hérisser

 

définitions

hérisser ​​​ verbe transitif

(animaux) Dresser (ses poils, ses plumes). Chat qui hérisse ses poils. —  par extension Le froid hérisse les poils.
Hérisser qqch. de, garnir, munir de choses pointues. Hérisser un mur de tessons de bouteilles. —  au participe passé, au figuré ➙ surchargé. Dictée hérissée de pièges.
au figuré Disposer défavorablement (qqn) en inspirant de la colère, de l'aversion. ➙ horripiler, irriter.

se hérisser ​​​ verbe pronominal

(sujet : poils, plumes…) Se dresser. Ses cheveux se hérissent sur sa tête.
au figuré Manifester son opposition, sa colère. ➙ se fâcher, s'irriter.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je hérisse

tu hérisses

il hérisse / elle hérisse

nous hérissons

vous hérissez

ils hérissent / elles hérissent

imparfait

je hérissais

tu hérissais

il hérissait / elle hérissait

nous hérissions

vous hérissiez

ils hérissaient / elles hérissaient

passé simple

je hérissai

tu hérissas

il hérissa / elle hérissa

nous hérissâmes

vous hérissâtes

ils hérissèrent / elles hérissèrent

futur simple

je hérisserai

tu hérisseras

il hérissera / elle hérissera

nous hérisserons

vous hérisserez

ils hérisseront / elles hérisseront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il courait plein de pensées, et arriva sans y songer à l'endroit où la terre est humide et commence à se hérisser de glaïeuls.Hector France (1837-1908)
La folie semblait hérisser ses poils et illuminer les globes de ses yeux.Marcel Schwob (1867-1905)
Mais notre livre n'ayant d'autre ambition que d'offrir une lecture intéressante, nous n'avons pas cru devoir le hérisser de notes et de renvois.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Vous avez le droit de hérisser votre susceptibilité, si bénigne qu'elle soit.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Pourtant, à son aspect, le lieutenant sentit se hérisser en lui toutes sortes de répulsions et de défiances...Paul Mahalin (1838-1899)
Alors, il sentit ses cheveux se hérisser sur sa tête.Michel Zévaco (1860-1918)
Des gens croyaient que c'étaient mes cheveux et se demandaient quelle fureur les avait fait se hérisser ainsi.Jules Vallès (1832-1885)
Comme elle s'approchait encore, elle put voir dans le passage et sentit ses cheveux se hérisser.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Le comte sentit comme un frisson hérisser sa chair, car, à l'extrémité du salon, là où jadis commençait l'escalier, un bruit s'était fait entendre.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
L'infortuné sentit ses cheveux se hérisser, et sa natte frissonner derrière sa tête.Judith Gautier (1845-1917)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HERISSER » v. act. & n.

Dresser le poil ou les cheveux. Un objet horrible fait herisser les cheveux, les fait dresser à la teste. au siecle passé la mode estoit de porter des cheveux courts, droits & herissez sur le front. un cheval qu'on manque d'estriller a le poil tout herissé. les lions herissent leur poil quand ils sont en colere.
 
HERISSÉ, ÉE. part. & adj. Il se dit aussi de ce qui monstre plusieurs pointes ou picquants. Un bataillon tout herissé de piques. un rempart herissé de fraises, de pieux pointus.
 
HERISSÉ, se dit figurément en choses morales. Le stile de cet Auteur est vicieux, il est tout herissé de pointes & d'équivoques.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019