Email catcher

leurrer

définitions

leurrer ​​​ verbe transitif

Attirer par des apparences séduisantes, de fausses espérances. ➙ abuser, duper, tromper.

se leurrer ​​​ verbe pronominal

Se faire des illusions. ➙ s'illusionner. Il ne faut pas se leurrer, ce sera difficile.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je leurre

tu leurres

il leurre / elle leurre

nous leurrons

vous leurrez

ils leurrent / elles leurrent

imparfait

je leurrais

tu leurrais

il leurrait / elle leurrait

nous leurrions

vous leurriez

ils leurraient / elles leurraient

passé simple

je leurrai

tu leurras

il leurra / elle leurra

nous leurrâmes

vous leurrâtes

ils leurrèrent / elles leurrèrent

futur simple

je leurrerai

tu leurreras

il leurrera / elle leurrera

nous leurrerons

vous leurrerez

ils leurreront / elles leurreront

synonymes

leurrer verbe transitif

abuser, attraper, berner, décevoir, duper, endormir, enjôler, mystifier, tromper, jouer avec les pieds de quelqu'un (Québec), avoir (familier), bluffer (familier), embobiner (familier), mener en bateau (familier), pigeonner (familier), rouler (familier), rouler dans la farine (familier), embabouiner (familier, vieux)

se leurrer verbe pronominal

s'illusionner, s'abuser, se faire des illusions, se méprendre, se mettre le doigt dans l'œil (jusqu'au coude) (familier), se monter la tête (familier), se raconter des histoires (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On ne va pas se leurrer, les tables fléchoises correspondent quasi toutes à la description.Ouest-France, Camille MORDELET, 14/10/2020
Les signaux qu'elles envoient peuvent alors se confondre avec les signaux physiologiques, leurrer le cerveau et nous encourager à manger – sans faim – dans le but d'obtenir un effet apaisant.Ça m'intéresse, 06/05/2021, « Régime : notre cerveau peut nous empêcher de maigrir ! »
Simon, dont le cœur frémissait durant ce discours, supplia son cher parrain de ne point le leurrer de ces chimères.George Sand (1804-1876)
Comment croire, sans se leurrer, qu'on est en mesure de décider des moments d'une perte d'identité ?Lignes, 2001, Henri-Pierre Jeudy (Cairn.info)
Je ne veux pas du moins vous leurrer, et je vous dis franchement : il faut chercher ailleurs.Paul Féval (1816-1887)
Pas besoin d'ornementations pour attirer des partenaires, leurrer des proies ou dissuader des prédateurs.Ouest-France, 28/03/2019
Dire qu'il s'agit là de famille humaine, c'est se leurrer par excès de métaphore.La Cause du désir, 2004, Marco Mauas (Cairn.info)
Je pense également qu'il ne faut pas se leurrer : nous ne remplacerons pas le pétrole par les biocarburants.Europarl
Il ne faut pas le leurrer d'un attrait qu'on se sent incapable de lui offrir.George Sand (1804-1876)
Pour éviter de se faire leurrer, le professeur conseille, a minima, de s'assurer de la présence de scientifiques dans le développement des produits.Ouest-France, 01/12/2017
Par prudence, la statue fut maintenue intacte à sa place, pour leurrer, le cas échéant, tels visiteurs inattendus.Raymon Roussel (1877-1933)
Il ne faut pas toutefois se leurrer, car la section 215 peut être réactualisée à tout moment.Lignes, 2015, Pierre-Antoine Chardel, Robert Harvey, Hélène Volat (Cairn.info)
Il était du reste trop clairvoyant pour se leurrer d'illusions.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Il ne faut pas non plus se leurrer sur le calcul qui peut entrer parfois dans de telles attitudes.Commentaire, 2012, Pierre Jourde (Cairn.info)
N'est-ce pas juste sidérant qu'elle ait ainsi réussi à identifier les prédateurs de ses prédateurs pour leurrer ses adversaires ?Ouest-France, Christel TRINQUIER, 22/08/2021
De ne pas se leurrer sur le terme inéluctable de la vie.Les temps modernes, 2006, Micheline B. Servin (Cairn.info)
À la vue des policiers, ce dernier, qui s'apprêtait à monter dans sa voiture, tente de les leurrer et se cache dans une habitation.Ouest-France, 05/02/2021
Des millions d'hommes et de femmes ne se laissent pas leurrer.Ouest-France, François Régis Hutin, 04/06/2016
Elle est utilisée pour attirer d'éventuels partenaires, distraire les prédateurs, leurrer des proies ou tout simplement exposer les animaux environnants.Géo, 17/07/2020, « Des scientifiques percent le secret des poissons ultra-noirs des abysses »
Epoque inquiétante que l'actuelle où les mots servent à leurrer.Les temps modernes, 2006, Micheline B. Servin (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « LEURRER » v. act.

Duire un oiseau au leurre, ou y rappeller l'oiseau qui de son gré ne revient pas sur le poing sans estre convié par le leurre qu'on jette en l'air. On dit, Leurrer bec au vent, ou contre vent. A l'égard de l'autour & de l'espervier, on dit reclamer, parce que ce ne sont pas oiseaux de leurre.
 
LEURRER, se dit figurément en Morale, des hommes qu'on trompe par de belles esperances. On l'a leurré long-temps de l'espoir d'espouser ce grand party. Les hommes se laissent plus souvent leurrer que les oiseaux, quelque fins qu'ils soient ; ils sont leurrez par leur propre ambition.
 
LEURRÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Drôles d'expressions Avoir un cœur d'artichaut Avoir un cœur d'artichaut

«Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point », dit-on parfois à propos d’un amoureux déraisonnable...

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 10/02/2022