Email catcher

ouf

Définition

Définition de ouf ​​​ interjection

Interjection exprimant le soulagement. Ouf ! bon débarras. locution Il n'a pas eu le temps de dire ouf, de prononcer un seul mot.

Définition de ouf ​​​ adjectif et nom

familier Fou, folle ; très bizarre. T'es ouf ou quoi ? nom Un vrai ouf, ce type !

Exemples

Phrases avec le mot ouf

Trente minutes plus tard, ils pouvaient pousser un gros ouf de soulagement.Ouest-France, 23/02/2018
En un tour de main, sans même avoir le temps de dire ouf, les cartes se transforment, apparaissent et disparaissent.Ouest-France, 19/07/2017
Fort heureusement, les chevaux ne sont pas sujets au vertige, c'est égal, je faisais un ouf !Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Tout à l'heure, dans pas longtemps, on va sortir – ouf !La Cause du désir, 2005, Jacques-Alain Miller (Cairn.info)
La réouverture de son magasin de fleurs, ce samedi matin, lui fait pousser un grand ouf.Ouest-France, 27/11/2020
Or, ouf, enfin, yesss, voici venu le temps du rogue'n roll et la revanche des revêches.Capital, 23/10/2014, « Éloge du garçon de café parisien »
Eh voilà, ouf, on respire, on a le mot qui apaise, renverse l'inintelligible : la clé du film est sa voix ouf.Vertigo, 2004, Jean-Paul Fargier (Cairn.info)
Le ouf est l'auteur du dépassement, le leader en cas de tensions.Déviance et Société, 2009, Marwan Mohammed (Cairn.info)
S'il a pu pousser un ouf de soulagement, il a également dû entendre ses oreilles siffler.Ouest-France, Emeric EVAIN, Benoît GUÉRIN, 25/09/2017
C'est un ouf de soulagement certainement pour de nombreux automobilistes.Capital, 04/10/2021, « Pneus hiver : bonne nouvelle pour les automobilistes qui ne… »
Elle se rend aux urgences, rentre très tard, ouf !EMPAN, 2002, Nano Gamondes (Cairn.info)
Tout le monde évite le bunker, cette partie de sable en guise de piège, ouf.Ouest-France, Marion THORIN, 02/10/2020
Un territoire arraché aux avions et au béton, ouf, c'est encore possible !Z : Revue itinérante d'enquête et de critique sociale, 2018, Naïké Desquesnes, (Cairn.info)
Vite, vite, que je puisse dire au patriarche... ouf : c'est fait.Berthe de Buxy (1863-1921)
C'est comme chez les dentistes : on n'a pas le temps de crier ouf !Émile Zola (1840-1902)
Les tests diagnostiquent finalement une crise d'asthme et un ouf de soulagement parcourt le camp.Ouest-France, 07/04/2020
C'est pas un truc de ouf numériquement, mais il y avait de l'énergie et de la détermination.Mouvements, 2018, Madj , Marie Sonnette (Cairn.info)
Pour l'instant, ouf, rien ne semble vraiment en mauvais état.Ouest-France, Sylvie RIBOT, 21/09/2020
C'est un ouf de soulagement pour de nombreux médecins libéraux.Capital, 29/07/2021, « Revalorisations en vue pour les médecins libéraux »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de OUF Particule

indeclinable qui se dit absolument quand on souffre quelque douleur. Ouf vous me faites mal.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Faut-il réformer l’orthographe des consonnes doubles ? Faut-il réformer l’orthographe des consonnes doubles ?

Parmi les principales difficultés qui rendent l’exercice de la dictée si périlleux pour les francophones, on retrouve immanquablement la question des...

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 25/01/2023