inconstant

définitions

inconstant ​​​ , inconstante ​​​ adjectif

Qui n'est pas constant, change facilement (d'opinion, de sentiment, de conduite). ➙ changeant, instable, versatile. Être inconstant dans ses goûts, dans ses idées.
Qui n'est pas fidèle, en amour.
(choses) littéraire Qui est sujet à changer. ➙ changeant.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Son cœur lui disait assez le contraire, et, en se donnant pour inconstant, il aurait voulu ne pas mentir.Alfred de Musset (1810-1857)
Les couleurs sont préparées, et la toile est toute prête ; mais comment le fixer, cet homme inquiet, léger, inconstant, qui change de mille et mille figures ?Jean de La Bruyère (1645-1696)
Rien de plus inconstant et de plus contradictoire que les inspirations de ces visionnaires, jouets de leurs rêves.Anatole France (1844-1924)
Il y a quelque chose de plus capricieux et de plus inconstant qu'un lecteur, c'est plusieurs lecteurs réunis.George Sand (1804-1876)
J'ai tout lieu de croire que l'inconstant reviendra à moi dès qu'il n'espérera plus séduire madame.Paul de Kock (1793-1871)
Il produit du moins cet effet sur moi, bien que je ne sois pas le plus inconstant de nous deux, quant aux opinions.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Peindre l'inconstant c'est faire une abstraction ; mais peindre le juge d'instruction, c'est en faire une autre.Émile Faguet (1847-1916)
La quatrième dame se répand en pleurs et gémissemens au sujet de l'abandon d'un perfide inconstant.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Inconstant ou lassé, généreux ou plein de pitié pour elle, son mari ne lui appartenait plus.Honoré de Balzac (1799-1850)
Ce fond de galets produit un joli murmure incessant, où se mêlent celui plus léger et inconstant des feuillages et, de temps en temps, des bêlements ou des beuglements lointains.Auguste Angellier (1848-1911)
Dans les siècles les plus barbares du moyen âge, on ne trouve rien de plus inconstant, de plus variable, que la fortune des maisons royales.Giambattista Vico (1668-1744), traduction Jules Michelet (1798-1874)
Il avoua que jusqu'à ce jour il avoit été léger, inconstant même ; à présent le voilà fixé pour toujours.Anne Marie de Beaufort d'Hautpoul (1763-1837)
Seulement il est plus faible que le brin d'osier, plus inconstant que la feuille sèche qui tournoie au moindre souffle.Émile Gaboriau (1832-1873)
Mais celui que vous attendez est inconstant peut-être, et, s'il ne l'est pas, la mer l'est pour lui.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Elle s'y engagea mesme si avant, que malgré son esprit inconstant sa liberté y fit entierement naufrage.Antoine Furetière (1619-1688)
Moi, l'inconstant, je t'aime encore après six mois ; et, ma parole d'honneur, je crois bien que je t'aimerai toujours.Daniel Lesueur (1854-1921)
Mais si le corps entier est apathique, indifférent, dégoûté, inconstant et railleur, alors sans doute les hommes nous manqueront, – et qu'en ferions-nous ?Frédéric Bastiat (1801-1850)
Nous pensons que ce comportement inconstant n’est pas le résultat d’une double personnalité.Europarl
Notre public n'est inconstant qu'en parure ; il n'est point de vieilles beautés qu'on ne puisse lui faire applaudir, à la faveur d'une robe nouvelle.Sophie Gay (1776-1852)
Partout où vous irez, je serai auprès de vous, et je n'ai ni l'esprit inconstant, ni l'estomac délicat.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INCONSTANT, ANTE » adj.

Qui n'a point de fermeté, de constance. La fortune est inconstante. les amans sont d'ordinaire inconstants. le temps est inconstant, tantost il pleut, tantost il fait beau.
Podcasts Parler comme jamais, épisode 4 : l'écriture inclusive Parler comme jamais, épisode 8 : Prison, les mots font le mur

De plus en plus éloignées des centres-villes, les prisons échappent à nos regards, et à nos oreilles.

Laélia Véron 26/05/2021