Email catcher
Style | Variétés du français | Registres de langue

Registres de langue

Qu'est-ce qu'un registre de langue ?

Le mode d'expression varie selon les caractéristiques socioculturelles (âge, niveau d'instruction, activité professionnelle, milieu social, etc.) de la personne qui s'exprime et de la personne à laquelle elle s'adresse, ainsi que des circonstances de la communication (orale, écrite, solennelle, décontractée, etc.). On ne parle pas de la même manière à un enfant et à un adulte, à un ami et à un inconnu, à un parent et à un supérieur hiérarchique.
Le « registre » ou « niveau de langue » permet d'adapter son discours en sélectionnant les mots, les expressions, les tournures syntaxiques, voire la prononciation les plus adéquats selon la situation.
On distingue généralement trois registres principaux : courant, soutenu, familier. Mais le dictionnaire donne régulièrement des marques plus précises : poétique, littéraire, très familier, vulgaire, argotique, populaire, jargon, didactique, rare, etc. Certains mots ou expressions n'appartiennent à tel ou tel registre que dans certains de leurs emplois.
Différentes marques d'usage peuvent se combiner pour préciser l'emploi d'un mot ou d'une expression :
HISTRION nom masculin
péjoratif, littéraire Comédien.
BONTÉ nom féminin
1. Qualité morale qui porte à faire le bien, à être bon pour les autres. […] Elle est d'une grande bonté. — interj. Bonté divine !
2. Amabilité, gentillesse. Voulez-vous avoir la bonté de…
3. au pluriel, vieilli ou littéraire Acte de bonté, d'amabilité. Avoir des bontés pour qqn.

Registre courant (ou registre standard)

Appartiennent au registre courant (ou registre standard) les mots, les expressions et les sens censés être connus et employés par le plus grand nombre.
La syntaxe du registre courant est correcte, c'est-à-dire conforme aux règles grammaticales, sans être complexe.
C'est le registre attendu dans la plupart des échanges de la vie quotidienne, notamment avec les personnes que l'on connaît peu ou pas du tout, ou avec lesquelles on entretient un rapport hiérarchique.
La marque « courant » n'est généralement donnée dans le dictionnaire que par opposition à un emploi plus spécialisé ou plus rare.
BAFFLE nom masculin
anglicisme
1. technique Panneau portant le diffuseur d'un haut-parleur.
2. courant Enceinte acoustique (recommandation officielle). Les baffles d'une chaîne hi-fi.
BRANCHAGE nom masculin
1. rare Ensemble des branches d'un arbre. → ramure.
2. courant, au pluriel Branches coupées. Sol jonché de branchages.
A CONTRARIO locution adjective invariable et locution adverbiale
didactique Se dit d'un raisonnement qui, partant d'hypothèses opposées, aboutit à des conséquences opposées.
locution adverbiale, courant Dans l'hypothèse du contraire.

Registre soutenu

Appartiennent au registre soutenu des mots, expressions et sens rares, dont l'emploi suppose une connaissance approfondie du lexique.
La syntaxe du registre soutenu respecte parfaitement les règles grammaticales. Elle est souvent complexe (phrases longues, subordonnées ou enchâssées, emploi du passé simple ou du subjonctif imparfait, etc.).
C'est le registre de l'écrit, des situations de communication contraintes ou de recherche d'effet stylistique. Le dictionnaire précise généralement le mode d'expression : littéraire ou poétique.
DIAPRURE nom féminin
littéraire Aspect de ce qui est diapré, de ce qui chatoie.
DIFFÉRER verbe transitif
I. Remettre à un autre temps ; éloigner la réalisation de (qqch.). […] Différer un paiement, une réponse.littéraire Partez sans différer. […] — au participe passé Rencontre différée.
II. verbe intransitif Être différent, dissemblable. […]
AQUILON nom masculin
poétique Vent du nord, froid et violent.
S'ENFUIR verbe pronominal
1. S'éloigner en fuyant, ou en hâte. […]
2. poétique S'écouler rapidement. → disparaître. Le temps s'enfuit. → passer.

Registre familier

Appartiennent au registre familier des mots, expressions et sens relevant essentiellement de l'oral (conversation courante), mais aussi de l'écrit dans la langue quotidienne (correspondance entre amis ou parents, réseaux sociaux...) et qui ne s'emploieraient pas dans des circonstances solennelles. Ce registre est donc à éviter dans les relations avec des supérieurs, les relations officielles et les ouvrages qui se veulent sérieux (hors effet stylistique particulier).
La syntaxe est souvent simple (phrases courtes) mais peut être chaotique (phrases très longues, juxtaposées, phrases averbales, , etc.). Les règles grammaticales ne sont pas toujours respectées (négations incomplètes, accords fautifs, etc.) et les impropriétés ne sont pas rares (, , etc.).
Les mots ou expressions signalés comme « très familiers » sont parfois . Ils ne peuvent être employés, même entre personnes de connaissance, sans risquer de choquer.
CHIEUR, CHIEUSE nom
très familier Personne qui embête, ennuie. → emmerdeur. Quel chieur, ce mec !
COÛTER verbe
I. verbe intransitif et transitif indirect Coûter à qqn.
1. Nécessiter le paiement d'une somme pour être obtenu. […] Combien ça coûte ? Coûter cher. familier Coûter bonbon. […]
2. coûter cher : causer, entraîner des dépenses. Cette habitude lui coûte cher.locution, au figuré Cela pourrait vous coûter cher, vous attirer des ennuis.locution, familier. Coûter les yeux de la tête, la peau des fesses (très familier du cul) : être hors de prix.

