il faut partir pour comprendre.La pensée de midi, 2009, Yann Richard (Cairn.info)
Le sol est couvert de boue, le ciel de nuages, les maisons d'un vilain badigeon, les femmes de fards de toutes les couleurs.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de FARD s. m.

Ce qu'on met sur le visage pour l'embellir. Les vieilles se servent de fards & de pommades pour paroistre jeunes. le fard fait avec la ceruse est corrosif. Les Chymistes trompent les femmes, en leur vendant de l'huile de talk comme un fard excellent.
 
FARD, signifie figurément, toute sorte d'artifice dont on se sert pour déguiser une chose, & la faire paroistre autre & plus belle qu'elle n'est en effet. L'éloquence est un certain fard qui embellit & qui agrandit les choses. c'est un homme adroit & dissimulé, qui ne parle jamais sans fard.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine