Email catcher

malade

définitions

malade ​​​ adjectif et nom

adjectif
Qui souffre de troubles organiques ou fonctionnels ; qui est en mauvaise santé. Gravement malade. Un peu malade (➙ indisposé, souffrant). familier Malade comme une bête, un chien, à crever. Tomber malade. Être malade du cœur. —  Avoir le cœur malade. —  Se rendre malade.
spécialement, familier Tu es complètement malade ! ➙ cinglé, fou.
Être malade d'inquiétude, de jalousie.
(plantes) La vigne est malade cette année.
familier (choses) Détérioré, en mauvais état, très usé.
Dont l'activité, le fonctionnement est gravement compromis. Une économie, un secteur malade.
nom Personne malade. La malade garde la chambre.
Malade mental. ➙ aliéné, fou.  C'est un malade. ➙ désaxé, détraqué. —  familier Travailler comme un malade, énormément.
Un, une malade imaginaire : personne qui se croit malade, mais ne l'est pas. ➙ hypocondriaque. « Le Malade imaginaire » (comédie de Molière).

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Huit jours plus tard, il n'y a plus de malades.Ouest-France, 10/07/2020
Ce seuil de 90 000 est suffisant pour couvrir les besoins courants des malades, mais pour tout événement exceptionnel, nous pourrions être en grande difficulté.Ouest-France, Camille RIVIECCIO, 05/06/2019
Moralité, mieux vaudra éviter de tomber malade durant cette période.Ouest-France, Samuel NOHRA, 19/12/2014
Certains disent aussi qu'il faut breveter des gènes et des thérapies géniques pour répondre aux exigences des malades.Europarl
Une autre fois, on me consulta sur un enfant malade.Raymond Aimery de Montesquiou-Fezensac (1784-1867)
Moi je n'étais pas du tout malade, au contraire.Roustam (1780-1845)
Selon la police, l'une des deux femmes arrêtées après l'attaque est tombée malade durant sa détention, avec des vomissements.Ouest-France, 24/02/2017
Le problème est aussi sanitaire, des chats sont malades et la mortalité des chatons est importante.Ouest-France, 24/07/2018
Lorsque nous discutons de questions animales, il s'agit plus ces derniers temps d'animaux malades et de phénomènes présentant des conséquences catastrophiques dans le domaine agricole.Europarl
Une manière pour les malades de libérer leurs dernières paroles.Ouest-France, 09/10/2020
Il en mourut deux, je pense, et les autres furent bien malades.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Et si tu es malade, tu n'as pas le droit de te laisser mourir....M. Maryan (1847-1927)
C'était assez décevant mais sans grande surprise pour nous, puisque la vigne avait été malade.Ouest-France, 22/10/2013
Si ma mère n'était pas malade, je serais déjà auprès de vous.Gabriel Sénac de Meilhan (1736-1803)
Ils travaillent quand ils sont malades, parce que c'est financièrement plus avantageux.Europarl
De sa personne, il était faible et malade.Jules Michelet (1798-1874)
Il s'agira d'une rencontre entre le corps médical, les malades et leurs familles.Ouest-France, 24/10/2016
Hormis pour les malades et leurs proches qui, eux, éprouvaient le temps suspendu de l'anxiété.Ouest-France, Isabelle BORDES, 17/03/2021
Des poissons malades et difformes entassés dans des cages surpeuplées dans les zones côtières, c'est-à-dire une nouvelle forme d'industrie du vivant, nous n'en voulons pas.Europarl
Dès l'été 1918, de jeunes marins français du 2e dépôt sont également tombés malades.Ouest-France, 24/06/2020
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MALADE » adj. masc. & fem. & subst.

Qui a la santé alterée par la predomination de quelqu'une des humeurs, ou autres causes. C'est une oeuvre de misericorde d'assister, de secourir, les malades. Cet homme est legerement malade, il n'est pas malade au lit. Il ne faut pas attendre qu'on soit malade à l'extremité pour appeller le Medecin. Le Medecin console le malade, s'il ne le guerit. Les remedes topiques soûlagent la partie malade. On ne sçait de quel mal cet homme est malade, C'est le malade imaginaire de Moliere. Il fait le malade. Dans la Relation de Michel Angelo de Goattini Missionnaire Capucin à Congo, il est dit qu'en ce Royaume-là on assigne un temps à un malade pour guerir, & s'il ne guerit point, les parens le tuent & le mangent. On dit aussi, qu'un arbre, qu'une plante sont malades, quand leurs feuilles n'ont pas la couleur qu'elles devroient avoir pour la saison. Nicod derive ce mot du Grec malakos ; Mesnage du Latin malatus ; qui se malè habet.
 
MALADE, se dit aussi figurément en choses morales, de ce qui altere la santé, le repos de l'ame. On tombe souvent malade d'affliction. Il est malade d'amour. Son esprit est malade, il tourne vers la demence. Il a le cerveau malade, pour dire, l'esprit infirme.
 
On le dit aussi des Communautez. Durant les guerres civiles, l'Estat, la Republique est malade. Le Calvinisme, le consistoire sont bien malades, ils ont de la peine à subsister en France.
 
On le dit aussi des choses inanimées. On dit que l'aiman est malade, lors qu'il perd sa force. Que le vin est malade, qu'il a la couleur malade, quand il perd sa couleur ou sa bonté : qu'une bourse est malade, quand on devient pauvre : qu'une cause est bien malade, quand on rapporte des pieces qui font voir qu'elle ne vaut rien.
 
MALADE, se dit proverbialement en ces phrases. On dit ironiquement à celuy qui se plaint de quelque mal leger, de quelque perte qu'il a faite, de quelque taxe qu'on luy demande. Vrayement le voilà bien malade. On dit aussi, Il n'en mourra que les plus malades, quand on se moque d'un danger commun qui nous menace. On dit aussi, Il est bien malade qui en meurt, presque dans le même sens.
Drôles d'expressions Faire un tabac Faire un tabac

« C’est une folie comme du tabac ; quand on y est accoutumée, on ne peut plus s’en passer », plaisante Madame de Sévigné à propos d’un parfum (1675).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 21/12/2021