séduire

 

définitions

séduire ​​​ verbe transitif

Amener (qqn) à des relations sexuelles.
vieilli Amener (une femme) à des rapports sexuels hors mariage. ➙ suborner.
Susciter l'admiration, l'estime de qqn. ➙ plaire.
Gagner (qqn) en persuadant ou en touchant, en employant tous les moyens de plaire. ➙ conquérir, enjôler. —  sans complément Chercher à séduire.
(choses) Attirer de façon puissante, irrésistible. ➙ captiver, charmer, fasciner, plaire.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je séduis

tu séduis

il séduit / elle séduit

nous séduisons

vous séduisez

ils séduisent / elles séduisent

imparfait

je séduisais

tu séduisais

il séduisait / elle séduisait

nous séduisions

vous séduisiez

ils séduisaient / elles séduisaient

passé simple

je séduisis

tu séduisis

il séduisit / elle séduisit

nous séduisîmes

vous séduisîtes

ils séduisirent / elles séduisirent

futur simple

je séduirai

tu séduiras

il séduira / elle séduira

nous séduirons

vous séduirez

ils séduiront / elles séduiront

 

synonymes

séduire verbe transitif

charmer, affrioler, captiver, conquérir, faire la conquête de, ensorceler, envoûter, fasciner, plaire à, ravir, subjuguer, allumer (familier), emballer (familier), faire du gringue à (familier), lever (familier), taper dans l'œil à (familier), tourner la tête à (familier), tomber (familier), vamper (familier)

tenter, allécher, attirer, intéresser

[vieux] tromper, abuser, attirer dans ses filets, circonvenir, égarer, embobeliner (familier), entortiller (familier)

[vieux] débaucher, abuser de, déshonorer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mon imagination, à demi matée, pas du tout éteinte, trouvait là de quoi se laisser séduire.Eugène Fromentin (1820-1876)
En second lieu, pour séduire les subalternes, je puis remettre sur-le-champ cinquante mille francs, et m'engager pour le double.Stendhal (1783-1842)
Nous ne devons pas nous laisser séduire par ces sirènes et nous devons nous opposer à ce rapport.Europarl
Vous ne me toucherez pas plus par vos larmes que vous ne sauriez me séduire par vos sourires, beauté vénale.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Que penserions-nous d'une femme qui ne se laisserait pas séduire par une lettre d'amour accompagnée de circonstances si probantes ?Honoré de Balzac (1799-1850)
Mieux vaut le séduire par la promesse de la première pièce de sept francs cinquante centimes qu'on trouvera flottant au fil de l'eau sur une pierre meulière.Émile Blémont (1839-1927)
On se demandait pourtant tout bas quelles qualités extraordinaires avaient pu séduire une riche héritière et la déterminer à ce coup de tête.Alfred de Musset (1810-1857)
Elle se montrait tout autre qu'il ne l'avait rêvée, essayant de le séduire avec des grâces puériles, des enfantillages d'amour ridicules à son âge.Guy de Maupassant (1850-1893)
Mais elle avait, en même temps, achevé de le séduire par sa finesse d'intelligence et, aussi, par l'étendue de culture qu'elle avait révélée, aux tournants de la conversation...Victor Margueritte (1866-1942)
Tu veux que je feigne d'être amoureux de ta femme, et qu'à force de soins et d'hommages je tâche de la séduire et de m'en faire aimer ?Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Mais jamais il ne put faire comprendre à sa famille qu'on pouvait par amour de l'art faire le portrait d'une femme sans avoir l'intention de la séduire.George Sand (1804-1876)
Ce n'est rien qu'un paysage, mais un paysage où l'on trouve tout ce qui semble fait sur la terre pour séduire les yeux, l'esprit et l'imagination.Guy de Maupassant (1850-1893)
Si elles vous caressent, ces petites mères, c'est pour vous séduire, et, dans l'instant où elles vous verront enchantés d'elles, vous donner des conseils relatifs à leurs fins.Clarisse Bader (1840-1902)
Aucune subtilité, aucune vanité ne peut la réduire ou la séduire ; mais elle a la soumission des âmes pures qui ne marchandent pas la douleur.Louis Ulbach (1822-1889)
Je voudrais le féliciter encore plus pour cette approche car en tant que libéral, je suis contre une réglementation contraignante lorsqu'il est possible de séduire l'autre.Europarl
Je suis ravie qu'il n'ait tiré aucun avantage de son artifice ; car les grands seigneurs se font un jeu de séduire de jeunes personnes.Alain-René Le Sage (1668-1747)
Il était à craindre que ces fédérés, venus du fond de leur province, ne se laissassent tout à coup séduire.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Découvrir où est la force dans un pays et la séduire, voilà, pour des conquérants, ce qui constitue l'art de gouverner sans tyrannie.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Mais, en vérité, on dirait que tu as de grands projets de conquête ; je ne sais qui tu veux séduire ici.Eugène Sue (1804-1857)
Ces plaisirs qui se renouvellent sans cesse, mais qui sont au fond toujours les mêmes, cessent bientôt de nous séduire.Paul de Kock (1793-1871)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SEDUIRE » v. act.

Abuser quelqu'un, luy persuader de faire le mal, ou luy mettre dans l'esprit quelque mauvaise doctrine. La femme d'Adam dit pour excuse au Seigneur, que le Serpent l'avoit seduite. Tout le Septentrion s'est laissé seduire par les Escrits de Luther & de Calvin. Les plaisirs nous seduisent & nous empeschent de songer à nôtre salut.
 
SEDUIT, ITE. part pass. & adj.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre B Relaxez-vous avec Robert : La lettre B

Découvrez les bienfaits du bien-être et de la béatitude avec les mots en B du Grand Robert.

20/02/2020