écueil

définitions

écueil ​​​ nom masculin

Rocher, banc de sable à fleur d'eau contre lequel un navire risque de se briser ou de s'échouer. ➙ brisant, récif.
Obstacle dangereux, cause d'échec. ➙ danger. La vie est pleine d'écueils.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Éviter cet écueil est un problème que chaque système d'éducation cherche à résoudre, et que pas un n'a résolu complètement.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Comment éviter un tel écueil quand on n'a à s'occuper que de faits connus de chacun par une expérience personnelle, familière, quotidienne ?Frédéric Bastiat (1801-1850)
Je le sens, c'est moi-même qui me suis jeté sur l'écueil contre lequel je me suis brisé.Madame de Krudener (1764-1824)
Ils connaissaient les bancs, à toute profondeur, les courants, les marées, savaient les jours, les heures, les passes très-précises où l'on pouvait parfois voguer sur un écueil.Jules Michelet (1798-1874)
Elle présente les faits en les qualifiant, mais sans jamais porter de jugement, et évite ainsi l’écueil de prendre parti pour l’un ou l’autre des protagonistes.Europarl
Non : si nous adoptons le parti que la sagesse indique, il nous sera facile d'éviter cet écueil.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
L'écueil de l'expérimentateur consistera donc à croire connaître ce qu'il ne connaît pas, et à prendre pour des vérités absolues des vérités qui ne sont que relatives.Claude Bernard (1813-1878)
L'écueil, dans ce débat précis, est d'essayer d'obtenir une solution équilibrée aux problèmes auxquels nous sommes actuellement confrontés.Europarl
Il convient cependant de ne pas tomber dans un écueil, qui consisterait à vouloir trop bien faire.Europarl
Le même phénomène d'envahissement de l'horizon par l'écueil se reproduisait avec la monotonie grandiose du gouffre.Victor Hugo (1802-1885)
La tête du capitaine se perdit, et le vaisseau, laissé à lui-même, donna contre un écueil où il se perdit presque entièrement...Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
À chaque instant, il redoutait le choc d'un écueil sur lequel le yacht se fût brisé en mille pièces.Jules Verne (1828-1905)
Plus de muraille de granit, aucun écueil au large, pas même une grève de sable.Jules Verne (1828-1905)
C'est l'écueil des innovations accomplies au nom d'idées générales et de grands exemples qu'elles ne font pas, aux faits réels et nationaux, leur légitime part.François Guizot (1787-1874)
Dangereux parages, desquels il peut à chaque instant surgir un nouvel écueil sous la poussée des feux volcaniques.Jules Verne (1828-1905)
L'écueil de la supériorité c'est l'opiniâtreté : ces grands esprits ne voient que ce qu'ils veulent ; le monde est un eux ; ils comprennent tout, hors ce qu'on leur dit.Astolphe de Custine (1790-1857)
Cet écueil de l'amour, la possession, était pour eux un charme qui ajoutait chaque jour à leur tendresse...Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Ezzelin passa plusieurs jours sur cet écueil, où les soins les plus empressés lui furent prodigués.George Sand (1804-1876)
Le flot s'avançait d'une manière incessante : je le voyais venir, léchant l'écueil, l'inondant de plus en plus, et il ne devait s'arrêter qu'après avoir passé au-dessus de ma tête.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Le petit pont qui était l'écueil des bateliers et que tant de fois le bateau cogna, il dort sous la rivière.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESCUEIL » s. m.

Rocher qui est dans la mer. Cet escueil est dangereux, il est à fleur d'eau. La mer des Maldives est difficile à naviger, elle est toute pleine d'escueils. On le dit aussi des bancs de sable qui sont representez dans des cartes avec de petits points. Ce mot vient de scoglio Italien, ou de scolium, terme de la basse Latinité.
 
ESCUEIL, se dit figurément en Morale, des choses dangereuses qui peuvent nous causer quelque perte. Le monde est une mer pleine d'escueils, d'occasions de peché. Cette place fut un escueil où se perdit la reputation de ce General. Cette rencontre fut l'escueil où sa fortune fit naufrage.
Top 10 des mots Top 10 des mots venus du japonais Top 10 des mots venus du japonais

Sushi, sashimi, maki, chirashi, gomasio, gyoza, teriyaki, yakitori, mochi, tataki… Avec l’engouement pour la cuisine nippone, nos dictionnaires...

Édouard Trouillez 28/06/2021