inoccupé

 

définitions

inoccupé ​​​ , inoccupée ​​​ adjectif

(lieux) Où il n'y a personne. Place inoccupée. ➙ libre. Appartement inoccupé. ➙ inhabité, vide.
(personnes) Qui n'a pas d'occupation. ➙ désœuvré. Rester inoccupé. ➙ oisif.
 

synonymes

inoccupé, inoccupée adjectif

vacant, disponible, libre, vide

inhabité, vide

désœuvré, inactif, oisif

rester inoccupé

rester à ne rien faire, se tourner les pouces (familier), peigner la girafe (familier), (ne rien) glander (très familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Devant le foyer, un siège bas et large, drapé d'une riche fourrure et alors inoccupé, annonçait aussi la place de l'okema.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Quoiqu'on soit aux portes de la ville, le sol paraît en grande partie inoccupé.Émile de Laveleye (1822-1892)
Nous ne le quittâmes pas de toute la nuit, si bien que notre sleeping-car resta absolument inoccupé.Jules Massenet (1842-1912)
Charles en aperçut un inoccupé près du surveillant ; c'était celui du remplaçant.Comtesse de Ségur (1799-1874)
L'abbé, généreux et un peu inoccupé, venait, en bon pasteur, taquiner d'une chiquenaude ou d'un aimable mot sa brebis somnolente.René Boylesve (1867-1926)
On n'est pas inoccupé parce qu'on est absorbé.Victor Hugo (1802-1885)
Ce flot de souffrance inonda le château ; il n'y resta plus un seul lit inoccupé, et les derniers brancards durent attendre dehors, à l'ombre des arbres.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Pardaillan s'installa à une table, et, comme il lui était impossible de demeurer inoccupé, il engouffra un repas pantagruélique.Michel Zévaco (1860-1918)
Quand il se trouva ainsi seul, inoccupé, après des années de vie active, il éprouva d'abord un sentiment délicieux de sommeil.Émile Zola (1840-1902)
Kersac se remit dans le fauteuil inoccupé et prit la main de l'enfant.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Il devait forcément rester inoccupé dans la demeure provisoire de la mairie.Pons de l'Hérault (1772-1853)
Son pauvre cœur inoccupé, auquel un ingrat n'a pas rendu la justice qu'il méritait, a enfin trouvé un aliment au feu qui le consume depuis des années.Gaston Maugras (1850-1927)
Si on l'avait laissé inoccupé à titre de territoire hambourgeois, le commerce anglais se serait fait comme en pleine paix.Adolphe Thiers (1797-1877)
Cela fit que tous leurs boulets qui prirent cette direction élevée passèrent par-dessus la ville, et allèrent s'enfouir inoffensifs dans le terrain alors inoccupé de nos faubourgs.Joseph Marmette (1844-1895)
Il marcha droit au fauteuil inoccupé, l'approcha de la table et s'assit sans rien dire à personne.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
Douze statues sont debout à l'entrée de la grotte ; un piédestal inoccupé fait remarquer l'absence d'une treizième.Hector Berlioz (1803-1869)
Parfois la jeune femme s'asseyait sur le coin d'un banc inoccupé.Paul Bourget (1852-1935)
Trop souvent inoccupé pendant la nuit, il craignait de se relâcher et de dormir, et c'est pour se tenir forcément en haleine qu'il voulut décupler son travail.Joseph Bertrand (1822-1900)
Plutôt que de rester inoccupé, ce qui eût pu trahir son trouble, il tenait des bancos extravagants... il courait après son argent...Émile Gaboriau (1832-1873)
L'œil qui présidait là devait être un œil inoccupé, fureteur, conservateur moins par caractère que par besoin d'action.Honoré de Balzac (1799-1850)
Afficher toutRéduire
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre C Relaxez-vous avec Robert : La lettre C

Calme, conscience et coquillettes vous attendent parmi les mots en C du Grand Robert.

17/02/2020