joute

 

définitions

joute ​​​ nom féminin

Combat singulier à la lance et à cheval, au Moyen Âge.
au figuré Combat verbal.
 

synonymes

joute nom féminin

lutte, combat, compétition, dispute, duel, rivalité

[Moyen Âge] tournoi

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un bouclier fut placé au bout de l'avenue qui, vers le sud, conduisait au lieu de la joute.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Ce sera, en outre, l'occasion d'une joute poétique.Gaston Maugras (1850-1927)
La joute promettait dêtre curieuse entre ces deux intelligences qui sétaient acharnées au même tragique problème et qui étaient arrivées à deux solutions différentes.Gaston Leroux (1868-1927)
Ivana, haletante, regardait cette joute avec une passion qui touchait au délire.Gaston Leroux (1868-1927)
En le voyant toujours à la tête de la chasse et vainqueur à la joute et aux tournois, il fut proclamé le grand prince, et l'homme des hommes.Alfred Tennyson (1809-1892), traduction Francisque Michel (1809-1887)
Il a été blessé dans la première joute, et ainsi.Alfred Tennyson (1809-1892), traduction Francisque Michel (1809-1887)
Nous allons leur donner à l'instant le spectacle d'une joute qui sera fort de leur goût.Joseph Marmette (1844-1895)
Les échos de la grande joute moderne entre les devoirs solidaires et l'individualisme effréné se sont prolongés jusqu'à lui.Hector Bernier (1886-1947)
La question est tellement grave et notre tâche tellement chargée de responsabilité que nous ne pouvons permettre qu’elle devienne l’objet d’une joute politique entre les partis.Europarl
La cheminée de l'établissement joute avec les obélisques de briques des fabriques d'alentour.Alexandre Privat d'Anglemont (1815-1859)
C'est, en effet, moins une bataille qu'un tournoi, qu'une joute en champ clos.Élie Reclus (1827-1904)
Tout à coup la jeune fille se sentit prise d'un violent désir de lui voir porter ses couleurs à la joute.Alfred Tennyson (1809-1892), traduction Francisque Michel (1809-1887)
La princesse conseille au berger d'aller, lui aussi, combattre à la joute ; mais il fait le niais.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
La lutte étroite, la joute de la pensée et du style ne lui va pas.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Espérons donc qu'avec cette préparation permanente de la guerre nous garderons toujours la paix et que dans 10 ans nous assisterons à une autre joute pacifique de l'univers.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Cette joute pacifique, cette grande exhibition ne renferme-t-elle pas une incomparable leçon de choses ?Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Ce n'est ni le moment ni le sujet approprié pour se livrer à une joute politique.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « JOUSTE » s. f.

Combat à cheval d'homme à homme avec des lances. Les festes & rejouïssances des Grands autrefois se faisoient par des joustes & tournois. Il y avoit des prix & des juges pour les joustes. Les Advanturiers & Heros des vieux Romains estoient en queste des joustes & tournois. Les joustes se font avec la lance & on jette le dard au tournois. Les Espagnols ont pris ces exercices des Maures, & les nomment le Jeu des cannes, parce qu'ils se tirent en tournoyant des cannes les uns contre les autres, & se couvrent de leurs boucliers pour les recevoir. C'est le vray jeu de Troye que la jeunesse Romaine pratiquoit autrefois. v. tournois. La difference des joustes & des tournois est celle d'un genre à l'espece. On appelloit tournois, toutes sortes de courses & combats militaires qui se faisoient par divertissement & galanterie ; & les joustes estoient des combats qui se faisoient de prés avec la lance & l'espée. Le tournoy se faisoit entre plusieurs Chevaliers qui combattoient en trouppe ; & la jouste estoit un combat singulier d'homme à homme. Ce mot vient de juxta, à cause que les combatans se joignoient de prés pour se battre. Saumaise dit qu'il vient du Grec moderne zoustra.
 
Les Batteliers en tirant l'oison font aussi des joustes avec des lances plattes par le bout pour se renverser dans l'eau.
 
JOUSTE, se dit aussi du combat de certains animaux qu'on fait combattre l'un contre l'autre, comme des coqs, & des beliers.
Drôles d'expressions Être bien, mal luné Être bien, mal luné

Être bien, mal luné : être de bonne, de mauvaise humeur. 

Alain Rey 23/04/2020