mandataire

définitions

mandataire ​​​ nom

Personne à qui est conféré un mandat (1). ➙ agent, commissionnaire, délégué, gérant, représentant. Le mandataire et le mandant.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Au cas où les limites seraient franchies, au cas où le mandataire outrepasserait son mandat, nous voulions que soit mis en place un mécanisme de rappel.Europarl
Perpétuellement surexcités par la rancune du vétérinaire, ils se prenaient à penser que leur mandataire ne leur faisait pas honneur.Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
Je ne suis plus que mandataire du peuple, et c'est en cette qualité que je vais parler.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il faudrait donc en tenir compte dans le budget et ne pas critiquer le fait que le mandataire public ne peut pas travailler seul dans quinze pays.Europarl
Au-dessus d'elle, un mandataire unique, chargé de tout faire en son nom sans la consulter.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
En préparant une seconde expédition, ils voulurent avoir un mandataire de confiance pour sauvegarder leurs intérêts.André Le Glay (1785-1863)
Mandataire de la société, investi de pouvoirs discrétionnaires, ne relevant que de sa conscience et de la loi, le juge d'instruction dispose du plus formidable appareil.Émile Gaboriau (1832-1873)
Du reste, il n'indique ni les effets qu'il peut vendre, ni le mandataire qu'il en avait chargé.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
De quelque manière que le mandataire se soit acquitté de sa commission, il usait de son droit et surtout ne trompait personne.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Eh bien, vous n'êtes qu'un mandataire révocable au gré du peuple, en qui seul réside la véritable souveraineté.Maurice Joly (1829-1878)
Le devoir du mandataire est de garder a la fois sa liberte et son mandat.Victor Hugo (1802-1885)
Le mandat contractuel, c'est-a-dire le contrat synallagmatique entre le mandant et le mandataire, cree, entre l'electeur et l'elu, l'identite absolue du but et des principes.Victor Hugo (1802-1885)
Il affectait volontiers de parler en son nom et de son chef, caution plutôt que mandataire de son pays.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Si elles ne l’ont pas encore fait, nous exigeons que ces sociétés stipulent qu’elles ont une fonction de mandataire.Europarl
Je vous laisse la discuter, d'autant plus que mon rôle de mandataire de cette personne semble augmenter l'esprit d'hostilité que je rencontre ici contre elle.George Sand (1804-1876)
L'électeur doit pouvoir suivre toujours son mandataire, le surveiller et ne pas lui permettre de se masquer ni de se maquiller.Alphonse Karr (1808-1890)
Il ne possède pas l'autonomie de son pouvoir, et n'en peut conserver la puissance qu'en agissant comme mandataire.Charles de Montblanc (1833-1894)
Il remercia seulement la fortune de ce qu'elle faisait pour lui en adressant un petit salut à la jeune fille qui avait été choisie comme mandataire de la rapide déesse.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ce qui lui importait, c'était que toute autorité fût subordonnée à la majorité parlementaire dont il comptait bien devenir le meneur et le mandataire.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
La compagnie à laquelle appartiendrait l'officier public serait responsable des sommes qu'il aurait volées en sa qualité de mandataire forcé et salarié.Eugène Sue (1804-1857)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MANDATAIRE » subst. masc.

Celuy qui est porteur d'un Mandat Apostolique qui peut requerir un benefice. Le Mandataire doit signifier son Mandat au Collateur.