Email catcher

berner

définitions

berner ​​​ verbe transitif

Tromper en ridiculisant. ➙ duper, jouer.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je berne

tu bernes

il berne / elle berne

nous bernons

vous bernez

ils bernent / elles bernent

imparfait

je bernais

tu bernais

il bernait / elle bernait

nous bernions

vous berniez

ils bernaient / elles bernaient

passé simple

je bernai

tu bernas

il berna / elle berna

nous bernâmes

vous bernâtes

ils bernèrent / elles bernèrent

futur simple

je bernerai

tu berneras

il bernera / elle bernera

nous bernerons

vous bernerez

ils berneront / elles berneront

synonymes

berner verbe transitif

abuser, attraper, circonvenir, duper, jouer un mauvais, un sale tour à, mystifier, piéger, jouer avec les pieds de (Belgique), avoir (familier), blouser (familier), embobiner (familier), faire prendre des vessies pour des lanternes à (familier), mener en bateau (familier), pigeonner (familier), posséder (familier), rouler (familier), rouler dans la farine (familier), embabouiner (familier, vieux), baiser (très familier), couillonner (très familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Alors pourquoi ce vieux pays se laissait-il encore berner par la première arnaque sorbonnarde venue ?Commentaire, 2013, Louis-Henri De la Rochefoucauld (Cairn.info)
On se retrouve partagé entre l'envie de voir ce couple se reformer et le sentiment de se faire berner si telle est l'issue du récit.Ouest-France, 09/11/2020
Ils sont en crise d'adolescence, incapables d'exprimer l'avant et l'après, pris entre deux feux : le besoin de comprendre et la nécessité de berner.La pensée de midi, 2010, Driss Ksikes (Cairn.info)
À chaque épisode, les deux amies utilisent une technique au grand désarroi des hommes qui se font berner.Autrepart, 2017, Nicolas Faynot (Cairn.info)
Il jure qu'il n'entend pas se laisser berner, qu'il veut vous voir tout de suite.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
L'écueil est en effet de vous laisser berner par l'avantage fiscal, au détriment de la rentabilité globale de l'opération.Capital, 27/11/2020, « Défiscalisation : toutes les solutions pour réduire votre impôt d'ici… »
Malgré ses fabuleuses performances, ce compteur de temps peut se laisser berner.Ça m'intéresse, 04/10/2021, « Voilà pourquoi le temps paraît parfois si long ! »
L'histoire surtout de ses ravages sur le net, avec des milliers de personnes à s'être laissées berner.Ouest-France, 17/03/2017
Et toutes les ruses sont bonnes pour berner la police.Droits, 2016, Jean-Louis Harouel (Cairn.info)
Inutile de chercher à berner les vendeurs : ils connaissent et maîtrisent totalement les habitudes, le langage et les codes des acheteurs potentiels.Capital, 18/02/2014, « Les étonnantes techniques des vendeurs d’élite »
Mais ne voyant rien venir et pensant s'être fait berner, il se remit à tout réécrire.Ouest-France, 01/08/2020
La victime ne s'est pas laissée berner et a réussi à se débarrasser de l'intrus, qui a pris la fuite.Ouest-France, 04/02/2020
Tu t'imagines que je ne songe qu'à te berner... comme les autres, est-ce vrai ?...Octave Mirbeau (1848-1917)
Il se sent fort de son droit et de sa conscience, il se laisse une fois de plus berner par son irréductible optimisme.Mil neuf cent, 2016, Patrice Rolland (Cairn.info)
Ce produit constitué de nouveaux matériaux a l'avantage de berner également les appareils d'imagerie thermique.Ouest-France, 29/06/2021
Ne pas se laisser bercer – ou berner – par l'impression du premier regard.Ouest-France, Pierre WADOUX, 20/05/2021
Et même si vous êtes certain d'avoir affaire à un acteur agréé, ne vous laissez pas berner.Capital, 14/04/2021, « Placements, crédits… attention, les sites d’arnaques se multiplient »
Elle cherche manifestement à nous berner en nous faisant croire que tout est beau dans notre jardin et que cela ne changera pas.Europarl
Finalement, une jeune fille de 18 ans ne s'est pas entièrement laissée berner.Capital, 25/02/2022, « Les deux adolescents mettaient les dons aux enfants handicapés dans… »
Au demeurant, tout cela fut pensé et fait de parfaite bonne foi par ceux qui se firent berner.Commentaire, 2001, Olivier Duhamel, Gérard Grunberg (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BERNER » v. act.

Faire sauter quelqu'un en l'air dans une couverture. Sancho Pança valet de Dom Quichotte fut violemment berné dans la taverne. Suetone rapporte que c'estoit un des plaisirs de l'Empereur Othon de se faire berner. Menage & Borel pretendent que ce mot vient de berne, qui est, comme dit Cujas, un ancien mot François qui signifie un certain habillement que les Latins ont appellé sagum, avec lequel on bernoit ; & Nicod dit qu'il vient de Hibernia, où il pretend qu'on porte encore de semblables vestements faits d'un drap grossier & velu, qu'on appelle bernée. Covarruvias appelle aussi bernia, un manteau fort large fait d'un gros drap.
 
BERNER, se dit aussi figurément pour Balotter, railler quelqu'un, le faire servir de joüet à une compagnie. Cet homme est un ridicule qui se fait berner par tout où il se rencontre. Originairement ce mot ne signifioit autre chose que vanner, ou jetter en haut avec le van.
 
BERNÉ, ÉE. part. pass. & adj.