outrecuidance

 

définitions

outrecuidance ​​​ nom féminin

littéraire
Confiance excessive en soi. ➙ fatuité, orgueil, présomption.
Désinvolture impertinente envers autrui. ➙ audace, effronterie.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sa fortune inouïe a laissé à l'outrecuidance de chaque ambition l'espoir d'arriver où il était parvenu.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
J'en ai assez de ton outrecuidance et non sans motif.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il me prit le bras, en prononçant cette phrase d'une si naïve outrecuidance par laquelle il m'assignait ce rôle de témoin, de satellite emporté dans l'orbite de son soleil.Paul Bourget (1852-1935)
En effet, ce jeune homme se présenta avec un aplomb qui frisait l'outrecuidance.George Sand (1804-1876)
Mais quelle outrecuidance que de jeter ses regards et de pousser ses exigences aussi loin !Dorothée de Dino (1793-1862)
Je ne puis dire à quel point j'étais importuné de son outrecuidance.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Dans la résistance d'une ignorante aux doctes, d'une simple fille aux personnes élevées en autorité, n'y avait-il pas outrecuidance et damnable orgueil ?...Jules Michelet (1798-1874)
Phénomène étonnant, nous sommes victimes, nous que l'on accuse si volontiers d'outrecuidance, du défaut de confiance en nous.Valentine Vattier d'Ambroyse (1835-1891)
Le cardinal refusa de parler devant lui, et le lendemain le tança fort de son outrecuidance.Jules Michelet (1798-1874)
Son ignorance même devient pour lui un brevet d'outrecuidance.Henry Murger (1822-1861)
Il n'avait ni cette faiblesse ni cette outrecuidance.Victor Hugo (1802-1885)
Sur la question du nombre, je considère que c'est vraiment une question qui est entre vos mains et avec laquelle je n'aurai pas l'outrecuidance d'interférer.Europarl
Et qu'est-il arrivé à l'âme et à la morale d'une personne, qui a l'outrecuidance de déclarer pendant les élections que quel que soit le résultat, le gouvernement resterait au pouvoir ?Europarl
Je ne me guérirai donc jamais de la stupide outrecuidance où si douloureusement je m'illusionne ?Remy de Gourmont (1858-1915)
Cette outrecuidance pontificale devait perpétuer la guerre des (p. 290) deux puissances ecclésiastique et civile.Jules Michelet (1798-1874)
Je n'ai pas, en voulant punir une petite outrecuidance de jeunesse, prétendu exiler à tout jamais les enfants de ma sœur.Alphonse Karr (1808-1890)
Son outrecuidance ne lui permettait pas de concevoir le plus léger soupçon de conspiration.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Comme il joint à cette outrecuidance une grande témérité, un courage très remarquable, souvent éprouvé, rien ne l'avertit du danger ; il s'y précipite en aveugle.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Avec mille singeries, elle croit même devoir leur faire des menaces et leur montrer le poing, à ces ficelles indébrouillables qui ont l'outrecuidance de nous causer du retard.Pierre Loti (1850-1923)
Pouvons-nous sans folle outrecuidance croire que l'avenir ne nous jugera pas comme nous jugeons le passé ?Ernest Renan (1823-1892)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OUTRECUIDANCE » s. f.

Temerité, insolence. C'est une grande outrecuidance de s'attaquer à son Maistre, à son Createur.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des noms d'animaux imaginaires Top 10 des noms d'animaux imaginaires

Les créateurs des Pokémon n’ont rien inventé : depuis toujours, l’imaginaire collectif est peuplé d’animaux hybrides plus ou moins étranges et effrayants, souvent venus de la mythologie gréco-romaine ou de légendes anciennes. Certains sont restés très populaires grâce à la fiction contemporaine : le cinéma et le jeu vidéo ne manquent pas de licornes, de dragons et autres serpents ailés. L’origine de leur nom, en revanche, est souvent méconnue. Je vous propose un petit décryptage étymologique de mes dix bêtes curieuses favorites, dans un ordre de préférence totalement subjectif ! Dans un prochain top 10, je vous parlerai aussi des créatures mi-animales mi-humaines, comme le centaure, le sphinx et la sirène !

Édouard Trouillez 17/02/2020