chou

définitions

chou ​​​ nom masculin et adjectif

Plante crucifère (nom Sciences Brassica) à plusieurs variétés sauvages ou cultivées pour l'alimentation. —  spécialement Le chou pommé ou cabus. Soupe aux choux. Choux fermentés. ➙ choucroute. —  (autres espèces) Chou rouge, que l'on consomme cru, en salade. Chou de Bruxelles, à longues tiges et bourgeons comestibles. —  ➙ aussi brocoli, chou-fleur, chou-navet, chou-rave.
locution, familier Feuille de chou : journal de peu de valeur. —  C'est bête comme chou, facile à comprendre. ➙ enfantin. —  Être dans les choux, dans l'embarras, dans une mauvaise situation. —  Faire chou blanc : échouer. —  Rentrer dans le chou à qqn, l'attaquer, lui donner des coups. —  Faire ses choux gras de qqch., en tirer profit.
Mon chou, mon petit chou, expression de tendresse (féminin choute ​​​ ). ➙ chouchou. Bout de chou, petit enfant. —  familier adjectif invariable en nombre Ce qu'elles sont chou (ou choutes) ! ➙ gentil, joli.
Chou à la crème : pâtisserie légère et soufflée. Pâte à choux, dont on fait ces choux.
argot Tête. Prendre le chou : excéder, énerver (→ prendre la tête*).

synonymes

chou adjectif

[familier] gentil, mignon, à croquer (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La première chose qu'elle fit en entrant dans la chambre, ce fut de jeter le chou par la fenêtre.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Entre ce chou et les fleurs il sort plusieurs bourgeons fort tendres, à peu près de la grosseur du bras.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Ce jour-là, les noceux quittent la maison avec les mariés et la musique ; on s'en va en cortège arracher dans quelque jardin le plus beau chou qu'on puisse trouver.George Sand (1804-1876)
Et elle lui tendait une rose énorme, étalée et épaisse, qui ressemblait à un chou.Gyp (1849-1932)
Elles se laissaient couper au couteau comme de jeunes citrouilles, et me parurent composées, comme le chou-palmiste, d'un faisceau de feuilles superposées.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Je n'ai eu qu'un moment de faiblesse et de basse envie dans tout le mois : c'est quand j'ai senti le chou dans la respiration de l'aveugle.Jules Vallès (1832-1885)
Il y a deux ou trois ans, – on vit, à la quatrième page de tous les journaux de toutes les couleurs, un éloge pompeux d'un nouveau chou.Alphonse Karr (1808-1890)
Nous vîmes enfin tomber a nos pieds un rouleau de feuilles jaunes et tendres étroitement serrées les unes contre les autres : c'était le chou du palmier.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Un des côtés du siècle était le délicat, l'autre était le magnifique ; et, par la vertu-chou !Victor Hugo (1802-1885)
Il a ménagé la chèvre et le chou ; il en sera officiellement récompensé, et les choses continueront à aller comme devant.René Boylesve (1867-1926)
Oui, ça ne fait rien, c'est un amateur, et il sera déclaré un amateur par tous les gagistes des feuilles de chou.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Qu'est-ce que j'avais à vous dire, à vous, brin d'avoine, à vous, navet, à vous, fils de chou-fleur ?Émile Blémont (1839-1927)
Une feuille de chou départementale ne manquerait pas de s'emparer du fait-divers et de mêler, à ce propos, le nom des aïeux à des plaisanteries d'alcôve.Robert de Montesquiou (1855-1921)
Voyez combien il est nécessaire de ménager la chèvre et le chou, et prenez patience, si on ne se décide pas aussi vite que vous le désirez.Prosper Mérimée (1803-1870)
On ne peut pas toujours se contenter de vérifier que l'importation d'un chou-fleur remplace bien une plante de coca, le problème étant beaucoup plus complexe.Europarl
Je ne m'arrête même pas au chou rose, et je vais jusqu'au lapin vert – à la française.Georges Darien (1862-1921)
Il avait donné, jadis, par plaisanterie de viveur sceptique, ce nom à l'enfant perdu afin qu'on n'ignorât point qu'il avait été trouvé sous un chou.Guy de Maupassant (1850-1893)
On allait faire la cérémonie du chou, qui est la grande farce ancienne du lendemain des noces, et déjà la promenade commençait et venait de notre côté.George Sand (1804-1876)
Et ils montrèrent beaucoup de zèle pour la vaccine, apprirent à saigner sur des feuilles de chou, firent même l'acquisition d'une paire de lancettes.Gustave Flaubert (1821-1880)
Il répéta plusieurs fois « qu'il aurait éprouvé beaucoup de chagrin si les traits de son pauvre petit chou avaient été victimes de sa maladresse ».Pons de l'Hérault (1772-1853)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CHOU » s. m.

