fêlé

définitions

fêlé ​​​ , fêlée ​​​ adjectif et nom

Qui est fêlé, présente une fêlure. Une assiette fêlée.
(voix) Au timbre peu clair.
Avoir la tête, le cerveau fêlé, être un peu fou.
familier Qui n'a pas tout son bon sens. Il est complètement fêlé ! ➙ fou. —  nom Une bande de fêlés.

synonymes

fêlé, fêlée adjectif

[péjoratif] fou, allumé (familier), atteint (familier), azimuté (familier), barjo (familier), barré (familier), branque (familier), branquignol (familier), braque (familier), brindezingue (familier), chtarbé (argot), cinglé (familier), cinoque (familier), cintré (familier), déjanté (familier), dérangé (familier), détraqué (familier), dingo (familier), dingue (familier), fada (familier), foldingue (familier), folingue (familier), fondu (familier), frappadingue (familier), frappé (familier), givré (familier), jeté (familier), louf (familier), loufoque (familier), louftingue (familier), maboul (familier), marteau (familier), à la masse (familier), ouf (familier), perché (familier), pété (familier), piqué (familier), ravagé (familier), secoué (familier), sinoque (familier), siphonné (familier), sonné (familier), tapé (familier), timbré (familier), chtarbé (argot), toc-toc (familier), toqué (familier), tordu (familier), zinzin (familier), jobastre (région.)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le soir, les fenêtres s'éclairent, et parfois on entend le son d'un vieux piano fêlé.Émile Gaboriau (1832-1873)
Je les maintins à ce degré pendant cinq ou six heures environ, au bout desquelles j'en apperçus un qui, sans être fêlé, commençait à fondre et à couler.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Pour elle, lui qui n'avait jamais voulu écrire une note, il fixa toutes les mélodies que chantait la passion dans son cerveau fêlé, et il s'en trouva d'admirables.Émile Gaboriau (1832-1873)
Elle répéta après lui, avec son chevrotement de vieillesse, comme un pauvre écho fêlé redirait une phrase indifférente.Pierre Loti (1850-1923)
Senores, la réputation d'une jeune fille est comme un œuf ; on ne le raccommode pas quand il est fêlé.Gustave Aimard (1818-1883)
Dans le commencement j'ai bien voulu me prêter à l'aventure, car, je vous l'avoue, je vous supposais le cerveau fêlé...Eugène Chavette (1827-1902)
Je me demandai si j'étais bien éveillé, si je rêvais encore, si mon cerveau, fêlé dans ma chute, ne percevait pas des bruits purement imaginaires.Jules Verne (1828-1905)
Et il se contempla d'un air approbateur dans le miroir fêlé qui embellissait la salle d'honneur de l'établissement.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Mais il a le cerveau fêlé, parce qu'il a la tête farcie de fariboles de poésie.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
L'ambition qui l'avait soutenue depuis son mariage lui fut désormais de peu de ressource ; c'était comme un roseau fêlé qui plie sous la main du voyageur.Edmond About (1828-1885)
L'horizon fermé n'avait pas voulu s'ouvrir, l'idéal impossible tournait en poison, au fond de ce crâne fêlé par la douleur.Émile Zola (1840-1902)
Toute cette jeunesse, qui n'a pas besoin d'avoir le cerveau fêlé, va aller à la paille.... et vite !Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
L'incendie de la maison qu'elle habitait avec sa famille ébranla son faible cerveau ; son intelligence baissa de jour en jour, comme l'eau fuyant du vase qu'un choc a fêlé.Émile Souvestre (1806-1854)
Le son de cette cloche avait quelque chose de rauque et de fêlé qui remplissait le cœur d'une mystérieuse épouvante.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Et encore, si j'avais le malheur de rêver et de parler en rêve, le son fêlé de ma voix discordante me réveillait en sursaut.Émile Blémont (1839-1927)
Il n'y avait pas de nappe, les assiettes rendaient un bruit fêlé sur l'acajou ; et tous s'exclamaient, dans ce coin, car le nombre des cuisses était vraiment prodigieux.Émile Zola (1840-1902)
Si grêle, comme fêlé, l'antique instrument devait receler dans ses flancs un peu de l'âme du pays où il était né.Charles le Goffic (1863-1932)
À travers un vitrage fêlé, il vit une salle sordide, qui réveilla un souvenir confus dans son esprit.Victor Hugo (1802-1885)
J'entends des râles féroces qu'accompagnent un tintamarre fêlé de casseroles et le cri aigu d'une flûte inhumaine : c'est le théâtre annamite...Jules Lemaître (1853-1914)
Un quartier de roc, comme j'en vois un, là, dans le lit de la rivière, aura roulé du haut du cap et fêlé le tronc d'arbre, pendant la nuit.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Afficher toutRéduire
Podcasts Parler comme jamais, épisode 4 : l'écriture inclusive Parler comme jamais, épisode 6 : la langue française, modèle d'intégration ?

Qu’est-ce qui lie la langue française à la citoyenneté ? 

Laélia Véron 02/06/2021