modique

définitions

modique ​​​ adjectif

(somme d'argent) Peu considérable. ➙ faible, minime. Un salaire modique. Pour la modique somme de deux euros.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'occasion ne tarda pas à se présenter ; une modique succession lui échut : il résolut d'en employer l'argent à entreprendre un long voyage.Volney (1757-1820)
C'est pourquoi nous proposons la création d'un fonds de recherche financé par un prélèvement modique sur les aides allouées à la filière.Europarl
Il lui fallait, au plus tôt, la modique somme de deux millions et elle paraissait aux abois.Pierre de Lano (1859-1904)
Comme ici tout est à si bon marché qu'un homme d'une condition médiocre peut y vivre avec le modique revenu de dix roubles par an, la paresse y est excessive.Nicolas Ambroise Kubalski (1794-1873)
Je ne tiens pas à avoir la réputation d'être ce président de la commission des budgets qui a vendu ces droits pour une si modique somme d'argent.Europarl
Les provinces de la rive gauche, qu'on voulait lui enlever, étaient d'une modique importance pour un état devenu aussi vaste que la république française.Adolphe Thiers (1797-1877)
Certes, ce n'étaient ni les spéculateurs subalternes, ni les commissionnaires tarifés du grand spéculateur en chef, réduits à peine à un modique droit de commission.Joseph Fouché (1759-1820)
Heureusement, des traîneaux sont là, qui, pour une modique somme, vous transportent à vos affaires.Jules Legras (1866-1939)
Fort heureusement pour eux, le gouvernement vint à leur aide et il accorda au chevalier une modique pension qui lui permit de ne pas mourir de faim.Gaston Maugras (1850-1927)
Le lendemain notre héros trouva, à un prix assez modique, une maison de pension qui avait l'air assez confortable, et il s'y installa sans délai avec sa femme.Madame Leprohon (1829-1879), traduction Joseph Auguste Genand (1839-1902)
Ils emploient, dans la même intention, des signes abréviatifs, qui leur permettent d'entasser beaucoup de texte sur une modique étendue.André Beaunier (1869-1925)
Sa famille n'était pas riche et ne lui donnait qu'une modique pension ; mais, comme il avait beaucoup d'ordre, peu de chose lui suffisait.Alfred de Musset (1810-1857)
Les saladeristes préparent aussi les chevaux ; ils les achètent au prix modique de 10 à 20 fr.Ernest Michel (1837-1896)
Son bien-aimé vaisseau lui fut cédé pour un prix fort modique, et il lui fut loisible de reprendre la mer avec tout son équipage.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Si je n'avais pas ma famille, si je possédais une modique somme à dépenser par jour, je me retirerais dans un bastidon, et j'y vivrais en ermite.Émile Zola (1840-1902)
Il se le reproche, il jette quelque modique aumône dans cette main qui a tenu autrefois son cœur.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
On le verra, du reste : elles ne prétendaient pas acheter au delà d'un prix relativement modique, car il s'agissait d'un domaine dont il serait peut-être impossible de prendre possession.Jules Verne (1828-1905)
Parmi les employés du trésor se trouvait un ancien receveur des finances, qui depuis vingt ans vivait modeste et content d'un emploi assez modique.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Il s'était alors trouvé, avec sa femme et sa fille, sans autre ressource qu'une modique pension.Daniel Lesueur (1854-1921)
De ces maisons, il fit des hospices, où il recevait des locataires pour une somme modique.Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MODIQUE » adj. masc. & fem.

Qui est en petite quantité, qui est mediocre, qui suffit à peine. Il faut faire une despense modique, quand on a un bien, un revenu fort modique. Il pouvoit achepter cette terre pour une somme modique, c'est à dire, l'avoir à bon marché à proportion de sa valeur. Il faut faire un exercice modique pour conserver la santé. Il a fait une fortune fort modique, eu égard à ses grands emplois. On luy a donné une recompense fort modique pour un si grand travail.
Le mot du jour Juste énorme ! Ce « juste » est-il juste ? Juste énorme ! Ce « juste » est-il juste ?

Pierre Brochant : Il s'appelle Juste Leblanc.
François Pignon : Ah bon, il a pas de prénom ?
Pierre Brochant : Je viens de vous le dire : Juste...

Maria Candea 20/05/2021