lapidaire

 

définitions

lapidaire ​​​ nom

Artisan qui taille, grave les pierres précieuses.
Commerçant en pierres précieuses autres que le diamant.
nom masculin Au Moyen Âge, Traité sur les pierres précieuses.

lapidaire ​​​ adjectif

Relatif aux pierres, précieuses ou non.
littéraire Qui évoque par sa concision et sa vigueur le style des inscriptions sur pierre. ➙ concis, laconique. Formules lapidaires.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il y a deux inscriptions, l'une latine en style lapidaire, et l'autre en vers français.René Descartes (1596-1650)
L'ancien réfectoire des moines abrite un musée lapidaire ; tous les débris intéressants pour l'histoire de la ville y ont trouvé asile : pierres tumulaires, fragments de sculptures, pinacles, colonnettes, etc.Albert Robida (1848-1926)
Laissez-moi souligner l'urgence de cette préoccupation – l'utilisation de la biomasse et des combustibles biologiques en tant que sources d'énergie renouvelables – par une constatation lapidaire : sans énergie, rien ne fonctionne !Europarl
Mais on nous a appris, dans un vers lapidaire, la valeur d'un bon sonnet et un seul a suffi à la célébrité d'un de nos poètes contemporains.Joseph Anglade (1868-1930)
Il portait à la tribune le style lapidaire, et moi la première expression que le cœur ému prêtait à mes lèvres.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Les beaux traits de la fille du lapidaire, creusés par le chagrin, annonçaient une sorte de résignation douce et triste.Eugène Sue (1804-1857)
Une meule ancienne qui marchait à l'aide du pied permet de juger des perfectionnements mis au service du lapidaire.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Un cavalier de mérite aimait passionnément une jeune fille qui n'était que la fille d'un lapidaire ; mais elle était parfaitement belle, et devait avoir de fort grands biens.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Tous deux arrivèrent sur le palier du quatrième, en face de la chambre où étaient alors provisoirement établis le lapidaire et sa famille.Eugène Sue (1804-1857)
Il avait le style lapidaire, – et même lapidant, car il était né caustique, et les pierres qu'il jetait dans le jardin des autres atteignaient toujours quelqu'un.Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Il en était resté un morceau gros comme une noix que le valet de chambre ramassa en balayant et qu'il vendit cinquante centimes au lapidaire.George Sand (1804-1876)
Profitant d'un instant où aucun des siens ne le regardait, le lapidaire sortit avec précaution.Eugène Sue (1804-1857)
Celui-là, avec son art subtil de lapidaire et d'émailleur, a fortement aidé au faisandage de tout mon être.Jean Lorrain (1855-1906)
Mais disons du moins combien était aimable ce paysage lapidaire dont nous ne reverrons plus les lignes anciennes.Anatole France (1844-1924)
Elle s'est mise à dessiner, et pendant ce temps, essayant de faire les légendes, j'ai senti la difficulté de leur donner le style court et serré qu'exige le genre lapidaire.Gabriel Sénac de Meilhan (1736-1803)
À cette vue, le courroux, l'indignation du lapidaire s'affaiblirent et se changèrent en une tristesse d'une amertume inexprimable ; son énergie l'abandonnait, il s'affaissait sous ce nouveau coup.Eugène Sue (1804-1857)
Où serait la vanité de travailler le moi comme un lapidaire taille et polit une pierre précieuse ?George Sand (1804-1876)
En taillant ce diamant un lapidaire malhabile lui a ôté quelques-unes de ses plus vives étincelles.Stendhal (1783-1842)
Le lapidaire porta les mains sur sa poitrine en se regardant, si cela se peut dire, des pieds à la tête, comme pour se bien convaincre de son identité.Eugène Sue (1804-1857)
De plus, les frais considérables de l'arrestation auraient encore été à la charge du lapidaire.Eugène Sue (1804-1857)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « LAPIDAIRE » s. m.

Ouvrier qui taille les pierres précieuses, Marchand qui les debite, ou celuy qui est expert à les connoistre. Les Voyageurs disent que le Grand Mogol d'aujourd'huy est un excellent Lapidaire, celuy qui se connoist le mieux en pierreries. Il y a bien de l'art à estre bon Lapidaire, à bien tailler les diamans. On appelle aussi Lapidaires, les Auteurs qui ont écrit des pierres précieuses, comme du Rosuel, Berquen, Bort, &c.
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020