hic

 

définitions

hic ​​​ nom masculin

familier Point difficile, délicat. Il y a un hic. Il subsiste quelques hics.
 

synonymes

hic nom masculin

problème

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Toutefois, il y a encore un hic : nous voulions que les jouets soient certifiés par des organismes d'essais indépendants, afin d'avoir une certitude absolue.Europarl
Nous devons débattre des solutions générales hic et nunc, pas de demi-mesures.Europarl
Je pourrais démontrer qu'elle est un progrès ; mais non est hic locus.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Hic flagellavit..., dit une plaque de marbre blanc, incrustée au-dessus d'une porte.Pierre Loti (1850-1923)
Permettez-moi donc d'adresser à la présidence française l'invitation que les grecs adressaient autrefois à l'athlète le plus prometteur : hic rhodus, hic salta.Europarl
Le hic, c'est que nous avons 350 abattoirs.Europarl
Car il y a un hic à tout cela, c'est que je ne vous promets rien.Paul Féval (1816-1887)
Non est hic locus de s'appesantir sur les lumières que j'ose croire y avoir apportées ; la postérité délivrera son verdict à ce sujet, si jamais je lui en fais part.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Hic jacet, voilà ce qui va bientôt me rester de tous les biens de ce monde.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Mais quand on est peintre, on expose, et voilà le hic !Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
C'était là le grand hic pour le géant.Eugène Chavette (1827-1902)
Rien que de quatre de vos tableaux, à mon choix, je suis prêt à vous compter, hic et nunc, trente mille francs.Émile Gaboriau (1832-1873)
Dans ce sens hic jacet sera faux sur la tombe d'un chien : son instinct fidèle et industrieux n'est plus là.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Enfin, si l'affaire dépendait immédiatement de moi, je ne pourrais pas me décider hic et nunc, il me faudrait un rapport.Honoré de Balzac (1799-1850)
Oui, mais je manque d'audace, voilà le hic.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il existe bien évidemment un hic auquel l’oratrice précédente a fait référence.Europarl
Il s'agit de l'extraire, de l'extraire sans danger pour la bête, et là est le hic !Louis Pergaud (1882-1915)
Encore que, dans ce domaine aussi, il y ait un hic : votre législation sur les accises.Europarl
Il existe toutefois encore un hic, à savoir la nature relativement non contraignante de cette directive.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HIC » adv. & subst.

Terme Latin dont on se sert au Palais pour marquer à la marge d'un contract, d'un acte la clause ou l'endroit notable dont on tire avantage ou induction, afin d'épargner la peine de lire toute la piece : & l'on dit dans le discours, quand on est venu à la principale difficulté, au noeud d'une affaire, Voilà le hic, pour dire, ce qu'il faut decider.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Le Top 10 des mots d'Alain Rey Le Top 10 des mots d'Alain Rey

Alain Rey était un conteur intarissable et passionnant. Dans les médias, lors de nos comités éditoriaux ou en privé, de sa voix si caractéristique, il nous charmait en racontant l'histoire des mots ou en expliquant son travail, ses découvertes, ses questionnements.

Édouard Trouillez 04/12/2020