fatiguer

 

définitions

fatiguer ​​​ verbe

verbe transitif
Causer de la fatigue à. Lecture qui fatigue les yeux. —  Ce travail l'a fatigué. ➙ épuiser, éreinter, exténuer, harasser, vanner.
au figuré Fatiguer la terre (en la remuant). —  Fatiguer la salade. ➙ touiller.
Rebuter par l'ennui. ➙ dégoûter, lasser, saturer. —  ➙ importuner.
verbe intransitif
Se donner de la fatigue ; donner des signes de fatigue.
(mécanisme) Le moteur fatigue. ➙ peiner.
(choses) Subir des déformations consécutives à un trop grand effort. ➙ se déformer, faiblir, plier. Poutre qui fatigue. —  Navire qui fatigue (sous l'effet d'un vent violent, etc.).

se fatiguer ​​​ verbe pronominal

Se donner de la fatigue. Se fatiguer en travaillant trop.
Elle ne s'est pas trop fatiguée, elle n'a guère fait d'efforts. —  familier Ne vous fatiguez pas (à mentir), je sais tout.
Se fatiguer de : se lasser de.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je fatigue

tu fatigues

il fatigue / elle fatigue

nous fatiguons

vous fatiguez

ils fatiguent / elles fatiguent

imparfait

je fatiguais

tu fatiguais

il fatiguait / elle fatiguait

nous fatiguions

vous fatiguiez

ils fatiguaient / elles fatiguaient

passé simple

je fatiguai

tu fatiguas

il fatigua / elle fatigua

nous fatiguâmes

vous fatiguâtes

ils fatiguèrent / elles fatiguèrent

futur simple

je fatiguerai

tu fatigueras

il fatiguera / elle fatiguera

nous fatiguerons

vous fatiguerez

ils fatigueront / elles fatigueront

 

synonymes

fatiguer verbe transitif

épuiser, éreinter, exténuer, harasser, user, consumer (littéraire), casser (familier), claquer (familier), crever (familier), lessiver (familier), tuer (familier), vanner (familier), vider (familier), lasser (vieux), maganer (familier, Québec)

importuner, exaspérer, harceler, lasser, saturer, assommer (familier), bassiner (familier), embêter (familier), enquiquiner (familier), tanner (familier), gosser (familier, Québec)

ennuyer, barber (familier), pomper (familier), raser (familier), faire chier (très familier), escagasser (familier, région.)

[familier] peiner, donner des signes de fatigue

[la salade] remuer, mélanger, retourner, touiller

se fatiguer verbe pronominal

s'épuiser, s'échiner, s'éreinter, s'exténuer, se surmener, se casser (la nénette, le cul) (familier), se claquer (familier), se crever (familier), se fouler (familier), se tuer (familier)

se lasser, se blaser, en avoir assez

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Peut-être finit-il par se fatiguer de toutes ses complaisances ; peut-être bien aussi ce fut moi qui eus tort.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Pichot (1795-1877)
Ils me donneront quelques pièces de monnaie, je vous les rapporterai, et vous n'aurez plus besoin de vous fatiguer.Paul de Kock (1793-1871)
Cette culture, loin de fatiguer la terre, lui profite pour l'avenir de tous les soins qui lui sont donnés.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Désirant ne pas me fatiguer, je résolus de me réserver le choix des lieux où je donnerais mes représentations.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Quant à ce qui est de leur parler, je leur ai parlé... à m'en fatiguer ; je leur ai enseigné leurs devoirs, tout enfin !Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Cauchon, « pour ne pas fatiguer les autres, » y menait seulement deux assesseurs et deux témoins (du 10 au 17 mars).Jules Michelet (1798-1874)
Et vous ne voyez point que les dépenses du prince et les déprédations des ministres peuvent, en augmentant les tailles, ruiner l'agriculture et fatiguer le négoce.Anatole France (1844-1924)
Il n'est pas nécessaire, au point où en sont les choses, de vous fatiguer par des détails inutiles.Charles Dickens (1812-1870) et Wilkie Collins (1824-1889), traduction Mme Judith (1827-1912)
Je la croyais aussi très-froide, et il paraît que je me trompais encore en cela ; c'est une longue histoire dont je ne veux pas vous fatiguer en ce moment.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
J'avais songé un instant à aller vous dire ces choses de vive voix ; mais j'étais bousculé, et d'autre part j'ai eu peur de vous fatiguer.Émile Zola (1840-1902)
L'intention du livre est digne d'estime, mais sa forme a l'inconvénient de fatiguer la mémoire par la multitude des questions et par la répétition des mêmes idées.Volney (1757-1820)
C'est si long, une soirée de vieillard qui ne peut plus lire sans se fatiguer !George Sand (1804-1876)
D'un bout à l'autre, on y peut lire son journal sans se fatiguer les yeux.Victor Fournel (1829-1894)
Camille leur faisait dire mille tendresses ; mais elle ne pouvait rien leur envoyer, car on lui défendait de travailler, de lire, de dessiner, de peur de fatiguer ses yeux.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Jacques, si j'étais riche, vous n'auriez plus besoin d'aller travailler à la terre, de vous fatiguer sans relâche !...Paul de Kock (1793-1871)
Je ne quittai pas de vue l'empereur, sans cependant le fatiguer de ma présence ; mais je fus toujours à portée de lui pour remplir ses moindres désirs.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
A l'heure du déjeuner ou, le soir, au moment du dîner, nous trouverons bien de quoi fatiguer tes petites jambes !Paul Lacroix (1806-1884)
J'ai longtemps partagé cette erreur, qu'il ne faut pas exercer la vue, dans la crainte de la fatiguer.George Sand (1804-1876)
Mais pourquoi vous fatiguer des ennuis de mon oisiveté, vous qui êtes bien occupé, et heureusement occupé, je l'espère ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Nous ne voyagerons plus le jour, pour ne pas vous fatiguer, et pour d'autres raisons que je ne sais pas.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FATIGUER » v. act.

Harceler, lasser. Ce Partisan fatigue les ennemis par ses courses continuelles. le meilleur cheval se fatigue à la longue. cet homme ne durera pas au travail, il fatigue trop. Ce mot vient du Latin fatigare. On a appellé aussi fatigiae, les travaux, peines & fatigues. Du Cange.
 
FATIGUER, se dit figurément des choses spirituelles. L'esprit se fatigue aussi bien que le corps. tous ces discours inutiles ont bien fatigué les auditeurs.
 
FATIGUÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés du Petit Robert 2020 - Niveau Expert Les mots croisés du Petit Robert 2020 - Niveau Expert

Baclofène, Hygge, latte... voici une grille consacrée aux mots ayant intégré l'édition 2020 du Petit Robert. Réservée aux experts !

19/02/2020