Email catcher

fumeux

Définition

Définition de fumeux ​​​ , fumeuse ​​​ adjectif

Qui répand de la fumée. Flamme fumeuse.
Qui manque de clarté ou de netteté. ➙ obscur, vague. Idées, explications fumeuses.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot fumeux

On aurait été l'entendre sous les toiles d'une baraque foraine, devant une rangée de chandelles non mouchées, entre quatre lampions fumeux.Théophile Gautier (1811-1872)
Il préfère lui tenir des propos incendiaires, d'un intellectualisme fumeux, rugissant sur la nature humaine et son conditionnement à entrer dans les rouages du système.Ouest-France, 19/08/2016
Il semblerait à ce titre opportun de cesser d'agiter le fumeux concept de communauté internationale à tout propos.Revue internationale et stratégique, 2016, Didier Billion (Cairn.info)
Ou alors comme on l'était déjà, peut-être, avant la cigarette, et ce prétexte de la crainte d'un rebond d'anxiété pour ne pas arrêter est fumeux.Ouest-France, Dr Brigitte BLOND, 01/07/2019
Ce mouvement fumeux, imprécis, vague, prend la forme d'un feuilleton sur le site remue.net.Ouest-France, 02/06/2016
Je tiens à vous prévenir qu'il y fait aussi noir que dans la cervelle du plus fumeux des philosophes.Arnould Galopin (1863-1934)
Pour autant, faut-il jeter ces deux beaux bébés avec l'eau de leur bain conceptuel, voire fumeux ?Sociographe, 2021, Jonathan Louli (Cairn.info)
Au fil des décennies, ses contours deviennent de plus en plus fumeux.Allemagne d'aujourd'hui, 2018, Benoît Pivert (Cairn.info)
Dans ces réunions à la bonne franquette, le salon n'est pas éclairé a giorno et l'antichambre ne possède souvent qu'un quinquet fumeux.Jules Rostaing (1824-?)
Parvenu à ce stade, le narrateur prétexte non sans raison que ses propos sont devenus fumeux pour mettre un terme au chapitre.Études anglaises, 2018, Michel Imbert (Cairn.info)
Carré dans le fauteuil, il tient le crachoir d'une voix imperturbablement monotone avec un texte abscons et fumeux, qui plus est d'une écriture appliquée.Les temps modernes, 2009, Micheline B. Servin (Cairn.info)
Tout de suite, le débat s'échauffa tellement qu'il en devint fumeux.Michel Corday (1869-1937)
Le fumeux soufre mit du temps à brûler !Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
L'histoire du conflit familial autour d'un fumeux magot d'or est tout de suite venue aux oreilles de la police judiciaire.Ouest-France, Thomas HENG, 25/06/2021
Et nous, un futur titre incandescent à éviter en juin prochain pour ne pas être taxé par nos lecteurs d'humour fumeux !Ouest-France, 15/02/2013
Éléments publie aujourd'hui encore régulièrement des articles fumeux et pleins de sous-entendus racisants de paléoanthropologie.Revue du crieur, 2017, Razmig Keucheyan (Cairn.info)
Une étoile qui ne brille plus que d'un éclat rouge et fumeux va bientôt mourir.Anatole France (1844-1924)
Je rejette l'attitude de certains de mes collègues, qui nous assomment maintenant d'arguments fumeux concernant notre capacité à respecter ces critères à long terme.Europarl
Du discours du prince, on a rapporté complaisamment que d'aucuns le trouvaient fumeux, filandreux, philosophique, stratosphérique.Études, 2017, François Cassingena-Trévedy (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de FUMEUX, EUSE adj.

Qui jette des fumées, des vapeurs. Les Volcans ne sont fumeux que par intervalles. les vins d'Orleans nouveaux sont nuisibles à la santé, parce qu'ils sont trop fumeux.
 
On dit aussi figurément, qu'un homme est trop fumeux, quand il est trop prompt, trop sujet à se mettre en colere.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine