errer

 

définitions

errer ​​​ verbe intransitif

Aller au hasard, à l'aventure (➙ errance). Vagabond qui erre sur les chemins. ➙ rôder, vagabonder.
(choses) Se manifester çà et là, ou fugitivement. ➙ flotter, passer. Un sourire errait sur ses lèvres.
au figuré, littéraire Se tromper (➙ erreur ; aberrant).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'erre

tu erres

il erre / elle erre

nous errons

vous errez

ils errent / elles errent

imparfait

j'errais

tu errais

il errait / elle errait

nous errions

vous erriez

ils erraient / elles erraient

passé simple

j'errai

tu erras

il erra / elle erra

nous errâmes

vous errâtes

ils errèrent / elles errèrent

futur simple

j'errerai

tu erreras

il errera / elle errera

nous errerons

vous errerez

ils erreront / elles erreront

 

synonymes

errer verbe intransitif

aller à l'aventure, aller et venir, battre le pavé, courir les champs, les rues, déambuler, flâner, marcher, se promener, vagabonder, rôder (péjoratif), traînasser (péjoratif, familier), traîner (péjoratif), vadrouiller (familier), vaguer (littéraire), badauder (vieilli), trimarder (familier, vieilli)

s'égarer, se perdre, dévier de son chemin

flotter, passer, se promener

[littéraire] se tromper, divaguer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La nation ne saurait errer, et les députés qui la représentent partagent son infaillibilité et ses pouvoirs.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il ne cessa d'errer en proscrit, toujours accompagné de son jeune fils, et tenu, dit-on, au courant des succès de ses partisans par des émissaires secrets.Ernest Mercier (1840-1907)
Chaque soir, il faut donc donner aux bêtes la liberté d'errer où bon leur semble, et chaque matin les reprendre au lasso, ce qui n'est pas toujours facile besogne.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Quel malheur de ne me trouver libre d'errer de nouveau qu'à la fin de ma vie !François-René de Chateaubriand (1768-1848)
En outre, une nouvelle législation permettra aux citoyens britanniques d'errer en toute quiétude dans la nature et d'apprécier la beauté de nos paysages.Europarl
Magnani en était là lorsque l'ombre pâle qu'ils avaient déjà vue errer sur la terrasse du palais, traversa de nouveau le parterre et rentra dans l'intérieur.George Sand (1804-1876)
Il n'était que deux heures du matin, toutes les lumières étaient éteintes, et je ne pouvais errer comme un fantôme dans une maison inconnue.Théophile Gautier (1811-1872)
Qu'il lui tardait de sortir de cette salle ténébreuse et d'errer au milieu de ces carrés de fleurs brillantes, de ces fraîches fontaines !Lewis Carroll (1832-1898), traduction Henri Bué (1843-1929)
On ne le voyait pas errer à travers les bois et les rochers comme un loup sauvage, ni fuir les hommes et leurs plaisirs.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
On les voit errer hâves et déguenillés, objet de répulsion et d'horreur, rarement de pitié, de la part de ceux auxquels ils tendent la main.Ernest Daudet (1837-1921)
De cinq à sept heures on les voit errer en quête de médisances qu'elles transportent de groupe en groupe.Guy de Maupassant (1850-1893)
Elle entrerait, elle s'assoirait à votre foyer, pour un jour, pour deux jours, puis elle rallumerait sa résine éteinte, vous quitterait, et recommencerait à errer de maison en maison.Jules Verne (1828-1905)
C'est pitié vraiment de le voir errer, tâtonner, porter à faux tous ses pas, frôler du doigt les appuis où il se guide avec des maladresses méfiantes d'infirme.Alphonse Daudet (1840-1897)
Puis nous voici à errer dans un labyrinthe de corridors, de couloirs qui semblent se resserrer, ainsi que dans un rêve.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Je ne vois plus errer mes compatriotes, reconnaissables à leurs gestes, à leur manière de marcher, à la forme et à la vétusté de leurs habits.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Pour moi, j'ai besoin de repos, de me coucher au lieu d'errer sur le frais gazon d'un ruisseau.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Je vois errer toutes leurs ombres : elles se promènent, passent et repassent sans cesse les unes auprès des autres, sans troubler le profond repos qui règne dans ce lieu saint.Alain-René Le Sage (1668-1747)
Assis sur un fauteuil, les sourcils froncés, les bras pendants, il la regardait machinalement errer autour de lui, sans imaginer à quoi elle s'occupait.George Sand (1804-1876)
Et toi, mon cher évêque, veux-tu donc errer sans cesse par tant de voies et tant de chemins ?Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Le jeune homme a osé m'écrire ; il a fait plus, il est venu errer sous mes fenêtres.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ERRER » v. neut.

Voyager par la campagne, ou sur la mer, sans avoir de route certaine. La tempeste fut si grande, que le Pilote abandonna le timon, & nos vaisseaux erroient au gré des vents. Les neiges avoient couvert les chemins, & nous errions à l'adventure par la campagne.
 
ERRER, signifie aussi, S'abuser, se tromper, estre imbu d'une fausse opinion. L'Eglise ne peut errer dans la foy. Les plus habiles peuvent errer dans leur calcul.
Vidéos Hashtag, par Alain Rey Hashtag, par Alain Rey

Saviez-vous que l'anglicisme hashtag est fondé sur le mot français « hacher », lui-même d'origine germanique ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot. 

Alain Rey 15/09/2020