gracile

définitions

gracile ​​​ adjectif

Mince et délicat. ➙ élancé, frêle. Une fillette au corps gracile.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il portait un veston tout neuf, élégant, qui dessinait son buste svelte et gracile, une cravate rose...Octave Mirbeau (1848-1917)
Aurélie le charmait par son apparence gracile, quasi-enfantine.Paul Adam (1862-1920)
Car elle se présentait, celle-ci, gracile et souple.Gustave Coquiot (1865-1926)
Assise dans une bergère basse, elle enveloppait de ses deux bras le corps gracile.Daniel Lesueur (1854-1921)
C'était la vie, cette grâce inédite, cette souple puissance, cette gracile joliesse, ces mobiles décors, cette science du dessin, ces accords de somptueuses couleurs !Gustave Coquiot (1865-1926)
Micheline revit la silhouette gracile, la mince figure dévastée de regret.Daniel Lesueur (1854-1921)
Votre robe flottante s'est tout à coup collée sur votre corps gracile, par un caprice du vent.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Quant à l'autre, impossible de s'y méprendre, c'était une forme de femme, un galbe bizantin, gracile.Jules Lermina (1839-1915)
Il aperçut alors un peu plus loin ; acculée contre une selle, une seconde fillette plus frêle, plus gracile encore.Hector France (1837-1908)
Flaviana parcourut d'un coup d'œil la silhouette gracile.Daniel Lesueur (1854-1921)
Enserré par la soie souple et mate, son corps gracile se détachait élégant dans la pénombre de la chambre.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Flaviana s'attardait, remontant les coussins sous le buste gracile, écartant les cheveux alourdis autour des tempes moites.Daniel Lesueur (1854-1921)
Afficher toutRéduire
Les mots du bitume Grailler Grailler

v. 1. Manger. 2. Dans la locution « ça graille » : c’est super, ça déchire.

Dérivés : graille, graillance.

Aurore Vincenti 11/05/2020