Email catcher

malade

Définition

Définition de malade ​​​ adjectif et nom

adjectif
Qui souffre de troubles organiques ou fonctionnels ; qui est en mauvaise santé. Gravement malade. Un peu malade (➙ indisposé, souffrant). familier Malade comme une bête, un chien, à crever. Tomber malade. Être malade du cœur. Avoir le cœur malade. Se rendre malade.
spécialement, familier Tu es complètement malade ! ➙ cinglé, fou.
Être malade d'inquiétude, de jalousie.
(plantes) La vigne est malade cette année.
familier (choses) Détérioré, en mauvais état, très usé.
Dont l'activité, le fonctionnement est gravement compromis. Une économie, un secteur malade.
nom Personne malade. La malade garde la chambre.
Malade mental. ➙ aliéné, fou.  C'est un malade. ➙ désaxé, détraqué. familier Travailler comme un malade, énormément.
Un, une malade imaginaire : personne qui se croit malade, mais ne l'est pas. ➙ hypocondriaque. « Le Malade imaginaire » (comédie de Molière).

Synonymes

Synonymes de malade imaginaire

hypocondriaque

Synonymes de malade mental

fou, aliéné, psychopathe, psychotique

Synonymes de il est très malade

il est très fatigué (région.), il file un mauvais coton (familier)

Combinaisons

Exemples

Phrases avec le mot malade

Des poissons malades et difformes entassés dans des cages surpeuplées dans les zones côtières, c'est-à-dire une nouvelle forme d'industrie du vivant, nous n'en voulons pas.Europarl
Soulever la voilette, c'est risqué d'être déçu et soulever le masque, c'est risqué d'être malade.Ça m'intéresse, 29/04/2020, « Avant le port du masque, l'éloge de la voilette »
Chez une personne en situation d'obésité, le tissu adipeux, en excès, tombe malade.Ça m'intéresse, 12/02/2022, « Pourquoi l’obésité est une vraie maladie »
Cette dimension de l'affectif est particulièrement présente dans le vécu des personnes malades.Jusqu'à la mort accompagner la vie, 2017, Éric Kiledjian (Cairn.info)
De nombreuses études l'ont prouvé : les coureurs sont moins malades que les autres.Géo, 24/12/2020, « Running : nos conseils pour bien s'équiper »
Cette modalité a connu un grand succès et a en particulier été utilisée par des associations de malades.Revue Française des Affaires sociales, 2006, Sylvie Cohu, Diane Lequet-Slama, Pierre Volovitch (Cairn.info)
Cette dimension spirituelle concerne tous les intervenants : le malade, sa famille et l'équipe soignante.INFOKara, 2011, Philippe Dautais (Cairn.info)
Ainsi, les personnes n'étant malades qu'un ou deux jours dans l'année passent 83 % de ces jours au travail.Capital, 05/08/2020, « Ces salariés qui vont travailler... alors qu'ils sont malades »
C'était assez décevant mais sans grande surprise pour nous, puisque la vigne avait été malade.Ouest-France, 22/10/2013
Cette dernière question est la plus fréquemment posée par l'entourage du malade.LAENNEC, 2005, Bruno Devaux (Cairn.info)
Hormis pour les malades et leurs proches qui, eux, éprouvaient le temps suspendu de l'anxiété.Ouest-France, Isabelle BORDES, 17/03/2021
Il s'agira d'une rencontre entre le corps médical, les malades et leurs familles.Ouest-France, 24/10/2016
Dans le privé, les salariés peuvent bénéficier d'un congé de trois jours pour garder un enfant malade de moins de 16 ans.Capital, 28/06/2020, « Absence pour garde d'enfants : ce projet de décret qui… »
Il en mourut deux, je pense, et les autres furent bien malades.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Huit jours plus tard, il n'y a plus de malades.Ouest-France, 10/07/2020
Une manière pour les malades de libérer leurs dernières paroles.Ouest-France, 09/10/2020
Cette modification est dans la ligne du renforcement des droits des personnes malades et du respect de leur volonté.Revue Française des Affaires sociales, 2002, Hélène Khodoss (Cairn.info)
Dans de rares cas, les singes malades étaient finalement autorisés à réintégrer la famille.Géo, 25/03/2020, « Certains animaux pratiquent aussi la distanciation sociale pour éviter les… »
Cette fois, c'est la lecture elle-même qui est malade et c'est sur elle que se penchent médecins, psychologues ou sociologues.Essaim - REVUE DE PSYCHANALYSE, 2001, Jean Hébrard (Cairn.info)
Le problème est aussi sanitaire, des chats sont malades et la mortalité des chatons est importante.Ouest-France, 24/07/2018
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MALADE adj. masc. & fem. & subst.

Qui a la santé alterée par la predomination de quelqu'une des humeurs, ou autres causes. C'est une oeuvre de misericorde d'assister, de secourir, les malades. Cet homme est legerement malade, il n'est pas malade au lit. Il ne faut pas attendre qu'on soit malade à l'extremité pour appeller le Medecin. Le Medecin console le malade, s'il ne le guerit. Les remedes topiques soûlagent la partie malade. On ne sçait de quel mal cet homme est malade, C'est le malade imaginaire de Moliere. Il fait le malade. Dans la Relation de Michel Angelo de Goattini Missionnaire Capucin à Congo, il est dit qu'en ce Royaume-là on assigne un temps à un malade pour guerir, & s'il ne guerit point, les parens le tuent & le mangent. On dit aussi, qu'un arbre, qu'une plante sont malades, quand leurs feuilles n'ont pas la couleur qu'elles devroient avoir pour la saison. Nicod derive ce mot du Grec malakos ; Mesnage du Latin malatus ; qui se malè habet.
 
MALADE, se dit aussi figurément en choses morales, de ce qui altere la santé, le repos de l'ame. On tombe souvent malade d'affliction. Il est malade d'amour. Son esprit est malade, il tourne vers la demence. Il a le cerveau malade, pour dire, l'esprit infirme.
 
On le dit aussi des Communautez. Durant les guerres civiles, l'Estat, la Republique est malade. Le Calvinisme, le consistoire sont bien malades, ils ont de la peine à subsister en France.
 
On le dit aussi des choses inanimées. On dit que l'aiman est malade, lors qu'il perd sa force. Que le vin est malade, qu'il a la couleur malade, quand il perd sa couleur ou sa bonté : qu'une bourse est malade, quand on devient pauvre : qu'une cause est bien malade, quand on rapporte des pieces qui font voir qu'elle ne vaut rien.
 
MALADE, se dit proverbialement en ces phrases. On dit ironiquement à celuy qui se plaint de quelque mal leger, de quelque perte qu'il a faite, de quelque taxe qu'on luy demande. Vrayement le voilà bien malade. On dit aussi, Il n'en mourra que les plus malades, quand on se moque d'un danger commun qui nous menace. On dit aussi, Il est bien malade qui en meurt, presque dans le même sens.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots à connaître pour briller pendant les repas de fin d'année Top 10 des mots à connaître pour briller pendant les repas de fin d'année

Les conversations en famille ou entre amis vont toujours bon train pendant vos repas de fin d’année et vous tenez cette fois à faire étalage de votre...

Marjorie Jean 20/12/2023
sondage de la semaine