Email catcher

leurre

Définition

Définition de leurre ​​​ nom masculin

Appât utilisé pour la pêche, la chasse. Militaire Objet simulant la présence d'une cible dans les détecteurs de l'armée adverse.
Ce qui abuse, trompe. ➙ illusion, tromperie. Cet espoir n'est qu'un leurre.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot leurre

Tout ce qu'il désirait, c'était pouvoir éterniser le leurre de ce mirage.Georges Rodenbach (1855-1898)
Néanmoins, les pêcheurs du secteur restent vigilants car ils veulent pouvoir continuer de pêcher à l'avenir avec les mêmes leurres qu'actuellement.Ouest-France, 13/03/2021
Il convient de garantir un accès aux informations issues de sources multiples, afin que le droit de vote ne soit pas un leurre.Europarl
Vigilance donc si vous tombez sur ce tout nouvel affichage, il ne s'agit pas d'un leurre.Capital, 07/02/2020, « De drôles de nouveaux panneaux pour annoncer les radars »
Il pêche pourtant avec du bon matériel, des leurres et des petits éperlans.Ouest-France, Marie GUITTON, 13/08/2019
Trois demi-journées à la découverte de plusieurs techniques de pêche : coup, feeder ou leurres.Ouest-France, 15/06/2021
Grâce à un leurre, l'escroc tente de vous convaincre que vous avez un problème dans votre moteur et de vous subtiliser votre véhicule.Capital, 27/02/2022, « Attention à l'arnaque à la durite »
Dans la relation à l'autre, la continuité est un leurre.Enfances &PSY, 2014, Didier Houzel (Cairn.info)
Dans ces deux cas, le recours au leurre est parfois manifeste.Cahiers d'anthropologie sociale, 2013, Carole Ferret (Cairn.info)
D'une façon générale, le rapport du regard à ce que l'on peut voir est un rapport de leurre.Monde chinois, 2012, Emmanuel Lincot (Cairn.info)
Mais certaines de ces cabines seront des leurres et toutes ne seront équipées d'un radar.Capital, 05/02/2020, « Un radar tourelle va être installé quasiment tous les kilomètres… »
Ce qu'il offre et ce qu'il attrape, ce sont des leurres, de faux objets a laissant croire à la consistance de la complétude pulsionnelle.Psychanalyse, 2013, Regnier Pirard (Cairn.info)
Pour autant, penser que tout s'arrangera avec un régime drastique ou par la voie chirurgicale (anneau gastrique) est un leurre.Ça m'intéresse, 19/12/2021, « Comment perdre de l'estomac ? »
Le poisson chauve-souris peut ainsi déployer et faire osciller son leurre pour appâter ses proies.Ça m'intéresse, 06/08/2021, « Incroyable : ce poisson peut marcher sous l'eau ! »
Reste désormais à transformer le leurre en un produit séduisant et rentable.Ouest-France, Jean-Pierre LE CARROU, 20/03/2017
Donnée de l'extérieur comme double, cette image va toujours conserver pour le sujet qui l'assume sa qualité de leurre, voire sa dimension paranoïaque.Perspectives Psy, 2011, Agnès Condat (Cairn.info)
Le coût peut en effet être un frein pour certains viticulteurs : les leurres s'achètent deux fois plus cher qu'un traitement classique.Ouest-France, 08/05/2015
Il semblerait même que son leurre lui serve à les détecter.Ça m'intéresse, 06/08/2021, « Incroyable : ce poisson peut marcher sous l'eau ! »
Dans ces conditions, l'effet de génération a des chances d'être un leurre.Revue d'éthique et de théologie morale, 2019, Franck Damour (Cairn.info)
Des ateliers permettront de s'initier au montage de mouches et de leurres.Ouest-France, 14/09/2017
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de LEURRE s. m.

Terme de Fauconnerie. Morceau de cuir rouge, ou esteuf garny de bec & d'ongles & d'ailes estant pendu à une lesse à un crochet de corne, dont les Fauconniers se servent pour reclamer leurs oiseaux. On y attache souvent de quoy paistre l'oiseau, qu'il faut qu'il tire du bec. On le nomme quelquefois rappel. Mr. de Thou l'appelle en Latin lorum.
 
Oiseau de leurre, est un faucon gentil pelerin, gerfaut lanier, sacre, faucon bastard, l'aigle, l'émerillon, & le hobereau ; mais l'autour & l'espervier sont oiseaux de poing, & non de leurre.
 
Acharner le leurre, c'est, Mettre un morceau de chair dessus. Ce mot de leurre vient de lorum. Quelques-uns le derivent à leora, qui signifie calliditas, c'est à dire, tromperie, suivant Tripault en son Dictionaire.
 
LEURRE, se dit figurément en choses morales, des appasts trompeurs qui nous peuvent inviter ou exciter à faire ou à entreprendre quelque chose. Les flatteurs, les Courtisans ont des leurres decevants qui attirent les jeunes gens. On a fait esperer un grand employ à ce Capitaine, mais ce n'est qu'un leurre pour l'attraper, & se saisir de sa personne.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le français des régions Poutouner Poutouner

Le mot poutou, qui prend le sens de « bise », de « bisou » ou de « baiser », suivant les locuteurs et les registres de langue, est attesté pour la...

11/02/2022