turpitude

 

définitions

turpitude ​​​ nom féminin

littéraire ou ironique Caractère de bassesse, d'indignité. ➙ ignominie, infamie.
Action, parole… basse, honteuse. ➙ bassesse.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'esprit philosophique achève de mûrir l'œuvre classique ; et, dans ce siècle de turpitudes, les arts ne sont qu'une turpitude de plus.Victor Hugo (1802-1885)
Là j'imaginais la turpitude humaine ; mais il est plus pénible de la voir.Frédéric Bastiat (1801-1850)
On se racontait la turpitude de ses mœurs.Émile Gaboriau (1832-1873)
Vous devinez, monsieur, que vous n'échappez pas à être mêlé à cette turpitude...René Boylesve (1867-1926)
Je compromettrais ma dignité de mère et d'honnête femme à parler plus longtemps d'une telle turpitude.François Coppée (1842-1908)
Ils ont de toutes parts déposé contre toi, et révélé ta turpitude à l'univers.Denis Diderot (1713-1784)
Cette période récente de ma vie a soudainement comporté une hauteur de turpitude dont je veux simplement déterminer l'origine.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Oh jugeait à la correctionnelle un écrivain d'un art indéfectiblement probe, mais qu'une trop impétueuse honnêteté incitait quelquefois à peindre en de noires couleurs de colère, la turpitude sociale.Camille Lemonnier (1844-1913)
On comptait, en outre, plus de vingt cours ou repaires de la même famille, où l'on menait la même vie de désordre et de turpitude.Paul Lacroix (1806-1884)
Jamais le pécheur n'était descendu si bas dans la turpitude.René Boylesve (1867-1926)
Pas de turpitude qui ne fût de droit ce jour-là et chose sacrée.Victor Hugo (1802-1885)
Et puis cet enfant, qui cherche à connaître la turpitude de son père et qui la révèle, me choque plus fortement encore que sa vile morale.Denis Diderot (1713-1784)
Le fer les rend chastes, mais cette chasteté ne leur sert de rien, leur turpitude les rend furieux, & ils n'en remportent aucun fruit.Charles Ancillon (1659-1715)
Et puis éclairons une autre face de cette turpitude qu'on nomme « le plébiscite du 20 décembre ».Victor Hugo (1802-1885)
C'était quelqu'un malgré tout, puisque le génie anoblit même la turpitude.Remy de Gourmont (1858-1915)
Non, la turpitude ne saurait aller plus loin.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Donc je puis le dire, c'est une turpitude !Paul Adam (1862-1920)
Je reprochai au colonel cet excès de turpitude, et pour se débarrasser de moi et de mes reproches, il eut la lâcheté de m'abandonner dans une maison suspecte.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Telle était, au reste, la turpitude de cet homme qu'il aime mieux s'avouer comme faisant un métier peu honorable que de se mettre tout-à-fait à l'écart ou dans l'ombre...Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Marie, dans ses entretiens avec le roi, démasquait la turpitude de ce vil usurpateur de la confiance royale.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TURPITUDE » s. f.

Qualité de ce qui est fait contre l'honneur, la pudeur, la justice, la generosité. Cham fils de Noé fut maudit de son pere, parce qu'il s'étoit mocqué de sa turpitude, au lieu de la couvrir, comme firent ses freres. Les desbauchez font gloire de leur turpitude. Les Juges ont veu dans ce procés quantité de turpitudes, de vilenies. Il n'y a point d'action en Justice pour le salaire des choses où il y a de la turpitude. C'est une maxime, qu'on ne croit point à celuy qui allegue sa propre turpitude.
Le mot du jour Applaudissements Applaudissements

On aura entendu parler de clapping, un anglicisme qui me fait doucement rigoler.

Aurore Vincenti 27/04/2020