leurrer

 

définitions

leurrer ​​​ verbe transitif

Attirer par des apparences séduisantes, de fausses espérances. ➙ abuser, duper, tromper.

se leurrer ​​​ verbe pronominal

Se faire des illusions. ➙ s'illusionner. Il ne faut pas se leurrer, ce sera difficile.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je leurre

tu leurres

il leurre / elle leurre

nous leurrons

vous leurrez

ils leurrent / elles leurrent

imparfait

je leurrais

tu leurrais

il leurrait / elle leurrait

nous leurrions

vous leurriez

ils leurraient / elles leurraient

passé simple

je leurrai

tu leurras

il leurra / elle leurra

nous leurrâmes

vous leurrâtes

ils leurrèrent / elles leurrèrent

futur simple

je leurrerai

tu leurreras

il leurrera / elle leurrera

nous leurrerons

vous leurrerez

ils leurreront / elles leurreront

 

synonymes

leurrer verbe transitif

abuser, attraper, berner, décevoir, duper, endormir, enjôler, mystifier, tromper, jouer avec les pieds de quelqu'un (Québec), avoir (familier), bluffer (familier), embobiner (familier), pigeonner (familier), rouler (familier), mener en bateau (familier), rouler dans la farine (familier), embabouiner (familier, vieux)

se leurrer verbe pronominal

s'illusionner, s'abuser, se faire des illusions, se méprendre, se mettre le doigt dans l'œil (jusqu'au coude) (familier), se monter la tête (familier), se raconter des histoires (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Simon, dont le cœur frémissait durant ce discours, supplia son cher parrain de ne point le leurrer de ces chimères.George Sand (1804-1876)
Mais il ne faut pas se leurrer : nous sommes encore loin d'avoir inscrit dans les textes les réponses claires aux aspirations des citoyens et aux problèmes de l'élargissement.Europarl
Il avait eu beau se leurrer sur son coupable amour et invoquer vis-à-vis de lui-même cette justification de la ressemblance.Georges Rodenbach (1855-1898)
Faisons en sorte que le passage à l'euro soit une réussite, même s'il ne faut pas se leurrer et croire que cela résoudra les problèmes économiques du pays.Europarl
Inutile de nous leurrer, il y a toujours eu un risque latent, celui de voir se poursuivre l'état de paralysie et les tendances à la division.Europarl
Nous ne devons cependant pas nous leurrer : de nouvelles épizooties pourront encore se déclarer à l'avenir et ce, malgré toutes les mesures de précaution déployées.Europarl
Il ne faut pas le leurrer d'un attrait qu'on se sent incapable de lui offrir.George Sand (1804-1876)
Cependant, tout comme un médecin n'arrête pas un traitement aux premiers signes d'amélioration, nous ne pouvons pas nous laisser leurrer par des pronostics trop optimistes.Europarl
Je pense également qu'il ne faut pas se leurrer : nous ne remplacerons pas le pétrole par les biocarburants.Europarl
Cela dit, même si le risque de chocs asymétriques sera plus faible, il ne faut pas se leurrer, il ne sera pas complètement éliminé.Europarl
Il ne faut pas se leurrer : même si le prix du pétrole diminue en ce moment, c'est parce que l'économie mondiale diminue.Europarl
Il est évident que nous avons, ce matin, franchi un pas important dans la bonne direction, mais il ne s'agit pas de nous leurrer.Europarl
Les procédés par lesquels il essayait de les leurrer étaient de ceux qu'emploient les aventuriers pour éblouir leurs dupes : un semblant d'action, les simulacres d'une influence, un crédit imaginaire.André Le Glay (1785-1863)
Comme il a déjà été dit, il ne faut pas nous leurrer et croire qu'il s'agit là de la fin du processus.Europarl
Vous me reprochez de vouloir vous leurrer par l'idée d'un miracle, et cependant vous m'en demandez un plus grand encore.George Sand (1804-1876)
Sur ce dernier point, les renseignements qu'il recueillait, exagérés ou faux pour la plupart, le faisaient se leurrer de beaucoup d'illusions.Ernest Daudet (1837-1921)
Est-il de ceux qui mettent toujours un « je n'ose » après un « je voudrais ; » ou bien qui jettent en avant des phrases sonores pour leurrer les simples et les débonnaires ?Frédéric Bastiat (1801-1850)
Par prudence, la statue fut maintenue intacte à sa place, pour leurrer, le cas échéant, tels visiteurs inattendus.Raymon Roussel (1877-1933)
Se leurrer plus longtemps ne servait à rien : tel était, dans sa netteté cruelle, le bilan du passé.Victor Margueritte (1866-1942)
Je ne veux pas du moins vous leurrer, et je vous dis franchement : il faut chercher ailleurs.Paul Féval (1816-1887)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « LEURRER » v. act.

Duire un oiseau au leurre, ou y rappeller l'oiseau qui de son gré ne revient pas sur le poing sans estre convié par le leurre qu'on jette en l'air. On dit, Leurrer bec au vent, ou contre vent. A l'égard de l'autour & de l'espervier, on dit reclamer, parce que ce ne sont pas oiseaux de leurre.
 
LEURRER, se dit figurément en Morale, des hommes qu'on trompe par de belles esperances. On l'a leurré long-temps de l'espoir d'espouser ce grand party. Les hommes se laissent plus souvent leurrer que les oiseaux, quelque fins qu'ils soient ; ils sont leurrez par leur propre ambition.
 
LEURRÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le français des régions Le Top 15 des mots des régions ! Le Top 15 des mots des régions !

L'ouvrage Comme on dit chez nous a été construit sur la base d'enquêtes auxquelles des milliers de francophones ont participé.

26/10/2020