Email catcher

laconique

Définition

Définition de laconique ​​​ adjectif

Qui s'exprime en peu de mots. ➙ bref, concis; s'oppose à bavard, prolixe. Langage, réponse laconique. Style laconique. ➙ lapidaire.

Synonymes

Synonymes de laconique adjectif

bref, concis, court, cursif, elliptique, lapidaire, sommaire, succinct

Exemples

Phrases avec le mot laconique

Enfin ce n'est pas non plus une conversation entre piliers de bistrot, c'est plutôt du genre laconique, bref et précis.Ouest-France, Stéphane BOIS, 09/04/2021
Voici ma réponse laconique : je suis toujours malade.Hector Berlioz (1803-1869)
Sa conversation était à la fois prolixe et laconique.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il m'écrit la lettre la meilleure et la plus laconique du monde.George Sand (1804-1876)
Intimidé par la présence maternelle dans la salle, il enchaîne par des réponses laconiques.Ouest-France, 24/08/2021
Elle ne s'exprime pas spontanément, répond aux questions quand elle les comprend mais de façon très laconique.L'Autre, 2021, Claire Mestre, Lia Fort-Jacques (Cairn.info)
Dans l'extrait suivant, l'opératrice est face à une femme plutôt réticente au dépistage, qui mentionne qu'il n'est pas obligatoire puis reste laconique.Sciences sociales et santé, 2012, Bénédicte Champenois-Rousseau, Carine Vassy (Cairn.info)
Il lui en voulait d'avoir été si laconique.Jules Verne (1828-1905)
Dans la laconique conclusion de l'auteur, on comprend pourtant sa passion civile : le temps est vraiment arrivé de mettre un terme aux performances coloniales.Dix-huitième siècle, 2007 (Cairn.info)
Elles sont bien avérées ; le pouvoir lui-même les a constatées par ces expressions laconiques : ce n'est rien, c'est la population qui diminue.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Les livres de bord des cap-horniers sont emplis de sentences laconiques qui dépeignent l'incroyable vicissitude.Ouest-France, Philippe JOUBIN, 03/01/2021
Croyez bien que je suis désolé si ma réponse vous a semblé laconique.Europarl
Très affecté, il s'est précipité en conférence de presse après le match, expédiant la plupart des questions de manière laconique.Ouest-France, 06/06/2018
Dans le box, à chaque fois qu'il est interrogé, ses réponses sont souvent pertinentes mais laconiques.Ouest-France, David DÉSILLE, 25/03/2021
De manière laconique sans laisser transpirer de perspectives sur le court et le moyen terme.Ouest-France, Stéphane BOIS, 24/03/2021
Ici je reprends la parole pour raconter l'effet produit sur nous par cet épître laconique.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Donc si l'épistémologie se contentait du point de vue de la vérité, elle serait laconique.Le philosophoire, 2003, Olivier Picavet (Cairn.info)
Ils portent les marques très caractéristiques et laconiques du meilleur scénariste allemand actuel.L'Année balzacienne, 2015, Willi Jung (Cairn.info)
Il s'agit là encore d'une manipulation laconique, sous-entendue d'informations et de langage qui sont donc à reconstruire au moment de la composition du texte final.Langue française, 2007, Annie PIOLAT, Marie-Laure BARBIER (Cairn.info)
Nous sommes restés amis parce que, s'il est bête, il a la bêtise laconique.Remy de Gourmont (1858-1915)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de LACONIQUE adj. m. & f.

Discours, escrit, repartie breve & sententieuse à la maniere des Lacedemoniens. Le stile Laconique a esté estimé chez toutes les nations. Il n'y a guerres de bons mots qui ne soient Laconiques, concis & énergiques.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022