grêle

définitions

grêle ​​​ adjectif

D'une longueur et d'une finesse excessives. ➙ filiforme, fin, fluet, mince. Échassier perché sur ses pattes grêles.
L'intestin grêle : portion la plus étroite de l'intestin, comprise entre le duodénum et le cæcum.
(sons) Aigu et sans résonance, peu intense. Une voix grêle.

grêle ​​​ nom féminin

Précipitation faite de grains de glace. ➙ grêlon. Fine grêle. ➙ grésil.
Ce qui tombe comme la grêle. Une grêle de balles. —  au figuré Accabler qqn sous une grêle d'injures.

grêlé ​​​ , grêlée ​​​ adjectif

Marqué par de petites cicatrices (dues à la variole, etc.). Un visage grêlé.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « grêle »

Frigg descend sur la terre ; elle s'adresse aux volcans, aux trombes d'air, à la glace, à la grêle ; ils lui jurent d'épargner son fils.Saintine (1798-1865)
Le vent, la grêle, la pluie se disputaient entre eux à qui ajouterait le plus à l'horreur de l'effroyable tableau dont nos sens étaient affligés.Jacques Cazotte (1719-1792)
La tempête était si forte en grêle et en neige que nous eûmes du mal à contenir nos chevaux, il fallut les attacher après les roues.Jean-Roch Coignet (1776-1865)
Mars, le mois précurseur, malgré ses bourrasques de pluie et de grêle, est parfois un des mois charmants de l'année.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Elle est grêle, courte, mais active ; – elle entend, elle voit, – et sans cesse elle parle.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
La seconde a pris tout l'air, toute l'eau, tous les sucs nourriciers du sol, dont la plus grêle avait besoin.Paul Bourget (1852-1935)
Landry baissait sournoisement la tête sous la grêle des reproches et n'en devenait pas plus appliqué.André Theuriet (1833-1907)
On y entendit, ce qui ne s'était plus ouï de mémoire de claqueur, une grêle de sifflets.Armand de Pontmartin (1811-1890)
Assaillis par une grêle de balles parties des murailles du château, ils ne se découragèrent pas, et revenant à la charge, ils l'emportèrent.Adolphe Thiers (1797-1877)
Le bœuf est de petite taille, grêle, vif, d'un pelage fin, court et ordinairement clair.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Elle avait dit cela trop vite, le chagrin de sa solitude criait dans sa voix grêle.Émile Zola (1840-1902)
Les défenseurs de l'hacienda, dont le nombre s'était considérablement accru, profitèrent de cette hésitation pour faire pleuvoir sur eux une grêle de balles.Gustave Aimard (1818-1883)
Le vent, la grêle, la pluie le disputoient entre eux à qui ajouteroit le plus à l'horreur de l'effrayant tableau dont nos sens étoient affligés.Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
La végétation si grêle de ces arbres n'est qu'un abri trompeur contre les rayons verticaux du soleil.Jules Verne (1828-1905)
Un homme de bonne volonté sort d'une de nos légions, se jette à l'eau, et, sous la grêle des balles, prend un bateau du côté de l'ennemi, le ramène.Jules Michelet (1798-1874)
Je compare l'ennemi à une grêle qui ne laisse rien dans les campagnes où elle passe.Jacques Fricasse (1732-1802)
Dans le même village, il y avait deux années de suite que la grêle avait tout ravagé.Jacques Fricasse (1732-1802)
Dans les arbres, la partie la plus large se trouve suspendue sur la partie la plus grêle.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
La température était extrêmement rigoureuse : des brumes épaisses, de la neige, de la grêle, des coups de vent continuels.Jules Verne (1828-1905)
Peut-être la petite voix grêle de l'enfant était-elle encore jusque-là trop différente des graves accents de l'homme fait ?Daniel Lesueur (1854-1921)
Afficher toutRéduire

Exemples de « grêlé »

Le visage de la grosse vieille femme, tout grêlé de cicatrices, s'imprégnait d'un blâme apitoyé.Victor Margueritte (1866-1942)
L'escogriffe et le prote grêlé grognèrent vers les gendarmes impassibles.Paul Adam (1862-1920)
Son nez pointu était si grêlé dans le bout, que vous l'eussiez comparé à une vrille.Honoré de Balzac (1799-1850)
Le prote grêlé se démenait, faisait le tambour-major et criait des ordres militaires.Paul Adam (1862-1920)
Peut-être aurait-il été joli garçon si des traces de petite vérole n'eussent grêlé sa figure.Henri Masers de Latude (1725-1805)
Sa figure représentait vaguement un vaste vignoble grêlé.Honoré de Balzac (1799-1850)
J'eus à peine le temps de me retourner pour voir apparaître sur le seuil le visage grêlé du professeur.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
C'était un petit vieillard, grêlé, aux yeux vifs et fuyants, chauve, avec une bouche lippue, où errait un sourire ambigu et fin.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
Ce jour-là, 11 vendémiaire, un homme jeune, le front fuyant, le regard perçant, le nez en pointe, le menton aigu, le visage grêlé, l'air froid, monta lentement à la tribune.Anatole France (1844-1924)
C'était un tout petit homme, effronté, au visage grêlé et rempli de boutons.Octave Mirbeau (1848-1917)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GRESLE » s. f.

est un meteore fait d'une eau condensée en tombant par le froid de la moyenne region de l'air. La gresle est dangereuse pour les bleds & pour les vignes. la gresle tomboit dru & menu. Menage derive ce mot de grandine, ablatif de grando. Il vient plutost de grisill, vieux mot Celtique, ou Bas-Breton qui signifie la même chose.
 
GRESLE, se dit figurément des coups redoublez & en grand nombre. Il pleuvoit une gresle de mousquetades sur ce bataillon. on luy a donné une gresle de coups de baston.

Définition de « GRESLE » adj. m. & f.

Qui est menu & deslié. Il se dit premierement de la taille des hommes. On le dit aussi des colomnes trop menuës, trop deliées. Ce mot vient du Latin gracilis.
 
GRESLE, en termes de Medecine, se dit de la division des boyaux ou intestins, dont les trois premiers s'appellent gresles, sçavoir le duodenum, le jejunum & l'ileon. Les trois autres s'appellent gros boyaux, le coecum, colon, & rectum.
 
GRESLE, est aussi en termes de Medecine, une petite tumeur mobile, ronde & lucide comme un grain de gresle, qui vient aux paupieres, qu'on appelle en Grec chalazion, & en Latin grando.
 
GRESLE, se dit figurément des sons desliez & aigus. Les chastrez ont la voix gresle. les trompettes dans les pompes funebres ont un son gresle.
Le mot du jour Infirmière, infirmier Infirmière, infirmier

Il faut la fermeté et la solidité des infirmières et des infirmiers pour soutenir la fragilité des infirmes.

Aurore Vincenti 12/05/2020