Herbe potagere qu'on cultive dans les jardins. Il y en a de plusieurs sortes. Choux cabus, ou pommez, ou à pommes, ce sont les choux ordinaires qu'on mange depuis le mois d'Aoust jusqu'en Decembre. En Latin brassica capitata. Un potage de perdrix avec des choux est excellent. Le chou est ennemi de la vigne. Nicod le derive de caulis.
 
CHOUX GELEZ, sont ceux qui ne sont bons qu'aprés la gelée.
 
CHOUX FRISEZ, ou choux verds, en Latin brassica crispa. Il y aussi des choux marins qui sont fort differents des choux de jardin.
 
CHOUFLEURS, est une espece de chou qui a une teste assez large toute de fleurs, posée sur une assez grosse tige, & dont on fait des entremets.
 
On appelle un lapin domestique nourri dans le grenier ou dans la bassecour, un mangeur de choux. On appelle pomme de chou, la plus méchante des pommes qui se mangent, & qui sent le goust du chou.
 
CHOU, est aussi une espece de pastisserie fort legere & fort enflée, faite avec des oeufs, du beure & de l'eau rose. Elle est semée par dessus de nompareille de dragée. On les appelle aussi par antiphrase des casse-museaux. On se sert de petits choux aux Rois, au lieu de gasteaux. aux estreines on envoye de gros choux de pâtisserie.
 
On dit proverbialement d'une personne releguée à la campagne, ou qui est obligée d'y demeurer, qu'on l'a envoyée planter des choux. On dit aussi, Ce n'est pas le tout que des choux, il faut encore de la graisse, pour dire, qu'on n'a qu'une partie des choses necessaires pour venir à bout de quelque entreprise. On dit aussi, qu'un homme fait ses choux gras de quelque chose, lors qu'il fait bien ses affaires, qu'il fait de grands profits en quelque chose. On dit, qu'un homme veut sauver la chevre & les choux, pour dire, qu'il veut remedier à tous les inconvenients qui se trouvent dans une affaire. On dit aussi de celuy qui dispose du bien d'autruy comme s'il étoit à luy, qu'il en fait comme des choux de son jardin. On dit à celuy à qui on donne la libre disposition de quelque chose, qu'il en fasse des choux, des raves, des pastez. On dit aussi, qu'Aubervillers vaut bien Paris chou pour chou, pour dire, qu'il croist plus de choux à Aubervillers qu'à Paris. On dit aussi, Chou pour chou, pour dire, L'un vaut l'autre. On dit aussi d'une personne qui prise plus qu'il ne faut ses bonnes qualitez, qu'elle fait bien valoir ses choux. On dit, que la gelée n'est bonne que pour les choux. On dit encore d'une chose qu'on veut mépriser beaucoup, qu'elle ne vaut pas un tronc de chou, un trognon de chou. On dit aussi, qu'un homme va tout à travers les choux, pour dire, qu'il agit en estourdi & imprudemment dans les affaires qu'il entreprend. On dit d'un envieux, qu'il est comme le chien du Jardinier, qui ne mange point de choux, & qui ne veut pas qu'un autre en mange.
Déjouez les pièges ! Enfreindre ou absoudre ? Enfreindre ou absoudre ?

Parmi les plus vicieuses chaussetrappes de la conjugaison française, on trouve la fameuse règle des verbes en -indre et -soudre.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 19/03/2021