Registre vulgaire

Les mots, sens et expressions très familiers liés à la sexualité ou à la scatologie sont généralement considérés comme « vulgaires ». Lorsqu'ils désignent une personne, ils sont toujours injurieux. Ils ne peuvent pas être utilisés sans risque de choquer.
CHIASSE nom féminin
vulgaire Colique. → courante.

Registre argotique

Le mot désigne le vocabulaire et les habitudes propres à un groupe de personnes, à un milieu particulier (boucherie, sport, militaires, police, typographes, etc.). L'argot se veut et est de ce fait souvent mal connu du grand public.
BOUIF nom masculin
argot Cordonnier.
BLOT nom masculin
argot, locution Le même blot, la même chose. — Ça fait mon blot, mon affaire.
PLANQUER verbe
familier
I. verbe transitif Cacher, mettre à l'abri.
II. verbe intransitif argot de la police Se cacher pour surveiller.
Certains mots et expressions argotiques passent dans la langue courante. Ils sont alors le plus souvent familiers, voire très familiers. Leur emploi doit être évité dans une langue soignée.
Ainsi le verbe intransitif , qui signifie familièrement prendre une tournure violente, vient de l'argot des militaires où il a le sens de travailler dur.
De même l'adjectif , synonyme familier de fou, vient de l'argot des cyclistes où il signifie tordu.

Jargon

Comme l'argot, un jargon est un langage particulier à un groupe, le plus souvent professionnel. À la différence de l'argot, il repose souvent sur une terminologie technique (informatique, juridique, médicale, etc.) qui, bien que difficilement compréhensible du profane, ne se veut pas nécessairement cryptique. Il peut être utilisé sans choquer.
Souvent caractérisé par sa complication, par le caractère affecté de certains mots et de certaines tournures, il peut toutefois être assimilé à du « charabia ». Qualifier un texte de « jargonneux » est péjoratif. On évitera donc de « jargonner » si l'on veut se faire comprendre.

Registre populaire

Sauf recherche d'effet de style particulier, l'usage d'un langage « populaire » signale une appartenance sociale. Les emplois « populaires » dénotent généralement un faible niveau de scolarisation dans certains milieux défavorisés. Mais la différence entre emploi populaire et emploi familier peut être ténue.
NOUGAT nom masculin
I. 1. Confiserie fabriquée avec des amandes (ou des noix, des noisettes) et du sucre caramélisé, du miel.
2. locution, familier C'est du nougat !, c'est très facile.
II. populaire Les nougats : les pieds.
RAPPORT nom masculin
[…] • populaire Rapport à : à propos de. Je t'écris rapport à ma sœur.
Grammaire
Classes grammaticales
Qu'est-ce qu'une classe grammaticale ?
Accords
Qu'est-ce que l'accord ?
Orthographe
Qu'est-ce que l'orthographe ?
Tréma
Cédille
Tilde
Ligature
Apostrophe
Toponymes
Lexique
Qu'est-ce que le lexique ?
Gallicismes
Typographie
Qu'est-ce que la typographie ?
Conventions typographiques par thèmes
académie : majuscule ou minuscule ? accord : majuscule ou minuscule ? Adresses, arrondissements : règles typographiques Allégorie et personnification : majuscule ou minuscule ? alliance : règles typographiques Armée : règles typographiques Astres : majuscule ou minuscule ? banque, crédit : majuscule ou minuscule ? bible, coran, torah : règles typographiques bibliothèque : majuscule ou minuscule ? Botanique, zoologie : majuscule ou minuscule ? bourse : majuscule ou minuscule ? Calendrier républicain : règles typographiques code : majuscule ou minuscule ? concile, conférence, congrès, entretien : majuscule ou minuscule ? constitution : majuscule ou minuscule ? Courant artistique : majuscule ou minuscule ? Religions, doctrines, courants : majuscule ou minuscule ? couronne : majuscule ou minuscule ? Dieux et divinités : majuscule ou minuscule ? église : majuscule ou minuscule ? Enseignes commerciales et maisons de commerce : règles typographiques Époques historiques : majuscule ou minuscule ? École, collège, institut et autres établissements d'enseignement : majuscule ou minuscule ? état : majuscule ou minuscule ? Événements historiques : majuscule ou minuscule ? Fêtes civiles et religieuses : majuscule ou minuscule ? Noms de fromages : majuscule ou minuscule ? guerre et bataille : majuscule ou minuscule ? loi, édit, ordonnance : majuscule ou minuscule ? Manifestations culturelles, commerciales : majuscule ou minuscule ? Manifestations sportives : majuscule ou minuscule ? Marques déposées : usage de la majuscule Médailles, distinctions, récompenses : majuscule ou minuscule ? Madame, mademoiselle, monsieur : majuscule ou minuscule ? Monuments et constructions : majuscule ou minuscule ? musée, muséum, galerie : majuscule ou minuscule ? Noms géographiques : règles typographiques Ordres civils, militaires, religieux : majuscule ou minuscule ? Organisme d'État et administration publique : majuscule ou minuscule ? Partis politiques et adhérents : majuscule ou minuscule ? Noms à particule : règles typographiques Périodes géologiques : majuscule ou minuscule ? Noms de peuples : règles typographiques Points cardinaux : majuscule ou minuscule ? Régime politique : majuscule ou minuscule ? saint : règles typographiques société, établissement, compagnie, association... : majuscule ou minuscule ? Styles artistiques : majuscule ou minuscule ? Surnoms historiques ou légendaires : majuscule ou minuscule ? Titres d'œuvres, de journaux, de magazines : règles typographiques Titres et fonctions : majuscule ou minuscule ? Noms de véhicules : règles typographiques Noms de vins : règles typographiques
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024