Email catcher

irrésolu

Définition

Définition de irrésolu ​​​ , irrésolue ​​​ adjectif

littéraire Qui a peine à se résoudre, à se déterminer. ➙ hésitant, indécis.

Synonymes

Synonymes de irrésolu, irrésolue adjectif

indécis, flottant, hésitant, incertain, indéterminé, perplexe, vacillant

indécidé, en suspens

Exemples

Phrases avec le mot irrésolu

Non, nous sommes nous-mêmes plus ou moins irrésolus, incertains ; nous sommes presque tous atteints du mal dont nous nous plaignons.François Guizot (1787-1874)
Dans tout cela, je ne vous conçois pas, je vous trouve irrésolus, enfants, et injustes au dernier point.George Sand (1804-1876)
Il était irrésolu, ce qui lui donnait souvent l'apparence de la faiblesse et de la duplicité, mais, poussé à bout, il devenait opiniâtre et colère.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il invente une liberté totale au cœur même de la ville cet espace complexe que nous partageons et qui pose tant de questions irrésolues.Repères, cahier de danse, 2020, Fabrice Guillot (Cairn.info)
Il laisse irrésolue néanmoins, comme le font souvent les belles expérimentations de ce genre, une question de méthode.Vingtième siècle, 2020 (Cairn.info)
Il paraît irrésolu sur le parti qu'il doit prendre.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
En passant par le noeud irrésolu de la question kurde.Ouest-France, Laurent Marchand, 12/10/2015
Ces braves gens, plus irrésolus que jamais, conviennent d'aller chez l'émir lui demander de les mettre d'accord.Gérard de Nerval (1808-1855)
Or lundi 8 janvier, soit cinq jours après la date fixant le raccordement, le problème reste irrésolu.Ouest-France, 10/01/2018
Je regardai s'éloigner les derniers canots anglais, le soleil près de disparaître, et je m'assis irrésolu sous la tente d'un café turc.Pierre Loti (1850-1923)
Elle articule de façon juste nos connaissances biographiques et l'apport de l'œuvre en laissant ouvertes les questions irrésolues.Revue des sciences philosophiques et théologiques, 2013, Jean-Pierre Jossua (Cairn.info)
Il obéit à une tendance propre aux esprits irrésolus et qui les porte à s'épargner l'embarras d'une décision en la retardant le plus possible.Albert Vandal (1853-1910)
Ils sont aussi liés aux traumatismes ou pertes irrésolus de la mère tels que définis par l'interview d'attachement de l'adulte.Cahiers critiques de thérapie familiale et de pratiques de réseaux, 2005, Karlen Lyons-Ruth (Cairn.info)
Mais travailler sur un drame réel et irrésolu, c'est plus que périlleux, non ?Ouest-France, Thomas HENG, 03/04/2019
Dans une inspiration toute poppérienne, la démarche prend acte du caractère irrésolu de l'univers.Revue Française des Affaires sociales, 2010, Véronique Chanut (Cairn.info)
Il s'agit d'une énigme encore irrésolue en droit des contrats, ou du moins d'une situation qui appelle l'application de règles bien définies.Revue internationale de droit économique, 2016, Pag-yendu M. Yentcharé (Cairn.info)
Ce dandy, véritable troubadour des temps modernes, chante l'amour irrésolu, les trivialités du quotidien, la quête d'absolu et l'auto dérision.Ouest-France, Marie-Madeleine Remoleur, 01/12/2016
La question épineuse de la réforme du financement du budget reste irrésolue.Europarl
Autre point sensible, qui demeure irrésolu pour l'instant : la question du gilet jaune, pour protéger les élèves qui se déplacent à vélo.Ouest-France, Charlotte HEYMELOT, 16/11/2016
Cette contradiction, si elle reste longtemps encore irrésolue, pourrait faire douter davantage que les droits de l'homme soient jamais profondément enracinés dans la tradition occidentale.Politique africaine, 2000, Pierre Nzinzi (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de IRRESOLU, UE adj.

Incertain, douteux, inconstant, qui ne sçait quel party prendre, à quoy se determiner. On ne conclud point d'affaire avec des gens irresolus.
 
IRRESOLU, se dit aussi de ce qui est indecis, sur quoy on n'a point prononcé. Il y a plusieurs questions tant en Droit qu'en Theologie, qui sont demeurées irresoluës & indecises, sur quoy l'autorité superieure n'a point prononcé.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.