mortel

 

définitions

mortel ​​​ , mortelle ​​​ adjectif et nom

Qui doit mourir. Tous les hommes sont mortels (s'oppose à immortel).
(choses) Sujet à disparaître. ➙ éphémère, périssable.
nom Être humain. ➙ homme, personne. Un heureux mortel, un homme qui a de la chance. Le commun* des mortels.
Qui cause la mort, entraîne la mort. ➙ fatal. Maladie mortelle. Poison mortel. —  Ennemi mortel, qui cherche la mort de son ennemi. —  Religion catholique Péché mortel, qui entraîne la mort de l'âme, la damnation (opposé à véniel).
au figuré D'une intensité dangereuse ou pénible. Un froid mortel.
familier Extrêmement ennuyeux. ➙ lugubre, sinistre. Une soirée mortelle. C'était mortel.
familier Très bon. Mortel, son dernier disque !
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le même mal a frappé leurs filles âgées d'une vingtaine d'années, et leurs petits-enfants souffrent à présent de ce fléau mortel dès l'âge de deux ans.Europarl
A peine put-il croire un si grand bonheur, lorsqu'il n'étoit plus rempli que d'un désespoir mortel.Bussy-Rabutin (1618-1693)
C'est mortel, à ce que l'on dit, de se laisser gagner par le sommeil dans un cas pareil, mais... comment résister ?...Judith Gautier (1845-1917)
Mon père exigeait mon silence, mais il partageait la pensée que c'était un coup mortel à la pairie.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
En ce qui me concerne, le soutien des systèmes de répartition par une capitalisation complémentaire ne constitue certainement pas un péché mortel.Europarl
Elle est promptement suivie, si on la laisse marcher, d'un trouble général toujours très-grave et trop souvent mortel.Charles Anglada (1806-?)
C'est un coup mortel porté aux syndicats, aux paysans, aux consommateurs colombiens, à la production industrielle nationale colombienne.Europarl
Il faut préciser l'obligation de sauver chaque vie humaine, chaque fois qu'il existe un risque mortel imminent.Europarl
Tout faire pour tenter de contribuer à sortir de ce piège mortel doit être notre obsession.Europarl
Elle descend de son lit ; elle marche dans le cabinet pour se réchauffer, et se plaint de souffrir aux pieds un froid mortel.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Il m'apprit sur leur compte des choses fort curieuses et fort ignorées, bien faites pour leur causer le plus mortel embarras.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Combien de tems, après avoir cessé d'être roi ; jugez-vous que je resterai mortel, c'est-à-dire, où sont les mortels, et non pas où ils doivent être ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il y a cependant des maux en souffrance et il n'est pas juste, je crois, que la peur d'évoquer un virus mortel nous conduise à ignorer complètement ce problème.Europarl
Quel rêve étrange, épouvantable et mortel habitait dans ce front, qu'il plissait de rides profondes, sans cesse remuantes ?Guy de Maupassant (1850-1893)
De vous, elle prendra ce qu'elle ne saurait prendre de ma main, car son cœur appartient à mon mortel ennemi.Daniel Lesueur (1854-1921)
Il marchait sur la pointe des pieds comme un mortel heureux de vivre et enchanté de lui-même.Louis Reybaud (1799-1879)
Ces détails mêmes, je ne les ai pas tous donnés ; car qui pourrait dire tout sans un mortel ennui ?Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il serait inacceptable d'adopter un double régime, pour nos citoyens et pour les autres, en ce qui concerne un produit mortel et créant une dépendance.Europarl
Et si nous devions faire une directive sur les coûts sociaux ou la santé publique, c'est bien de l'interdiction pure et simple de ce poison mortel que nous devrions discuter.Europarl
Tout bien considéré, il n'est peut-être pas mortel de se rejeter la responsabilité, mais ce petit jeu se répand plus vite encore que la grippe.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MORTEL, ELLE » adj.

Nous sommes tous de condition mortelle l'ame des brutes est mortelle. L'homme est composé de deux parties, l'une mortelle, & l'autre immortelle.
 
MORTEL, au subst. Signifie un homme. Tous les mortels, c'est à dire, tous les hommes. Les mortels sont opposez à Dieu & aux Anges. Il n'y a pas un mortel qui puisse soûtenir cette proposition.
 
MORTEL, signifie aussi, qui cause la mort. Il a receu un coup mortel. La peste est une maladie mortelle.
 
MORTEL, signifie aussi, Qui cause une grande douleur, peine, affliction. Il est dans des transes mortelles. Cette nouvelle luy a donné une atteinte mortelle, un coup mortel. Il luy a donné un deplaisir mortel. Il luy a fait une offense mortelle.
 
MORTEL, se dit aussi de ce qui dure jusqu'à la mort. Il a une haine mortelle contre luy, c'est un ennemy mortel.
 
MORTEL, se dit aussi figurément en choses spirituelles. Le peché mortel est un peché qui tuë l'ame, qui la prive de la grace de Dieu, de l'entrée du Paradis.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010 Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010

Les mots qui apparaissent ou se répandent à une période donnée sont toujours le reflet de l’esprit de cette époque et des mutations de la société. Sans surprise, ceux de la décennie qui vient de s’achever concernent avant tout les technologies numériques, mais aussi la vie quotidienne, l’économie et la politique. Voici une rétrospective des années 2010 à travers le top des néologismes qui nous ont le plus marqués.

Édouard Trouillez 11/05/2020