incommoder

 

définitions

incommoder ​​​ verbe transitif

vieux Gêner.
moderne Causer une gêne physique à (qqn), mettre mal à l'aise. ➙ fatiguer, gêner, indisposer. Le bruit l'incommode. —  littéraire Être incommodé : se sentir un peu souffrant.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'incommode

tu incommodes

il incommode / elle incommode

nous incommodons

vous incommodez

ils incommodent / elles incommodent

imparfait

j'incommodais

tu incommodais

il incommodait / elle incommodait

nous incommodions

vous incommodiez

ils incommodaient / elles incommodaient

passé simple

j'incommodai

tu incommodas

il incommoda / elle incommoda

nous incommodâmes

vous incommodâtes

ils incommodèrent / elles incommodèrent

futur simple

j'incommoderai

tu incommoderas

il incommodera / elle incommodera

nous incommoderons

vous incommoderez

ils incommoderont / elles incommoderont

 

synonymes

incommoder verbe transitif

gêner, déranger, ennuyer, empoisonner, importuner, [odeur] indisposer, [bruit] étourdir, fatiguer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Personnellement, la seule chose que je demande aux fumeurs c'est de ne pas m'incommoder et de ne pas fumer dans ma direction.Europarl
On incommode toujours les autres quand on croit ne les pouvoir jamais incommoder.François de La Rochefoucauld (1613-1680)
Il est vrai qu'on entend les bruits les plus extraordinaires (comme dans tous les vieux bâtimens), ce qui a épouvanté mes domestiques, au point de m'incommoder extrêmement.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
On incommode souvent les autres quand on croit ne les pouvoir jamais incommoder.François de La Rochefoucauld (1613-1680)
Sur la fin, il se laissoit si fort gouverner à je ne sais quelle femme qui étoit sa ménagère, qu'il commençoit à l'incommoder, et elle à s'accommoder très-fort.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Avec la pierre, tout l'effort de l'artiste tend à évider sans détruire : avec le fer, à remplir sans incommoder.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Au reste, il me semble qu'après toutes les précautions que je vois prendre, la chaleur, quelque excessive qu'elle soit, ne peut incommoder, nous le verrons.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Il ne le fut point contre ce qui pouvait l'incommoder dans les institutions et les mœurs de son temps.Jules Lemaître (1853-1914)
Il semble d'abord qu'il entre dans les plaisirs des princes un peu de celui d'incommoder les autres.Jean de La Bruyère (1645-1696)
Tous les regards étaient fixés sur lui, et cela ne semblait point l'incommoder.Paul Féval (1816-1887)
L'on peut être quinze dans chaque loge sans s'incommoder.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Et quand on pense qu'un ministre de la guerre a rogné nos tambours de moitié avant 1870 pour ne pas incommoder des hommes faits !Jacques Fricasse (1732-1802)
S'ils leur parlent, c'est en se couvrant la bouche de la main, dans la crainte de les incommoder par leur haleine.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Vous n'êtes pas libre, en effet, d'incommoder vos voisins de l'odeur et de la vue de vos victuailles et épluchures.Jules Rostaing (1824-?)
Il détruisoit les châteaux de plusieurs seigneurs puissans ou qui lui étoient suspects, sous prétexte que les ennemis de l'état pouvoient en faire des postes et incommoder le pays.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
De cette façon, je la voyais j'étais avec elle, sans l'incommoder de la fumée de mon tabac.George Sand (1804-1876)
Ce sourire devenait terrible lorsqu'il fixait le regard sur ses ennemis ; pour peu qu'il fût ému ou irrité, il tremblait excessivement et de façon à l'incommoder.Stendhal (1783-1842)
Les persiennes étaient ouvertes ; un vase de fleurs avait été déposé sur l'appui de la fenêtre, sans doute de peur d'incommoder la malade.René Boylesve (1867-1926)
Une demi-obscurité règne dans la pièce ; la lumière trop vive du dehors pourrait incommoder la belle paresseuse.Armand Dayot (1851-1934)
Lourdes en était inondé, ravagé, enlaidi, au point d'incommoder les personnes de goût un peu délicat, égarées dans ses rues.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INCOMMODER » v. act.

Faire du mal, donner de la peine, de la fatigue, du chagrin. Il n'y a rien qui incommode tant que d'estre toûjours avec des hableurs, des reciteurs de vers. cette muraille qu'on a eslevée bouche mes veuës, m'incommode fort. il faut avoir des souliers aisés, qui n'incommodent point.
 
INCOMMODER, signifie aussi, Blesser, offencer. Nous estions logez dans un poste où le canon des ennemis nous incommodoit fort, il nous tuoit bien des gens.
 
Il signifie aussi, Estre indisposé, avoir quelque partie de son corps malade. Cet homme est toûjours incommodé d'une vieille blessure qu'il a euë autrefois, il ne peut marcher. il est incommodé de la veuë, de l'oreille. il est incommodé de sa personne, il n'a pas la libre disposition de son corps, il est entrepris de ses membres.
 
INCOMMODER, signifie aussi Rendre plus pauvre. Les banqueroutes que ce Marchand a souffertes l'ont fort incommodé. Il s'est fort incommodé pour marier ses enfans, pour les pourvoir de charges.
 
INCOMMODÉ, ÉE. part. & adj. Incommodé de la presse. incommodé dans ses affaires. incommodé d'une jambe. On appelle aussi un chastré, un incommodé. On dit aussi d'un vaisseau qu'il est incommodé, quand sa manoeuvre est en desordre par la perte de quelque mast ou quelque autre piece necessaire à la navigation.
Vidéos Le boulon, par Karim Duval Le boulon, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020