Email catcher

intensément

Définition

Définition de intensément ​​​ adverbe

Avec intensité. Vivre intensément.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot intensément

Ou bien encore, entre la bureaucratie gouvernementale, intensément militarisée, et la masse du peuple n'y avait-il plus aucune entente, ni aucun lien de sympathie ?Henri Sévérin Béland (1869-1935)
Cette unité est le plus intensément manifeste lors de la célébration commune de l'eucharistie.Recherches de science religieuse, 2019, Theodor Dieter, Robert Kremer (Cairn.info)
Dans ces divers domaines les deux parties entendent poursuivre intensément leurs discussions bilatérales en vue d'aider à obtenir des progrès significatifs dans les négociations multilatérales.Revue Défense Nationale, 2021, Jean Compagnon (Cairn.info)
Moins de voyages, mais plus intensément, en se plongeant dans la population locale, en ralentissant, en s'intéressant à l'autre que l'on ne connaît pas.Ouest-France, 30/11/2020
La guitare devient machine, la machine devient organique pour servir une musique intensément électrique.Ouest-France, 18/05/2018
Dans des contextes d'ambiguïté et de transformation profonde tous réagissent plus ou moins intensément au choc adaptatif.Question(s) de management, 2017, David Autissier, Kevin Johnson, Jean-Michel Moutot (Cairn.info)
Ce travail n'est pas terminé, mais il se poursuit intensément.Europarl
Voltigeant entre la terre et le ciel, des cavaliers entrent dans cette danse macabre intensément joyeuse.Ouest-France, 17/04/2012
Ils ressentent donc celles-ci intensément, sans être capables de bien les réguler.Ça m'intéresse, 30/01/2022, « Pourquoi on adore transgresser les règles »
Il faut pouvoir se réadapter, apprécier la lenteur et le calme, en refusant de se laisser polluer, pour profiter de l'instant présent, intensément.Capital, 21/08/2017, « Pourquoi on reste accros à nos e-mails, même en vacances »
Des corps poussés aux limites, une urgence à vivre intensément, à braver tous les dangers : un spectacle qui devrait faire chavirer, et enchanter, les spectateurs.Ouest-France, 02/12/2017
Chaque journée sera plus intensément vécue par celui qui sait qu'elle est sans lendemain, à jamais perdue, à jamais inutile.Commentaire, 2020, Antoine Antonini (Cairn.info)
Ce livre, c'est aussi le journal de leur couple, de leur famille, quelques années furtives vécues intensément.Ouest-France, Pascal SIMON, 08/08/2020
Pour échapper aux rayons du soleil qui tapent intensément sur le chantier, les volontaires terminent leur mission tôt dans l'après-midi.Ouest-France, Manuela THONNEL, 25/07/2021
Vous aurez beau fixer intensément votre mobile, il ne sonnera pas si vous n'y mettez pas un peu du vôtre !Capital, 24/08/2015, « Recherche d'emploi : la bonne stratégie pour attirer l'attention des… »
Elle vit intensément l'instant présent et prend chaque événement comme un cadeau de la vie.Capital, 27/08/2013, « Ma carrière ne décolle pas, que faire ? »
Dans leurs fantasmes, elles l'investissent intensément, et, en même temps, elles se dérobent de toute rencontre authentique et réelle avec lui.Spirale, 2003, Alberto Konicheckis (Cairn.info)
Les symptômes évoluent avec le temps et se manifestent plus intensément en période de stress.Ça m'intéresse, 23/08/2021, « Syndrome des jambes sans repos : causes, symptômes, traitements, prévention »
Dans ce dernier cas, l'œcuménisme se déploie tant au niveau des organisations ecclésiastiques qu'au niveau des fidèles, mais sans que ces deux niveaux communiquent intensément.Recherches de science religieuse, 2001, Jean-Paul Willaime (Cairn.info)
La rupture avec le quotidien professionnel et familial est un point capital pour vivre les choses intensément.Capital, 29/02/2008, « Stress, leadership, esprit d'équipe : pourquoi s'inspirer des militaires ? »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022