Email catcher

éblouir

Définition

Définition de éblouir ​​​ verbe transitif

Frapper, et spécialement troubler (la vue ou une personne dans sa vision) par un éclat insoutenable. ➙ aveugler.
Frapper d'admiration. ➙ émerveiller. Nous étions éblouis par ce spectacle.
Impressionner, séduire. Il veut nous éblouir.

Conjugaison

Conjugaison du verbe éblouir

actif

indicatif
présent

j'éblouis

tu éblouis

il éblouit / elle éblouit

nous éblouissons

vous éblouissez

ils éblouissent / elles éblouissent

imparfait

j'éblouissais

tu éblouissais

il éblouissait / elle éblouissait

nous éblouissions

vous éblouissiez

ils éblouissaient / elles éblouissaient

passé simple

j'éblouis

tu éblouis

il éblouit / elle éblouit

nous éblouîmes

vous éblouîtes

ils éblouirent / elles éblouirent

futur simple

j'éblouirai

tu éblouiras

il éblouira / elle éblouira

nous éblouirons

vous éblouirez

ils éblouiront / elles éblouiront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot éblouir

Voulons-nous vraiment nous laisser éblouir par des intérêts égoïstes de chercheurs ?Europarl
Il n'y a qu'à se laisser éblouir par elle plutôt que de prétendre l'éclairer.Critique, 2020, Martin Rueff (Cairn.info)
Quelques questions subsistent encore sur l'obligation de rouler les phares allumés pendant la journée, car cela pourrait éblouir les usagers vulnérables.Europarl
Nous ne pouvons pas non plus nous laisser éblouir par les pourcentages de droit communautaire transposé dans les législations nationales.Europarl
Elles répandent autour d'elles cette lumière douce qui éclaire sans éblouir, qui ouvre des horizons nouveaux, qui éveille la pensée, la volonté, l'action, la vie.Ossip Lourié (1868-1955)
À mon sens, il n'est pas convenable de nous laisser éblouir par l'illusion technologique.Europarl
A vous laisser éblouir, vous pouvez vous retrouver avec un bien mal situé, surpayé de 15 à 20 %.Capital, 01/04/2010, « Les coups tordus dans l’immobilier »
Les rayons arriveront en biais, sans éblouir ni l'écran ni vos yeux fragiles.Capital, 06/10/2020, « Comment passer en mode survie dans le monde du travail… »
Pour mieux éblouir celles et ceux qui jettent un œil dedans.Ouest-France, Marie LENGLET, 03/07/2021
En 1986, lors de l'inauguration du bâtiment, ce décor avait pu éblouir.Études, 2002, Laurent Wolf (Cairn.info)
Il n'y aurait que la grandeur des offres qui pût l'éblouir, et je vous ai dit qu'elle ne connaît point l'intérêt.Abbé Prévost (1697-1763)
Il permettait de lier sociologiquement les hommes à la continuité historique du souverain et visait à éblouir, à impressionner, par l'évocation de ses faits glorieux.Revue Française de Droit Constitutionnel, 2006, Emmanuel Cartier (Cairn.info)
La ville a également misé sur les traditionnelles illuminations pour éblouir habitants et passants.Ouest-France, Marie PETIT, 24/12/2020
Mais gare à ne pas vous laisser éblouir par le discours bien rodé du vendeur, car dans ce secteur d'activité les mauvaises surprises ne manquent pas.Capital, 30/04/2019, « Immobilier neuf : réussissez votre opération de défiscalisation »
C'est que la perspective multiséculaire, à l'inverse des événements qui peuvent éblouir, livre des vérités sans fard, structurelles.La pensée de midi, 2007, Michel Guérin (Cairn.info)
Il est notable que l'étymologie d'éblouir renvoie à la faiblesse d'un spectateur comme aveuglé par un excès de lumière.Critique, 2020, Martin Rueff (Cairn.info)
La nature recèle treize lieux extraordinaires qui vont éblouir les yeux avec leurs couleurs surréalistes.Ouest-France, 21/07/2015
Ce fut en vain qu'il essaya d'éblouir sa pupille avec la perspective d'un trône imaginaire.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Ne croyez donc pas m'éblouir par vos richesses, ni me tenter par l'éclat de vos grandeurs.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ESBLOUÏR v. act.

Empescher l'action de la veuë, soit par une trop vive lumiere qui blesse les yeux, ou plustost qui empêche que les especes ne se peignent au fond de la retine qui doit demeurer dans l'obscurité. Le Soleil, les esclairs esblouïssent, parce que leur lumiere est trop vive. Le noir n'esblouït jamais, parce qu'il n'en refleschit point.
 
ESBLOUÏR, se dit figurément en choses morales, & signifie, Tromper, surprendre l'esprit & les sens par de fausses raisons, de fausses lumieres. Les honneurs, la fortune esblouïssent les ambitieux, leur font faire des fautes, des injustices. L'éloquence d'un Advocat esblouït quelquefois les Juges. Une grande beauté esblouït nos sens, les surprend, les seduit.
 
ESBLOUÏ, ÏE. part. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots à connaître pour briller pendant les repas de fin d'année Top 10 des mots à connaître pour briller pendant les repas de fin d'année

Les conversations en famille ou entre amis vont toujours bon train pendant vos repas de fin d’année et vous tenez cette fois à faire étalage de votre...

Marjorie Jean 20/12/2023
sondage de la semaine