fatal

 

définitions

fatal ​​​ , fatale ​​​ , fatals adjectif

littéraire Du destin ; fixé, marqué par le destin. Le moment, l'instant fatal, décisif.
Qui doit arriver inévitablement. ➙ inévitable, obligatoire. C'était fatal ! ➙ écrit.
Qui est signe de mort ou accompagne la mort. —  Qui donne la mort. Un coup fatal. ➙ mortel.
Qui entraîne la ruine, qui a des effets désastreux. ➙ funeste. Une erreur fatale. —  Femme fatale, qui séduit et perd les hommes.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
D'autre part, il serait tout aussi fatal de ne pas toucher aux structures existantes et de se limiter simplement à renforcer l'effectif d'une unité qui compte 126 fonctionnaires.Europarl
Voici l'impopularité qui monte autour de la grande figure, et c'est ce fatal neveu qui a posé l'échelle !Victor Hugo (1802-1885)
Nous sommes ici dans la question grave, dans le mouvement fatal de science qui doit peu à peu influer sur notre théâtre et le renouveler.Émile Zola (1840-1902)
Il était écrit que je me battrais cette nuit... c'est fatal, ces choses-là, comme le retour du zéro à la roulette, il en arrivera ce qu'il pourra.Fortuné du Boisgobey (1821-1891)
Car ce scénario, tel qu'il est proposé ici, serait fatal pour la confiance en l'euro.Europarl
Adieu, je ne te retarderai pas davantage ; et, pour t'instruire et te préserver, réfléchis au sort fatal qui m'a conduit à la révolte, quand peut-être j'étais né bon !Comte de Lautréamont (1846-1870)
Dont le chef joue ; et tant que vous serez président de ce cercle, vous jouerez, cela est fatal.Hector Malot (1830-1907)
En fin de compte, il serait fatal que notre incapacité à entreprendre une réforme devienne le critère de l'élargissement.Europarl
Étant donné que les redevances proposées s'appliqueront à tous les véhicules, elles représenteront pour le secteur britannique un fardeau qui pourrait lui être fatal.Europarl
C'est tout ce que j'ai la force de vous apprendre de ce fatal et déplorable événement.Abbé Prévost (1697-1763)
Tous mes soins n'ont pu la garantir de la tyrannie de l'amour ; la voilà sous son fatal empire.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Madeleine touchait au moment fatal qui perd les malheureux et fait d'une ouvrière honnête une mendiante, que dégraderont bientôt la faim et le désespoir.Édouard Laboulaye (1811-1883)
Je noterai seulement que, dans la colère et le mépris dont elle accable ce fatal tissu, elle ne l'ose nommer qu'en termes généraux et avec d'exquises injures.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Si elle avait pris le voile lors de la découverte du fatal secret, cela avait été dans l'espoir d'assurer la tranquillité à venir du marquis.Ernest Capendu (1826-1868)
Il semblait y avoir quelque chose de fatal, de providentiel dans le rapprochement de ces deux natures si jeunes et si vivaces...Eugène Sue (1804-1857)
Mais à ce point de vue même, à ce point de vue fatal, atteindrez-vous votre but ?Maurice Joly (1829-1878)
Mourir le plus tôt possible, échapper à la honte par une disparition complète, le dénoûment fatal des situations inextricables...Alphonse Daudet (1840-1897)
Il était mon orgueil, – ma – mais oublions – j'ai peu l'habitude des pleurs ; cependant, quand il naquit, je versai des larmes de joie : présage fatal !George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Rappelez-vous tous ces cassandres qui prétendaient que les critères allaient asséner un coup fatal à nos économies.Europarl
Quoique votre père fût présent à cette malheureuse affaire, on n'a jamais cru qu'il ait porté le coup fatal.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FATAL, ALE » adj.

Ce qui doit arriver necessairement, arrest de la destinée. C'est par un decret fatal de la Providence que cette ville a esté ruinée.
 
FATAL, signifie aussi, Malheureux. Ce jour-là a esté fatal à la Republique. la bataille d'Arbelles fut fatale aux Persans.
 
FATAL, signifie encore, la fin, la mort. On a beau appeller le Medecin, quand l'heure fatale est venuë, il faut mourir.
 
Et que devant ton jour fatal,
 
Cent revolutions solaires
 
Eclairent sur son vertical. Ce sont des vers des Visionnaires.
Le mot du jour Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète

L’emploi des mots de la famille de sauvage pour décrire des problèmes de sécurité fait aujourd’hui polémique. Si le rôle des linguistes et des lexicographes n’est pas de se prononcer ni de porter un jugement, l’analyse des choix lexicaux des personnalités publiques peut être révélatrice des préoccupations de notre époque.

Édouard Trouillez 17/09/2020