gratifier

 

définitions

gratifier ​​​ verbe transitif

Pourvoir libéralement de quelque avantage (don, faveur, honneur). Gratifier qqn d'un sourire. —  ironique Gratifier un élève d'une punition.
anglicisme Procurer une satisfaction psychologique à (qqn), valoriser (s'oppose à frustrer).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je gratifie

tu gratifies

il gratifie / elle gratifie

nous gratifions

vous gratifiez

ils gratifient / elles gratifient

imparfait

je gratifiais

tu gratifiais

il gratifiait / elle gratifiait

nous gratifiions

vous gratifiiez

ils gratifiaient / elles gratifiaient

passé simple

je gratifiai

tu gratifias

il gratifia / elle gratifia

nous gratifiâmes

vous gratifiâtes

ils gratifièrent / elles gratifièrent

futur simple

je gratifierai

tu gratifieras

il gratifiera / elle gratifiera

nous gratifierons

vous gratifierez

ils gratifieront / elles gratifieront

 

synonymes

gratifier verbe transitif

donner à, accorder à, allouer à, attribuer à, dispenser à, doter, octroyer à, cadeauter (familier, rare)

douer, favoriser, nantir, affliger (plaisant)

imputer à, attribuer à

[ironique] administrer, donner, flanquer (familier), foutre (très familier)

[Psych.] valoriser

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Peut-être a-t-il appliqué au mal les merveilleuses facultés dont la nature, alma parens, s'était plu à le gratifier.Alphonse Allais (1854-1905)
Ce maximum est de cinq ans, mais ils ne peuvent me gratifier de moins de six mois, qui en est le minimum.Jules Claretie (1840-1913)
J'avois honte d'être si bien nourri pour mes quarante écus, et je me promettois bien de gratifier ce brave homme sitôt que je serois en état d'être libéral.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Je me sauvai comme un fou pour éviter les horions dont le public avait le droit de me gratifier.Félix Galipaux (1860-1931)
Ces maquignonnages vont nous gratifier, tout à fait malgré nous, de 32 nouveaux collègues, et notre effectif pourrait même provisoirement augmenter pour atteindre au total 800 personnes.Europarl
Elle se réserve de choisir parmi les ouvrages inscrits dans son catalogue, ceux dont elle a l'intention de gratifier les bibliothèques pédagogiques.Gabriel Richou (1852-1915)
Elle ne savait rien refuser à qui la sollicitait et, par exemple, faisait don d'une coupe de bois à un gentilhomme qu'elle ne pouvait gratifier d'un secours d'argent.Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
Celui-ci s'empressa de gratifier ses nouveaux sujets d'une partie de ses dettes, et fit peu de jours après son entrée dans la capitale.Louis Ulbach (1822-1889)
Ainsi, vous voyez bien, tout s'oppose, la chronologie aussi bien que mes goûts, à ce que j'accepte le rôle de vieille élève dévoyée dont vous voulez me gratifier.Marie Bashkirtseff (1858-1884)
Et depuis lors le troupeau ne s'est-il pas grossi encore, selon l'habitude facile de prêter au riche et de gratifier le puissant ?Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Cora réalisait tous les rêves enivrants que le poëte m'inspirait, et je me plaisais à la gratifier d'une nature immatérielle et féerique qui réellement semblait avoir été imaginée pour elle.George Sand (1804-1876)
Cette politique continue de gratifier massivement les agriculteurs au détriment des animaux et de l’environnement.Europarl
Le roi a oublié « les tendresses et les avantages » dont sa libéralité avait voulu gratifier le pays.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Il appartient à cette catégorie d'anarchistes qui se plaisent surtout à rêver l'âge d'or communiste dont ils voudraient gratifier l'humanité.Adolphe Retté (1863-1930)
Il disoit, comme c'étoit la verité, que l'un en rendoit une nouvelle création dangereuse, & que l'autre mettoit de l'impossibilité à le gratifier d'une de celle qui étoient déja sur pied.Gatien de Courtilz de Sandras (1644-1712)
Aussi voyons-nous alors les plaideurs qui avaient gagné leur procès présenter requête au parlement pour demander à gratifier leurs juges d'un présent.Eugène Muller (1826-1913)
Parce que pour les pondérer il faut les ravir aux uns et en gratifier les autres.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Veuille le ciel me gratifier inopinément d'une aussi charmante cousine, et je lui en voue une reconnaissance éternelle !Joseph Marmette (1844-1895)
Le grand homme est précisément de ceux qui se laissent le moins gratifier et contraindre.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
On en tire depuis deux jusqu'à six mille écus de rente, et c'est encore un moyen de gratifier ses sujets.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GRATIFIER » v. act.

Faire quelque grace, don, faveur ou liberalité à quelqu'un. Le Roy gratifie ceux qui le servent bien de charges, de pensions, de Benefices.
 
GRATIFIÉ, ÉE. part. & adj.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre A Relaxez-vous avec Robert : La lettre A

Alléluia ! L’allégresse auditive vous attend avec les mots en A du Grand Robert.

11/05/2020