Email catcher

incommoder

Définition

Définition de incommoder ​​​ verbe transitif

vieux Gêner.
moderne Causer une gêne physique à (qqn), mettre mal à l'aise. ➙ fatiguer, gêner, indisposer. Le bruit l'incommode. littéraire Être incommodé : se sentir un peu souffrant.

Conjugaison

Conjugaison du verbe incommoder

actif

indicatif
présent

j'incommode

tu incommodes

il incommode / elle incommode

nous incommodons

vous incommodez

ils incommodent / elles incommodent

imparfait

j'incommodais

tu incommodais

il incommodait / elle incommodait

nous incommodions

vous incommodiez

ils incommodaient / elles incommodaient

passé simple

j'incommodai

tu incommodas

il incommoda / elle incommoda

nous incommodâmes

vous incommodâtes

ils incommodèrent / elles incommodèrent

futur simple

j'incommoderai

tu incommoderas

il incommodera / elle incommodera

nous incommoderons

vous incommoderez

ils incommoderont / elles incommoderont

Synonymes

Synonymes de incommoder verbe transitif

gêner, déranger, empoisonner, ennuyer, importuner, [odeur] indisposer, [bruit] étourdir, fatiguer

Exemples

Phrases avec le mot incommoder

Pour ne pas incommoder son lecteur, il ménage des moments de détente, d'une tonalité plus légère et plus gaie.Nouvelle Revue d'esthétique, 2014, Pierre Glaudes (Cairn.info)
Revers de la médaille, il faut nettoyer régulièrement la basse-cour pour ne pas incommoder le voisinage.Ouest-France, Roselyne SÉNÉ, 16/02/2019
Elle présente l'avantage de ne pas incommoder le passager et de respecter l'humanité du coolie, comme nous le verrons plus loin.20 & 21. Revue d'histoire, 2021, Cécile Armand (Cairn.info)
Ce faisant, il renonce à faire appel au parent pour ne pas risquer de l'incommoder et provoquer en lui de l'hostilité.Dialogue, 2007, Raphaële Miljkovitch emmanuelle cohin (Cairn.info)
Si vous ne répondez pas, alors que l'annonce le demande, vous risquez de l'incommoder, ou de ne pas être retenu dans le processus de recrutement.Capital, 19/10/2007, « Quelles sont vos prétentions salariales ? »
Il ne le fut point contre ce qui pouvait l'incommoder dans les institutions et les mœurs de son temps.Jules Lemaître (1853-1914)
Cet environnement n'est pas sans incommoder le voisinage qui se plaint, auprès de la police, de la gêne provoquée par les vapeurs et les odeurs.Cahiers Bruxellois – Brusselse Cahiers, 2017, Gonzague Pluvinage (Cairn.info)
Des chats qui mettent de la musique beaucoup trop fort, jusqu'à incommoder les habitants d'un immeuble ?Ouest-France, 25/10/2019
L'installation de condensateurs fut également exigée afin de mettre un terme aux pollutions et ne pas incommoder l'agriculture.Revue française d'histoire économique, 2015, Olivier Chatterji (Cairn.info)
Il disait s'être efforcé d'alléger son poids – il est d'ailleurs mince et svelte – de peur d'incommoder le parent sur les genoux duquel il était assis.Revue française de psychosomatique, 2007, Monique Schneider (Cairn.info)
Ce qui peut incommoder un nez sensible ne causera peut-être aucune difficulté à quelqu'un d'autre.Capital, 19/01/2022, « Faut-il dire à un collègue qu'il sent la transpiration ? »
Il ne faut pas incommoder vos voisins avec les odeurs.Ouest-France, Franck Schmitt, 05/09/2021
L'on peut être quinze dans chaque loge sans s'incommoder.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Personnellement, la seule chose que je demande aux fumeurs c'est de ne pas m'incommoder et de ne pas fumer dans ma direction.Europarl
La discussion en commission permettait mal les grandes envolées, et les longues prises de parole avaient plutôt tendance à incommoder ses homologues.Relations internationales, 2012, Vincent Laniol (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de INCOMMODER v. act.

Faire du mal, donner de la peine, de la fatigue, du chagrin. Il n'y a rien qui incommode tant que d'estre toûjours avec des hableurs, des reciteurs de vers. cette muraille qu'on a eslevée bouche mes veuës, m'incommode fort. il faut avoir des souliers aisés, qui n'incommodent point.
 
INCOMMODER, signifie aussi, Blesser, offencer. Nous estions logez dans un poste où le canon des ennemis nous incommodoit fort, il nous tuoit bien des gens.
 
Il signifie aussi, Estre indisposé, avoir quelque partie de son corps malade. Cet homme est toûjours incommodé d'une vieille blessure qu'il a euë autrefois, il ne peut marcher. il est incommodé de la veuë, de l'oreille. il est incommodé de sa personne, il n'a pas la libre disposition de son corps, il est entrepris de ses membres.
 
INCOMMODER, signifie aussi Rendre plus pauvre. Les banqueroutes que ce Marchand a souffertes l'ont fort incommodé. Il s'est fort incommodé pour marier ses enfans, pour les pourvoir de charges.
 
INCOMMODÉ, ÉE. part. & adj. Incommodé de la presse. incommodé dans ses affaires. incommodé d'une jambe. On appelle aussi un chastré, un incommodé. On dit aussi d'un vaisseau qu'il est incommodé, quand sa manoeuvre est en desordre par la perte de quelque mast ou quelque autre piece necessaire à la navigation.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Avoir la gueule de bois Avoir la gueule de bois

Depuis toujours, l'être qui a festoyé sans se soucier ni de son foie ni du futur est en proie, dès le lendemain, à une douleur qui peut confiner à...

03/01/2023