Email catcher

monstre

Définition

Définition de monstre ​​​ nom masculin et adjectif

nom masculin
Être, animal fantastique et terrible (des légendes, des mythologies). Animal réel gigantesque ou effrayant. Monstres marins : grands cétacés.
Être vivant ou organisme de conformation anormale. Un monstre de foire. Étude des monstres. ➙ tératologie.
Personne d'une laideur effrayante.
au figuré Personne effrayante par sa méchanceté.
par extension Un monstre d'égoïsme.
locution Monstre sacré : comédien célèbre ; personnalité importante.
adjectif familier Très important ; extraordinaire. Un travail monstre. ➙ monstrueux.
nom masculin familier Service d'enlèvement des monstres, des objets volumineux. ➙ encombrant.

Synonymes

Synonymes de monstre

adjectif

[familier] colossal, énorme, fantastique, prodigieux, bœuf (familier)

Synonymes de monstre sacré

étoile, star

Combinaisons

Exemples

Phrases avec le mot monstre

Pendant ce temps un imposteur prétend avoir occis le monstre.Ouest-France, Aurore TOULON, 10/04/2021
Le monstre existait, il en délivrerait les mers, il l'avait juré.Jules Verne (1828-1905)
Du côté de la science cependant, il y a quelque intérêt à considérer la typicité des monstres.Ethnologie française, 2008, Bernard Biancarelli, Christine Bonardi (Cairn.info)
D'anges, de monstres, ou de pittoresques cascadeurs qui permettent aux bourgeois de tester le degré de leur nihilisme ?Critique, 2019, Gianluigi Simonetti, Martine Segonds-Bauer (Cairn.info)
La seule règle qui prévaut si l'on voit un de ces monstres en train de se former, c'est de s'enfuir.Ça m'intéresse, 14/08/2021, « Comment se forment les tornades de feu ? »
Ils rêvaient de liquider les monstres de la dégénération nationaliste, des minorités qui entendaient se constituer sur une base juridique aux dépens des autres.Europarl
Elle bénéficie d'un statut un peu différent puisque sa description ne comporte aucun nom propre ni aucun monstre.Revue de philologie, de littérature et d'histoire anciennes, 2004, Bernadette Morin (Cairn.info)
Sauf qu'ici, il n'est pas question d'un monstre qui se décompose.Ouest-France, 14/04/2020
Avant qu'elle ne soit ravagée par un incendie monstre en 1932.Géo, 15/01/2019, « Californie : sur la route, dans l’est sauvage des pionniers »
D'ailleurs, le monstre à l'époque n'était pas encore à la mode.Parlement[s], Revue d'histoire politique, 2020, Corinne Legoy (Cairn.info)
Une histoire d'amour entre une laissée-pour-compte et un monstre dont la sensibilité se fait progressivement jour.Ouest-France, Christophe Narbonne, 21/02/2018
Ce monstre (jusqu'à 300 kilos de muscles) ne survit pas en captivité.Géo, 13/03/2017, « Ouganda : vivre un face-à-face avec les grands singes »
Ce n'est pas encore un rapport officiellement publié, mais il fait déjà un bruit monstre.Capital, 13/04/2015, « Le dérapage du coût du droit d'asile pointé du doigt »
Cette exclusion familiale, scolaire et sociale n'est sans doute pas sans expliquer l'importance du recours à la figure de monstres comme représentation d'eux-mêmes.Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe, 2002 (Cairn.info)
Et les ouvriers se préparent déjà à produire un nouveau petit monstre, survitaminé.Capital, 01/10/2010, « La vogue des citadines chics et sur mesure »
Mais il suffit que la symétrie soit imparfaite pour que ce soit un monstre qui se profile.Ça m'intéresse, 10/08/2019, « Pourquoi voit-on des monstres partout ? »
Nous devons interroger nos modèles économiques qui ont produit ce monstre.Ouest-France, 29/04/2020
Les joueurs se sont lancés avec passion dans l'aventure pour ne plus jamais quitter le monde de ces monstres de poche durant 25 ans.Ouest-France, Romain Cheyron, 26/02/2021
Dans la nature, il ne peut y avoir ni prodiges, ni miracles, ni monstres.Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie, 2017, Pierre Berthiaume (Cairn.info)
Tous les matins, un atelier de maquillage permettra de transformer les enfants courageux en petits monstres.Ouest-France, 26/10/2020
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MONSTRE subst. masc.

Prodige qui est contre l'ordre de la nature, qu'on admire, ou qui fait peur. Aristote dit que le monstre est une faute de la nature, qui voulant agir pour quelque fin, n'y peut pas neantmoins arriver, à cause que quelques-uns de ses principes sont corrompus. L'Afrique est pleine de monstres à cause de l'accouplement des bestes feroces de differente espece qui s'y rencontrent. On voit des monstres à la Foire St. Germain. Les Cyclopes, les Centaures, l'Hydre d'Hercule estoient des monstres. Un enfant qui a deux testes, quatre pieds ; un animal qui a plus ou moins de parties qu'à l'ordinaire, ou mal disposées, passe pour un monstre. Les monstres n'engendrent point ; c'est pourquoy quelques-uns mettent les mulets au rang des monstres. Quelques-uns y mettent aussi les hermaphrodites. Ce mot vient du Latin monstrum, que les Latins ont dit à monstrando. Du Cange fait mention d'un inventaire de l'Eglise d'Evreux qui porte, Item unum monstrum cum ossibus sancti Petri in Beril, & crucifixo in summitate.
 
MONSTRE, se dit aussi de ce qui est gros extraordinairement. Les baleines, les tiburons & autres poissons cetacés sont des monstres marins. On dit aussi, qu'on sert des monstres sur une table, pour dire, des brochets, des saumons, des carpes, des turbots d'une grosseur & d'un prix extraordinaire. Le Colosse de Rhodes estoit un monstre en grandeur.
 
MONSTRE, se dit aussi de ce qui est extraordinairement laid. La petite verole a tellement defiguré ce visage, que c'est un vray monstre. Cet avare a espousé un monstre, une femme laide à faire peur. Ces gens ont versé dans un bourbier, quand ils en sont sortis c'estoient des monstres, on ne les connoissoit plus.
 
MONSTRE, se dit aussi de ce qui est mal fait, mal ordonné. Ce bastiment est fort massif, a bien cousté, mais c'est un monstre en architecture, il n'y a aucune symmetrie. Ce Livre est fort sçavant, mais il n'y a point d'ordre, c'est un monstre, on n'y connoist rien.
 
MONSTRE, se dit figurément en Morale, de ceux qui ont des passions vicieuses & excessives. Neron estoit un monstre en cruauté. Ce vieillard est un monstre d'avarice. Le peuple seditieux est un monstre à cent testes. On dit aussi d'un homme fort scelerat, que c'est un monstre que l'enfer a vomi, un monstre de nature. On dit aussi, que l'heresie est un monstre, qu'il faut estouffer dés sa naissance.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Jeux Le Décodeur Le Décodeur

Saurez-vous trouver le mot secret ? Retrouvez chaque jour un nouveau défi... et invitez vos amis à se mesurer à vous !

28/07/2022