gazette

définitions

gazette ​​​ nom féminin

vieux ou par plaisanterie Journal, revue.

synonymes

gazette nom féminin

journal, revue, canard (familier), feuille de chou (familier)

chronique

bavard, commère, concierge, potinière (vieux)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sa gazette passoit pour être plus propre que la mienne, à avertir les acheteurs, et en conséquence, on y inséroit plus d'annonces.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Loret, selon sa coutume, a rempli sa gazette de la description des fêtes données pendant l'hiver qui précéda le départ du roi pour le midi.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Le lendemain j'y retournai, et je lus la gazette qu'on lui portait tous les jours.Henri Masers de Latude (1725-1805)
Ces allées de tombes et de cyprès qui s'étalent dans nos cimetières, ce ne sont que des pages pleines de mensonges et de faussetés comme celles d'une gazette.Claude Tillier (1801-1844)
On prononça sur sa tombe trois oraisons funèbres l'une plus longue que l'autre, et la gazette s'encadra de noir ce jour-là.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Après le départ de la bonne, il s'était fait un silence, gazette et livre s'étant relevés.Joséphine Marchand (1861-1925)
Après toutes nos modernes batailles, je parie qu'il serait impossible de retrouver dix noms de connaissance dans aucune gazette.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Aldegonde ouvrit, en effet, à un homme vêtu simplement, qui s'informa si l'on trouverait chez lui le rédacteur de la gazette.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Pour l'histoire, ce n'est, après tout qu'une gazette ; la plus vraie est remplie de faussetés ; et elle ne peut avoir de mérite que celui du style.Voltaire (1694-1778) et Frédéric II de Prusse (1712-1786)
Loret, dans sa gazette, a fait une description pompeuse de la première représentation de ce ballet, qui eut lieu dans le milieu de février 1664.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Robinet, dans sa gazette en vers du 15 décembre 1668, raconte les funérailles de la comédienne.Jules Lemaître (1853-1914)
Vous y lirez la gazette de la cour, les nouvelles à la main des filles, des financiers et des dévotes.Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
C'est une petite gazette courante, comme on en a trop peu en cette première partie du siècle.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Ils m'ont proposé une gazette officielle, ils l'ont dirigée et je me suis borné à leur dire de faire ce qu'ils jugeraient convenable à ce sujet.Albert Du Casse (1813-1893)
Le lendemain, la gazette l'enterre dans un coin de sa feuille ; elle jette sur lui quelques lignes de lourde prose, et tout est fini !Claude Tillier (1801-1844)
Aujourd'hui, avec cinq centimes, ou la cinquantième partie de son salaire d'un jour, il obtient une gazette qui contient la matière d'un volume.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Le roi jeta les yeux avec la rapidité d'un homme habitué à lire les passages intéressants d'un livre ou d'une gazette.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ni l'un ni l'autre ne voulait s'abonner à la gazette, mais ils aimaient d'en entendre la lecture pour rien.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Il lut cette gazette le 1er pluviôse à plusieurs personnes qui se trouvaient chez lui ; la plupart de ceux qui l'entendirent en furent révoltés.Louis-Alexandre Berthier (1753-1815) et Jean-Louis-Ébénézer Reynier (1771-1814)
Ce cher vidame était l'entrepôt de toutes les confidences, la gazette du faubourg ; discret néanmoins, et comme toutes les gazettes, ne disant que ce que l'on peut publier.Honoré de Balzac (1799-1850)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GAZETTE » s. f.

Petit imprimé qu'on debite toutes les Semaines, qui contient des nouvelles de toutes sortes de pays. Gazette de France, d'Hollande, d'Angleterre, de Flandres, &c.
 
On appelle figurément Gazette, une femme qui sçait toutes les nouvelles de son quartier & qui les va publier en tous les lieux de sa connoissance. En ce sens il ne se prend qu'en mauvaise part. Ce mot vient de gazetta, qui signifie une espece de monnoye de Venise, qui estoit le prix ordinaire du cahier des nouvelles courantes. Ce nom a esté depuis transporté au cahier même. Menage. D'autres le derivent du mot Hebreu corrompu & retourné izgad, qui signifie nuntius.
Vidéos "Figurez-vous", épisode 1 "Figurez-vous", épisode 1

Une nouvelle série consacrée aux figures de style, qui ne manquera pas de vous passionner ! Ce mois-ci : la catachrèse.

 

Julien Barret 26/05/2021