Email catcher

nommer

définitions

nommer ​​​ verbe transitif

Désigner par un nom. ➙ appeler.
Distinguer (une personne) par un nom ; donner un nom à (qqn). ➙ dénommer. Ses parents l'ont nommé Paul. ➙ prénommer.
Donner un nom à (qqch.). Nommer une comète (→ nom propre). Affecter un nom, un terme à (une classe de choses, une notion distincte).
Mentionner (une personne, une chose) en disant ou en écrivant son nom. ➙ citer, désigner, indiquer. L'accusé refuse de nommer ses complices.
Désigner, choisir (une personne) pour remplir une fonction (opposé à élire). On l'a nommée directrice. Nommer qqn son héritier. Nommer d'office un expert. ➙ commettre.

se nommer ​​​ verbe pronominal

Avoir pour nom. ➙ s'appeler.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je nomme

tu nommes

il nomme / elle nomme

nous nommons

vous nommez

ils nomment / elles nomment

imparfait

je nommais

tu nommais

il nommait / elle nommait

nous nommions

vous nommiez

ils nommaient / elles nommaient

passé simple

je nommai

tu nommas

il nomma / elle nomma

nous nommâmes

vous nommâtes

ils nommèrent / elles nommèrent

futur simple

je nommerai

tu nommeras

il nommera / elle nommera

nous nommerons

vous nommerez

ils nommeront / elles nommeront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Vous aurez alors peut être la chance de voir votre idée reprise pour nommer une tempête solaire à l'origine de ce somptueux phénomène.Géo, 02/11/2020, « Vous pouvez désormais donner votre nom à une aurore boréale »
Dernière solution : souscrire un contrat d'assurance vie et nommer un seul de vos enfants dans la clause bénéficiaire.Capital, 26/06/2012, « Donation : comment favoriser légalement un enfant »
Au point de décider, quelques mois plus tard, de le nommer directeur d'une entité.Capital, 07/06/2011, « Déjouez les pièges que vous tend votre cerveau »
L'idée de nommer les vagues de chaleur ne fait toutefois pas l'unanimité.Géo, 01/09/2021, « Comme pour les ouragans, faut-il nommer les vagues de chaleur… »
Ce pourra être un pédiatre ou un généraliste, et ce sera évidemment à l'un des deux parents de le nommer.Capital, 16/03/2015, « Projet de loi santé : ces mesures qui vont changer… »
De même, repérer l'émotion d'un collaborateur puis la nommer peut changer la tournure d'un entretien.Ça m'intéresse, 24/02/2022, « Quand l’empathie pousse la porte du bureau »
Cependant, selon certaines formations, il vaut mieux nommer un chat un chat et appeler les choses par leur nom.Mots. Les langages du politique, 2019, Salih Akin (Cairn.info)
De quoi intriguer les curieux qui se demandaient comment il fallait nommer ce lieu.Ouest-France, 21/08/2015
Les sonneurs mobiles, comme ils aiment se nommer, réinventent une musique de rue très énergique.Ouest-France, Anne HERVIOU, 28/07/2019
Je puis nommer cette femme charmante, qui pense à elle aujourd'hui ?Stendhal (1783-1842)
Pour cela, mieux vaut nommer au moins un président et un trésorier.Capital, 12/08/2021, « Comment créer une association sportive ? »
Il n'y a pas d'obligation de nommer un président en association.Capital, 02/03/2021, « Le changement de président d’association »
Et c'est lors de la première assemblée que les copropriétaires décident de nommer ou de remplacer le syndic désigné par le promoteur.Capital, 14/05/2019, « Le baromètre de l'immobilier : quelles charges de copropriétés dans… »
Elle aurait aimé, comme beaucoup d'autres d'ailleurs, qu'un nouveau terme universel soit inventé pour nommer cette place de deuxième parent.La Revue Lacanienne, 2010, Sabine Duchenne (Cairn.info)
Autre piège à éviter : nommer quelqu'un qui fonde son autorité sur ses compétences techniques.Capital, 24/08/2009, « Les bons critères pour choisir son numéro 2 »
Il a été évoqué la possibilité de nommer un cabinet, pour étudier l'aménagement du bourg, et ainsi trouver des solutions.Ouest-France, 17/10/2020
Des gens ont donné leur vie pour que nous puissions devenir une nation démocratique indépendante et autonome capable de nommer et de renvoyer ses dirigeants.Europarl
Elle cherche à nommer cet ingrédient qui n'était pas là alors qu'elle semble convaincue que la classe-relais avait beaucoup d'atouts.Cliopsy, 2013, François Le Clère (Cairn.info)
À l'oreille, il sait nommer les différentes espèces qui peuplent son jardin.Ouest-France, Lucas LARCHER, 13/06/2020
Au contraire, apprenez à les repérer, à les nommer, à identifier ce qui les a suscitées.Ça m'intéresse, 24/02/2022, « Hyperémotifs : un quotidien du rire aux larmes »
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NOMMER » verb, act.

Appeller une chose par son nom, luy donner un nom ; on est nommé d'ordinaire du nom de son parrain. On le nomme Pierre, Jacques. Cette cloche se nomme Marie. La Grande Bretagne se nomme maintenant Angleterre. La France se nommoit autrefois la Gaule. Il y a des choses qu'on ne sauroit nommer par leur nom, comme celles qui sont obscenées. On dit aussi de ceux qu'on ne connoist que de veuë, qu'on ne sçait pas comme ils se nomment.
 
NOMMER, signifie aussi, declarer. Cet accusé a nommé tous ses complices. Je ne vous garentis pas cette nouvelle, mais je vous nomme mon Auteur. C'est un tel qui a fait cela, sans le nommer, je ne le nomme pas par discretion.
 
NOMMER, signifie aussi, dicter, prononcer des paroles l'une aprés l'autre : Je m'en vais escrire sous vous, nommez moy. Un testament, pour estre vallable, doit estre nommé, dicté par le testateur aux Notaires qui le reçoivent. Il a nommé & institué son neveu, son heritier.
 
NOMMER, signifie encore, donner sa voix en faveur de quelqu'un dans une eslection, le presenter à un Benefice, le pourvoir d'une charge. Il a esté nommé à l'Eschevinage par la pluspart des voix. Un Patron Laïque nomme & presente à un Benefice qui est en son patronage, il peut varier on nommer deux fois. Le Roy nomme aux Benefices consistoriaux, & le Pape les confere. Il a nommé un Premier President, il l'a pourveu de cette charge.
 
On dit au Palais, qu'un expert a esté nommé d'office. C'est à dire, par le Juge à faute par les parties d'en nommer de leur part : qu'un tel a esté nommé Tuteur à des mineurs : que la Cour a nommé des Deputez pour faire des remontrances des Commissaires pour travailler à l'instruction d'un procés.
 
NOMMÉ, ÉE. part. pass. & adj. Un Prelat nommé, est celuy qui a la nomination à une Prelature, & qui n'a pas encore ses Bulles. On dit bien-nommé, mal-nommé, en parlant des choses à quoi le nom convient, ou ne convient pas. Ville-franche mal nommée. On dit aussi, qu'un homme est mal nommé, mal famé, pour dire, qu'il est en mauvaise reputation. On dit aussi, qu'il est venu à jour nommé, à point nommé, pour dire, au jour convenu, ou fort à propos. Quand on dit le nommé tel, c'est une adjonction qu'on fait au nom, qui marque du mespris.
Drôles d'expressions Courir le guilledou Courir le guilledou

Courir le jupon, le cotillon, ou la prétentaine sont autant de manières imaginées d’évoquer la recherche et la multiplication d’aventures galantes.

23/11/2021