fasciner

 

définitions

fasciner ​​​ verbe transitif

Maîtriser, immobiliser par la seule puissance du regard (➙ hypnotiser).
Éblouir, captiver par la beauté, l'ascendant, le prestige. ➙ charmer, séduire.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je fascine

tu fascines

il fascine / elle fascine

nous fascinons

vous fascinez

ils fascinent / elles fascinent

imparfait

je fascinais

tu fascinais

il fascinait / elle fascinait

nous fascinions

vous fasciniez

ils fascinaient / elles fascinaient

passé simple

je fascinai

tu fascinas

il fascina / elle fascina

nous fascinâmes

vous fascinâtes

ils fascinèrent / elles fascinèrent

futur simple

je fascinerai

tu fascineras

il fascinera / elle fascinera

nous fascinerons

vous fascinerez

ils fascineront / elles fascineront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Son regard, d'une extraordinaire intensité, semblait l'attirer, le fasciner, l'entraîner plus sûrement que s'il lui eût donné la remorque !Jules Verne (1828-1905)
Ce qui donnoit ce grand caractère à l'esprit public, c'étoit l'adresse qu'on avoit eue de fasciner l'opinion.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Mais ne pensons plus à cela... il faut que vos beaux yeux brillent de leur éclat pour séduire, pour fasciner le ministre que nous allons voir...Eugène Sue (1804-1857)
Cherchant à fasciner les yeux en recevant ses hôtes avec magnificence, il avait ordonné de rendre le banquet aussi splendide que possible.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Il habitait en face du magasin de nouveautés, et n'épargnait rien pour fasciner sa petite voisine, qu'il poursuivait ostensiblement de ses galanteries triomphales.Émile Blémont (1839-1927)
Des musiciens qui s'appliquaient à enivrer et à fasciner le public par des moyens directs et qui apprirent les effets du coloris de l'orchestration wagnérienne.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
A remplir ce rôle, les esprits les plus fermes se laissent éblouir, les natures les plus calmes se laissent fasciner.Hector Malot (1830-1907)
On eût dit ceux d'un fauve, cherchant à fasciner sa proie, avant de se jeter sur elle.Jules Verne (1828-1905)
Le kan, par une ruse tatare, pour fasciner les yeux de ses gens et leur diminuer le regret de cette perte, avait ôté quelques ferrements de l'intérieur du tambour.Nicolas Ambroise Kubalski (1794-1873)
Avec ces deux mensonges si grossiers, on parvint pourtant à éblouir, à fasciner des hommes ardents, crédules par l'excès du désir.Jules Michelet (1798-1874)
Milady le regarda longtemps avec une expression que le jeune officier prit pour du doute, et qui cependant n'était que de l'observation et surtout la volonté de fasciner.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Elle s'était promis de l'aller voir et de le fasciner pour l'empêcher de parler contre elle.George Sand (1804-1876)
L'élégance frivole de l'ameublement, et une foule d'objets de luxe, semblaient avoir pour but de fasciner l'imagination et de séduire le cœur.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Cillant et clignant de l'œil, ils conjurent l'horizon et semblent fasciner jusqu'à les immobiliser les steamers pavoisés de jaune.Georges Eekhoud (1854-1927)
Un instant, il s'imagina qu'une créature angélique était soudainement descendue du ciel pour le fasciner par des charmes surnaturels.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Quant à l'homme, il avait tellement le désir d'échapper à ceux qui le poursuivaient qu'il ne fut pas nécessaire de lui fasciner la vue.George Sand (1804-1876)
Que faire en cette atmosphère de fadeur coutumière alors qu'il s'agissait d'enchanter une créature, de séduire tous ses sens et de fasciner son cerveau ?René Boylesve (1867-1926)
C'est à moi de la persuader peu à peu, de fasciner sa raison, d'attendrir son cœur et de lui faire partager le délire qui me possède.George Sand (1804-1876)
Les femmes des classes hautes et moyennes se font une étude toute particulière de plaire à leurs maris, et de les fasciner par des attentions et des agaceries sans fin.Gérard de Nerval (1808-1855)
Cette pure colombe s'est laissé fasciner par le regard vainqueur d'un farouche milan avec qui elle plane dans les régions bleues d'un platonisme transcendant.Charles Barbara (1817-1866)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FASCINER » v. act.

Faire certains charmes qui font paroistre les choses autrement qu'elles ne sont à nos yeux, à nôtre imagination. Les sorciers fascinent les yeux pour faire apparoir des Demons.
 
On le dit aussi au figuré. Les passions nous fascinent l'esprit, & font paroistre beau ce qui est laid.
 
FASCINÉ, ÉE, part. & adj. Yeux fascinez.
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020