Email catcher

répugnant

définitions

répugnant ​​​ , répugnante ​​​ adjectif

Qui inspire de la répugnance (physique). ➙ dégoûtant, écœurant, repoussant. Une maison d'une saleté répugnante.
Qui inspire de la répugnance, au plan intellectuel ou moral. ➙ abject, ignoble. Un individu répugnant.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est n'aller au contact du peuple que comme on s'approche d'une bête répugnante, d'un animal dangereux pour le dresser, avec les précautions d'usage.Lignes, 2019, Jacques Brou (Cairn.info)
Pourtant, de temps en temps, on nous parle d'un cas si répugnant qu'il faut bien avouer que nous n'avons pas encore tout entendu.Europarl
Sur place de nombreux jeux sont proposés : devinettes sur épouvantails, marmites répugnantes, chamboule tout de monstres, train fantôme, maison hantée, etc.Ouest-France, 28/10/2020
N'est-il pas plus ou moins habile, pénible, chanceux, dangereux, répugnant ?Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il est le monstre le plus répugnant et le plus agressif qui métamorphose les choses les plus belles en horreurs insupportables.Pensée plurielle, 2010, Jean Foucart (Cairn.info)
Le président du tribunal lit d'autres messages répugnants et menaçants.Ouest-France, François BOSCHER, 01/07/2020
Il y a un côté répugnant dans la manière actuelle de mettre en scène ses engagements.Sève, 2007, Marc Dugain, Hélène Abderrahim, Étienne Caniard (Cairn.info)
Alors, elle se faisait une hideuse peinture de ce que la débauche offre de plus répugnant.Émile Gaboriau (1832-1873)
C'est une initiation, un passage à l'âge adulte : la bête répugnante et terrible devient un beau prince quand la fille lui témoigne son amour véritable.Enfances & PSY, 2008, Deerie Sariols Persson (Cairn.info)
Mais un soulèvement de son être protestait, sans indignation contre les autres, répugnant simplement aux choses salissantes et déraisonnables.Émile Zola (1840-1902)
Ce qui est certain en tout cas, c'est qu'il a fait ce travail répugnant, alors qu'il pouvait ne pas le faire en démissionnant.Le monde juif, 1978, Serge Klarsfeld (Cairn.info)
Combien d'autres infirmités sont plus horribles et plus répugnantes !Charles Turgeon (1855-1934)
Pleine de taches sombres, de traces de doigts noirs, elle est répugnante, fermée par une aiguille rouillée.Ouest-France, 01/11/2018
À première vue, ce genre de spectacle est tellement répugnant qu'il devrait être inutile de l'interdire puisque personne ne devrait être tenté d'y aller.Nouvelle Revue d'esthétique, 2010, Ruwen Ogien (Cairn.info)
Ils constituent le limon répugnant sur lequel poussent les discriminations.Confluences Méditerranée, 2004, Régine Dhoquois-Cohen (Cairn.info)
Elle renferme les indésirables, les répugnants : le vautour, le rat, etc.La lettre de l'enfance et de l'adolescence, 2001 (Cairn.info)
J'ai demandé s'il ne restait pas quelques bribes pour moi ; les mots difficiles, répugnants...Jules Vallès (1832-1885)
Ce langage est tout de mouvement et de vie, répugnant à l'abstraction et débordant de capacité de description sensuelle.Recherches de science religieuse, 2002, Michel Deneken (Cairn.info)
Quels gens malpropres, répugnants ont dormi sur ces matelas.Guy de Maupassant (1850-1893)
Les néo-zélandais se dévoraient entre eux avec une sensualité répugnante.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REPUGNANT, ANTE » adj.

Contraire, opposé. Il ne faut point admettre cette proposition, qui est repugnante à la foy, ou à la raison.
Le français des régions C'est en lavant qu'on devient lavande C'est en lavant qu'on devient lavande

L’origine du mot lavande interpelle. Sa forme rappelle en effet l’italien lavanda, qui signifie « lavage, toilette ».

22/04/2022