Email catcher

maboul

définitions

maboul ​​​ , maboule ​​​ nom et adjectif

familier Fou.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Vous n'êtes pas malade, vous êtes maboul.Victor Margueritte (1866-1942)
Mais faut croire tout de même que ce matin tu étais paf ou maboul – ivre ou fou – que tu t'es fait pincer par le capitaine.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il pose le doigt sur sa tempe et le fait tourner comme pour dire qu'il est yoyo, maboul, fêlé du bocal.Jusqu'à la mort accompagner la vie, 2019, Mélanie Georgelin (Cairn.info)
Eh, dis donc, l'ami, t'es pas des fois maboule ?Henri Barbusse (1873-1935)
Les deux autres, – ceci tout à fait entre nous, n'est-ce pas, – sont un peu »maboul".Pierre Loti (1850-1923)
À plusieurs reprises, la pauvre enfant avait éperdument adoré différents fiancés, mais, chaque fois, son vieux maboul de père lui avait fait le coup de l'écriture.Alphonse Allais (1854-1905)
Vous savez bien que les bonshommes y viennent maboules dès qu'on leur parle de fotbal !Ouest-France, 14/03/2015
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022